Mardi 5 juin 2012 2 05 /06 /Juin /2012 21:19
   

NASA : découverte d’un trou noir dans le voisinage de la Terre

© Flickr.com/thebadastronomer/cc-by-sa 3.0

La NASA informe que le téléscope spatial Chandra a découvert un trou noir projeté par une gravitation puissante de son galaxie avec une vitesse de 5 millions de km/h. Le phénomène a été enregistré à une distance de 4 milliards d’années lumière de la Terre.

Les spécialistes estiment que le phénomène a résulté d’une fusion de deux galaxies dont au milieu se trouvaient des trous noirs. Ils se sont assemblés pendant la collision et ont été projetés en dehors du système nouveau par une onde gravitationnelle provoquée par le cataclysme.

Cet événement prouve que des trous noirs peuvent voyager discrètement dans l’espace intergalactique. « Nous ne les voyons pas parce qu’ils ont absorbé le gaz autour d’eux au moment où ils ont été propulsés ailleurs », ont expliqué les spécialistes de l’observatoir astrophysique Smithsonian à Cambridge (Massachusetts).

La voix de la Russie

 

publi 3-4V ers un nouveau paradigme

2012 et aprés


REAGIR A CET ARTICLE - Voir les 8 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

La NASA informe que le téléscope spatial Chandra a découvert un trou noir projeté par une gravitation puissante de son galaxie avec une vitesse de 5 millions de km/h."

Et ca veut dire? 

Commentaire n°1 posté par what? le 06/06/2012 à 11h43

Effectivement What!!!

Dix fois plus vite que la vitesse de la lumière, vitesse qui est prétendue impossible à dépasser...

Bye

Commentaire n°2 posté par Sioux Later le 06/06/2012 à 14h12

et ? moi pas comprendre ....est ce que cela concerne  de prés la vie de notre belle planête?

Commentaire n°3 posté par christ le 06/06/2012 à 16h27

Pas dans l'immédiat en tous cas...

Réponse de Dav le 06/06/2012 à 18h10

@Sioux : Outre le fait qu'il manque un ou plusieurs mots dans la phrase,

la vitesse énoncée ici est en km/h et non en km/s. Donc 5 millions km/h n'est pas plus rapide que la vitesse de la lumière qui est de 1 085 millions km/h.

Rappel : vitesse de la lumière = 300 000 km/s. A multiplier par 3600 pour avoir en km/h.

Commentaire n°4 posté par Pascal le 06/06/2012 à 17h17

Merci de ces correctifs Pascal!

Réponse de Dav le 06/06/2012 à 18h10
4 milliards d’années lumière de la Terre je n'appelle pas ça le voisinage de la terre. Cela ne nous concerne absolument pas.
Commentaire n°5 posté par Toto75 le 06/06/2012 à 19h54

D'où vient le trou noir de la Voie Lactée ?

 

le-trou-noir-supermassif-du-centre-de-la-voie-lactee-se-nou.jpgDes astronomes viennent de découvrir des amas stellaires cachés par les poussières du centre de la Voie Lactée. Enveloppés de nuages moléculaires, ces amas pourraient être des lieux de naissance de trous noirs intermédiaires.

Le trou noir supermassif Sagittarius A* se situe au centre de la Voie Lactée. De nombreuses théories ont tenté d’expliquer l’origine de ce monstre qui représente des millions de masses solaires.

Parmi celles-ci, certaines évoquent la formation de trous noirs intermédiaires qui ne contiendraient quant à eux "que" quelques centaines à quelques milliers de masses solaires.
Une équipe d'astronomes japonais vient ainsi de publier un article sur arxic dans lequel elle indique avoir repéré quatre nuages moléculaires géants. L’un d’entre eux contient Sagittarius A* et ce nuage est en rotation avec un disque de gaz interne probable de 25 années-lumière de rayon. Les trois autres, eux, sont en mouvement autour du centre de la Voie lactée et sont en phase d’expansion (du fait de l’explosion de 200 supernovae en leur sein).

Des raisons théoriques laissent penser que de tels amas denses (les nuages moléculaires) sont le lieu de la formation naturelle des trous noirs de masses intermédiaires, indique futura-siences.com. En leur centre, des collisions et des fusions d’étoiles se produiraient fréquemment avec l’apparition de trous noirs stellaires qui grossiraient facilement.

Si, comme le pense les astronomes japonais, les choses se déroulent bien de la sorte, une production plus ou moins continue de trous noirs intermédiaires rejoignant le centre de la Voie lactée aurait lieu depuis des milliards d’années. Cela expliquerait comment le trou noir supermassif est apparu et a évolué au fil du temps, constamment alimenté par des trous noirs intermédiaires.

 

Source: Maxisciences

Commentaire n°6 posté par lasorciererouge le 31/07/2012 à 22h43

Capture d’un trou noir géant au centre de notre galaxie

 

Information envoyée par Georges   Source : http://noticias.terra.es - Traduction google

L’image capturée par le télescope NuSTAR, où vous pouvez voir la Voie lactée, notre galaxie et les détails de l’image du trou noir.
Photo: NuSTAR

Le télescope Epectroscópico nucléaire, ou NuSTAR , par son acronyme espagnol, a fait sa première observation de la NASA : un trou noir géant situé dans le centre de notre galaxie.

NuSTAR observations montrent que c’est un trou noir qui se trouve au milieu d’une période d’activité, ce qui a surpris les chercheurs de la NASA et qui servent à faire la lumière sur ce phénomène .

«Nous sommes heureux d’avoir pris une explosion d’un trou noir au cours de notre campagne d’observation « , a déclaré Fiona Harrison, chercheur principal de la mission à l’ Institut de technologie de Californie à Pasadena.

«Ces données nous aideront à mieux comprendre ce géant qui est au centre de notre galaxie et pourquoi parfois l’activité fait rage pendant quelques heures, pour se rendormir », a déclaré dans un communiqué.

L’image prise à la lumière infrarouge, montrant l’emplacement du trou noir géant dans notre Voie Lactée, appelé Sagittarius A. NuSTAR le télescope est uniquement capable de produire des images de rayons X porté à haute énergie, ce qui donne un nouvel outil aux astronomes afin de sonder des objets tels que des trous noirs.

Lancé le 13 Juin,  NuSTAR va chercher des trous noirs géants et d’autres phénomènes  de la Voie lactée et d’autres galaxies au cours des deux prochaines années .

Son objectif scientifique est une observation de l’espace  profond à la recherche de trous noirs des milliards de fois plus  grands que le Soleil et une meilleure compréhension de la façon dont les particules  sont accélérées dans les galaxies actives.

Commentaire n°7 posté par lasorciererouge le 25/10/2012 à 20h22

http://www.dailymotion.com/video/xmq123_collisions-cosmiques-collisions-galactiques-1-2_tech?start=61

= 2 vidéos !! 

Commentaire n°8 posté par lasorciererouge le 14/02/2013 à 21h31

facebook-logo-webtreats mail-webtreats youtube twitter-webtreats

   

Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés