Miasnoï Bor, ou « forêt de la viande », située dans la région de Novgorod, fait partie de la célèbre Vallée de la mort. Il s’agit d’une zone marécageuse où des centaines de milliers de soldats – appartenant à la Deuxième armée de choc soviétique, à la Wehrmacht allemande et à la Division bleue espagnole - ont péri pendant la Seconde Guerre mondiale.

 De nos jours certains corps sont toujours éparpillés sur le sol de cette forêt. Plusieurs équipes de recherche continuent de rechercher les corps pour les inhumer. Marina Vassilieva, membre de l’une des équipes a partagé ses impressions avec La Voix de la Russie.

 « Ce qui se remarque tout de suite dans cette zone, c’est le silence oppressant. Les oiseaux ne chantent pas dans la forêt. Il n’y en a pas. C’est un lieu macabre. Parfois, on peut voir des os de soldats dans les ravins. Un jour en rentrant de fouilles, nous avons entendu comme un bruit d’obus, des hurlements et une fusillade. Mais cela ne nous a pas étonnés : les équipes sont moralement prêtes. Ces phénomènes sont fréquents dans la « forêt de la viande.»

 Certains chercheurs ont des visions. Rien d’étonnant à ce que de nombreux témoins aient vu des chornomirages à Miasnoï Bor.

 On raconte beaucoup d’histoire sur ce lieu. Les habitants locaux sont persuadés que deux mondes parallèles coexistent dans cette forêt, on y tue les fantômes des soldats morts et on ne peut se promener dans la forêt qu’à la lumière du jour en compagnie de plusieurs personnes. Après le coucher du soleil la forêt devient effrayante.

 Les habitants locaux sont persuadés que le nom du village et de la forêt portaient malheur depuis le début, et ce n’est pas un hasard si des combats sanglants s’y sont déroulés en 1941-1942.

 Miasnoï bor est manifestement une zone paranormale. Il existe des preuves des phénomènes inexpliqués qui s’y sont produits et on lieu aujourd’hui. Parfois on entend des cris «hourra ! » et des phrases distinctes en allemand et espagnol. Les fantômes des soldats donnent indiquent parfois où il faut creuser pour trouver leurs restes. Les gens s’évanouissent en entendant ces voix de l’autre monde, ensuite, reprenant connaissance, ils commencent à creuser à l'emplacement spécifié et trouvent ce qu’ils recherchaient.

 Selon une croyance, ce n’est qu’après avoir enterré le dernier soldat selon les rites religieux que Miasnoï Bor pourra redevenir une forêt normale. Mais pour l'instant elle reste l’une des plus mystiques et des plus effrayantes de Russie. T

 

NP le nouveau paradigme