Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Mystérieuse épidémie au Nicaragua

Publié par Dav sur 24 Septembre 2013, 06:17am

Catégories : #Santé

Champs de canne à sucre à Chichigalpa au Nicaragua.

Champs de canne à sucre à Chichigalpa au Nicaragua. | LISE BARNEOUD ET AURELIEN LEVÊQUE

 

Les morts se suivent et se ressemblent. Dans le nouveau cimetière de Chichigalpa, au nord-ouest du Nicaragua, une procession quasi continue d'hommes et de femmes pleure sa colère. Le terrain vague, brûlé par le soleil, a été acheté il y a deux ans par la municipalité "afin de répondre à la demande", précise le gardien du cimetière. Sur son registre, les noms précédés d'une croix sont ceux des ouvriers agricoles de la plus grande exploitation de canne à sucre du pays, morts dans la force de l'âge. "Ils représentent plus de 80 % des hommes enterrés ici", affirme cet ancien cañero. Dans la case "cause du décès", on peut lire : créatinine.

 

Ce mot inconnu de tous il y a vingt ans est sur toutes les lèvres. Cette molécule, fabriquée par l'organisme, est normalement filtrée puis éliminée par les reins. Sauf qu'ici les reins ne fonctionnent plus. Et la créatinine s'accumule dans les corps usés, au point de les intoxiquer. D'après une étude du Centre d'investigation de la santé, du travail et de l'environnement (Cista) de l'université de Léon (Nicaragua), environ 65 % des hommes de Chichigalpa présentent des dysfonctionnements rénaux et 30 % sont à un stade irréversible où seules des dialyses régulières peuvent les sauver d'une mort certaine. On parle alors d'insuffisance rénale chronique.

 

D'ordinaire, cette affection touche les personnes âgées, obèses ou diabétiques. Ici, ce sont essentiellement des hommes entre 30 et 50 ans, sans aucun antécédent médical.

 

Lise Barnéoud

LE MONDE SCIENCE ET TECHNO

NP le nouveau paradigme

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents