Nous ne sommes pas des êtres humains…

Publié le 8 Mai 2012

...mais plutôt des êtres infinis.

 
David Bingham nous éclaire sur le rapport entre l'évolution de la conscience et la réalisation du soi .

 

 

 

résumé:

La réalisation du soi est tout simplement le fait pour un individu de reconnaître sa véritable propre nature en tant qu'être infini éternel tandis que l'évolution de la conscience est en rapport avec l'histoire qui se manifeste à travers nous.

 

L'évolution de l'aspect relatif de la conscience ne mène pas à la réalisation du soi. Mais c'est quelque chose dont nous pouvons devenir plus conscients en termes d'expérience car en réalité nous sommes une conscience infinie faisant une expérience. Et parce que la conscience infinie peut tout faire, elle peut prendre sur elle les limitations même quand celles-ci sont à l'origine d'expériences non désirées.

 

On pourrait dire qu'un aspect important de l'évolution de la conscience est de se rendre compte que nous sommes des êtres infinis plutôt que des êtres humains.

 

L'être humain est une construction mentale. Un concept fait de limitations. Nous construisons des idées qui donnent naissance à des expériences qui reflètent les limitations de la forme humaine, les limitations de l'environnement humain, celles d'un corps-esprit existant dans le temps et l'espace, celles de notre moi problématique, celles d'un monde calamiteux où on doit vivre. Tous ces éléments sont à vrai dire des choses auxquelles nous souscrivons à un niveau ou à un autre et qui produisent ces expériences telles qu'elles se manifestent à nous.

 

L'être infini que nous sommes n'est pas troublé par quoique ce soit, cet être n'est pas troublé par les drames, par les problèmes du monde, par les problèmes humains, par les limitations. A vrai dire, il s'en délecte parce que sa nature est infinie.

Parce qu'il est infini, cet être permet et tolère tout avec un amour infini.

 

 www.connaissancessansfrontieres.net

 

"publi 3-4Vers un nouveau paradigme"

2012 et aprés

Rédigé par Dav

Publié dans #Partage

Commenter cet article