Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Némésis

Publié par Dav2012 sur 18 Mars 2010, 18:23pm

Catégories : #Espace

091209-brown-dwarf-02.jpg


Une étoile sombre se cacherait à proximité de notre système solaire et, par son cycle, enverrait des comètes dans notre direction.

Surnommée "Némésis" ou "l'Etoile de la Mort", cet astre pourrait être une étoile naine brune ou rouge, ou une étoile sombre, ayant plusieurs fois la masse de Jupiter.

Pourquoi une telle présence?

A l'origine, Némésis a été suggérée comme une explication aux cycles d'extinctions de masse sur Terre.
Les paléontologues Davis Raup et Jack Sepkoski font valoir qu'au cours des 250 derniers millions d'années, la Terre a été confrontée à un cycle
d'instinction massive tous les 26 millions d'années. Les astronomes ont proposé que des impacts cométaires pouvaient être une cause plausible à ces instinctions.

Notre système solaire est entouré d'une vaste zone de corps glacés, appelé le Nuage d'Oort. Si notre système était vraiment binaire, avec une étoile sombre lié à notre astre central, cette intéraction pourrait perturber ce Nuage d'Oort et envoyer un flux cométaire à travers le
système solaire.

L'impact d'un astéroïde est célèbre pour être responsable de l'extinction des dinosaures, ils y a 65 millions d'années, mais de grands impacts cométaires peuvent être moindre, tel celui sur la Tunguska, en Russie, en 1908. L'explosion engendrée avait mille fois la puissance d'Hiroshima.
Ce phénomène avait engendré quelques 80 millions d'arbres abattus.

Bien qu'il y ait peu de doutes sur la capacité de destruction des impacts cosmiques, il n'y a aucune preuve que les comètes ont engendré les phénomènes d'instinction de masse. La théorie des cycles d'instinction fait encore débat, même si un consensus scientifique existe sur la
périodicité du cycle.
Mais il y a maintenant d'autres raisons de soupçonner la présence d'un compagnon à notre Soleil.

L'empreinte de Nemésis

Une planète naine découverte en 2003, appelée Sedna, à un inhabituel circuit elliptique autour du Soleil. Sedna est l'un des objets du système solaire
observé aussi loin du Soleil. Son orbite varie entre 76 et 975 AU ( 1 AU est la distance entre la Terre et le Soleil ).
L'orbite de Sedna est estimée entre 10,5 et 12 mille ans.

"Sedna ne devrait pas être là", déclare son découvreur, Mike Brown. "Il n'y a aucune raison que Sedna soit là où elle se trouve. Elle n'est pas "prise" par l'attraction solaire mais ne va pas assez loin pour être perturbée par une autre étoile".

Peut-être un objet massif et invisible est responsable de l'orbite illiptique de Sedna, et la maintient dans cette orbite anormale.

"Mes études ont toujours portés sur les objets à déplacement rapide", à dit Brown à Astrobiologie Magazine, "J'aurais facilement négligé quelque chose de si lointain et lent que Némésis".

Pour Jhon Matese, professeur émérite de phyique à l'Université de Louisiane, Némésis existe pour une autre raison. Les comètes dans le système solaire semblent venir du Nuage d'Oort, et Matese pense que c'est l'influence gravitationnelle du compagnon du Soleil qui diffuse ces comètes dans notre système.
Selon ses calculs, Némésis est entre 3 et 5 fois la masse de Jupiter, et cela en ferait une naine brune.

Le Nuage d'Oort s'étend à environ une année-lumière du Soleil. Matese estime que Némésis est à 25 000 UA du Soleil ( soit environ un tiers d'année-lumière ).
L'étoile connue la plus proche du Soleil, Proxima Centaure, est à 4,2 années-lumière.

Richard Muller, de l'Universite de Berkeley, en Californie, le premier a suggérer la théorie de Némésis et en a écrit un livre de science populaire, pense que némésis est une étoile naine rouge à 1,5 année-lumière.
De nombreux scientifiques pensent qu'une telle orbite éloignée est intrinsèquement instable et ne peut avoir engendré les instinctions de masse sur Terre, mais Muller rétorque que cette instabilité est le fait de milliards d'années, et que Némésis ne sera détachée du système solaire que dans d'autres milliards d'années.

Les systèmes d'étoiles binaires sont communs, dans la galaxie. On estime qu'un tiers des étoiles dans la voie lactée sont binaires ou font parti d'un système à plusieurs étoiles.

Les naines rouges sont aussi très fréquentes. Les astronomes pensent qu'elles sont le type d'étoile la plus commune dans la galaxie, ainsi que les naines brunes.
Mais elles sont toutes deux difficiles à observer, car sombres.Il est donc très possible que notre Soleil ait ce genre de compagnon et qu'il soit passé inapperçu.

Le nouveau télescope de la NASA, le Wide-field Infrared Survey Explorer  (WISE), va être en mesure de répondre à ces interrogations.

Trouver les étoiles sombres dans l'ombre

Wise dévoile notre Univers dans l'infrarouge. Tout comme le télescope spacial Spitzer, Wise cherche la chaleur. La différence, c'est que Wise à un domaine plus vaste, capable de chercher sur une plus vaste portion du ciel.

Wise a commencé sa mission le 14 janvier 2010, et la NASA a publié les premières images. Il devra cartographier tout le ciel avant octobre et la fin de son fonctionnement.

La NASA pense trouver des naines brunes dans les 25 années-lumières par rapport à notre système.

Davy Kirkpatrick, du Centre d'analyse infrarouge de la Nasa, n'a rien trouvé dans les données en utilisant les deux "Micron All Sky Survey (2MASS). Il fait désormais partie de l'équipe WISE, prêt à chercher ce compagnon du Soleil.

Kirkpatrick ne pense pas que Némésis soit une naine rouge avec une large orbite décrite par Muller. A son avis, la description de Matese, un objet de faible masse plus proche est plus probable.
"Je pense que la possibilité d'un compagnon pour notre Soleil n'est pas une idée folle" a déclaré Kirkpatrick."Il pourrait y avoir un objet éloigné d'une matière plus stable, avec une orbite circulaire, passée inaperçu jusqu'à maintenant".

Ned Wrirght, professeur d'astronomie et de physique à l'UCLA, déclare que WISE verrait facilement u  objet avec une masse équivalente à Jupiter et située à 25 000 UA, comme l'a
suggéré Maltese.
"c'est parce que Jupiter est auto-lumineuse, comme une naine brune, dit Wright."Mais pour les planètes moins massive que Jupiter dans le système externe, WISE sera moins
sensible.

Ni Kirkpatrick ni Wrigth ne pense que Némésis perturbe le Nuage d'Oort et envoie des comètes vers la Terre. Parce qu'ils envisagent une orbite plus stable ils préfèrent la dénomination
"Tyché" (la bonne soeur).

WISE, de toute façon, ne sera pas dirigé vers une zone déterminée du ciel.

"WISE ou 2MASS sont là pour cartographier généralement le ciel" a déclaré Kirkpatrick. "Il y aura des régions telles que le plan galactique où les observations sont moins sensibles, ou plus
encombrés, mais nous allons chercher tout de même. Nous ne ciblerons donc pas certaines directions".

Nous n'aurons peut-être pas de réponse concrète pour Némésis avant mi-2013.. WISE a besoin de scruter le ciel à deux reprises afin de détecter les déplacements entre les deux prises.

"Nous aurons des candidats à la mi-2012, mais nous devrons attendre un an pour la confirmation", a déclaré Kirkpatrick.

Même si Némésis n'est pas découverte, Wise aidera à faire la lumière sur les zones d'ombre du système solaire. Il peut être utilisé pour découvrir des planètes naines, comme Pluton.
Les objets du Nuage D'Oort sont trop petits et trop lointains, mais il sera en mesure de détecter les comètes et astéroïdes potentiellement dangeureux pour nous.

Source

Commenter cet article

click this link 18/09/2014 08:43

Such topics are a swing in the head it would not only make your head feel discomfortable and mess up your mood, at the same time it also would give you a hard time thinking about it too later on.It is not that easy walk in the part job that you might think of it to be.

Nous sommes sociaux !

Articles récents