Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


nCycle, le vélo de demain ?

Publié par Dav sur 7 Janvier 2013, 18:42pm

Catégories : #Environnement

 
Ergonomique, pratique, aérodynamique, le nCycle contribue surtout à la protection de l'environnement.
Le nCycle a tout pour devenir un acteur majeur de l'éco-mobilité du futur.

Électrique et pliable, le concept de vélo imaginé par Martin Myftiu réunit de facto ergonomie et protection de la planète.

 

On l’a écrit à maintes reprises dans ces colonnes : l’époque est à l’apparition ou au retour en force des vélos dans les grandes villes, notamment occidentales, ainsi qu’en témoigne la prolifération de systèmes de locations de deux-roues en libre-service en Europe, mais également de l’autre côté de l’Atlantique. D’une façon générale, le XXIe siècle consacre l’avènement de l’éco-mobilité dans pléthore de grandes métropoles, l’objectif étant bien sûr de contribuer au renforcement de la protection de l’environnement et des hommes via la réduction des rejets de gaz à effet de serre dus au transport et la diminution de la pollution atmosphérique, qui si l’on en croit l’estimation de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) ferait un million et demi de victimes par an dans le monde. Les vélos sont l’un des murs porteurs de cette « nouvelle » forme de mobilité et qui sait si le nCycle en particulier n’est pas la petite reine du futur.

Pratique, aérodynamique, « stylé » dirait la jeune génération, il a en tout cas beaucoup d’atouts.

 

 

 

Un laboratoire d’idées

 

 

Parmi eux, son guidon, lequel « accueille deux lumières munies de haut-parleurs Bluetooth » et est « inclinable à trois cent soixante degrés ». « Conçu comme un cadenas, il peut grâce à ses multi-positions s’adapter aux différents styles de conduite », énumère le site Internet spécialisé Technologicvehicles.com.

 

Le cadre, lui, « se plie en deux pour une empreinte réduite et un stockage plus facile ». Grâce à une sacoche rétractable, sa partie haute peut en outre accueillir des effets personnels comme des dossiers, des magazines ou un ordinateur portable. Placé dans le moyeu arrière, le moteur du nCycle est de son côté alimenté par deux batteries électriques, dont une placée juste derrière le guidon et l’autre amovible, « qui s’intègre dans le cadre, au-dessus du pédalier ».

Particulièrement bien pensé, le nCycle pourrait hélas ne pas franchir l’étape de la commercialisation. Quoi qu’il advienne, il n’en constitue pas moins un laboratoire d’idées pour les fabricants.

 

 
Crédits photos : MarinMyftiu
NP le nouveau paradigme

Commenter cet article

Cyrus 04/02/2013 03:43


Bonjour ou bonsoir à toutes et à tous,


Il faudrait commencer par ne plus produire l'électricité que via des méthodes absoluments écologiques, avant de parler de vélo écologique ou tout autre type de véhicule consommant de
l'électricité, produite majoritairement par des centrales nucléaires. Voire même utiliser une autre source d'énergie.

Nous sommes sociaux !

Articles récents