Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Météo France redécouvre ses archives météorologiques

Publié par Dav sur 11 Janvier 2012, 21:37pm

Catégories : #Environnement

 

 earthquake-newso

Premières cartes de prévisions météo remontant à Napoléon III, relevés de températures de la période 1850-1960, atlas anciens: les archives météorologiques françaises sont aujourd’hui redécouvertes pour encore mieux connaître le climat passé mais aussi mieux prédire ce qui nous attend.

Moins de 20% des observations réalisées depuis la naissance d’un service météo centralisé en France, au milieu du XIXe siècle, seraient aujourd’hui concrètement exploitées.

Grâce au soutien de la Fondation BNP Paribas, Météo-France et les Archives nationales engagent un ambitieux programme de sauvegarde et de traitement scientifique de 2 km linéaires d’archives sur le climat de la France et ses anciennes colonies de 1850 à 1960.

Le projet consiste à organiser la récupération de données météorologiques anciennes à partir de documents archivés. Le fonds (6300 cartons), conservé sur le site des Archives Nationales de Fontainebleau, est constitué de relevés d’observations météorologiques, de cartes de prévision et de pointage de mesures, d’atlas climatologiques... Il constitue une source d’informations inestimable sur l’histoire du climat.

Parmi les trésors redécouverts: les premières cartes de prévisions météo, datées de 1857, oeuvres du directeur de l’Observatoire de Paris, Urbain le Verrier, à la demande de Napoléon III.

En novembre 1854, lors de la Guerre de Crimée, une tempête avait détruit en mer Noire 38 navires de la flotte franco-britannique. Le ministère de la Guerre avait dit à l’Empereur que si on avait été capable de prévoir la tempête, on aurait mis les bateaux à l’abri.

Le naufrage de la frégate La Sémillante, quelques mois plus tard en février 1855, faisant plus de 700 morts au large de la Corse, a également contribué au développement rapide du premier réseau de collectes de données météorologiques -- l’ancêtre de Météo France -- avec des correspondants dans toute la France.

Des observations que les chercheurs de Météo France vont maintenant analyser pour enrichir leur base de données climatiques.
Mais ils traquent aussi dans les archives les descriptions de catastrophes naturelles comme les inondations, tempêtes ou vagues de chaleur, pour répondre aux questions sur le devenir de ces événements extrêmes avec le changement climatique.

Le public devrait pouvoir accès aux catalogues en ligne de ces archives à partir de 2013.

 

Source : Météo France

HorizonForet-3"Vers un nouveau paradigme"

2012 et après

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents