Dimanche 19 février 2012 7 19 /02 /Fév /2012 12:06
 

 

 

800px_FujiSunriseKawaguchiko20.jpg

 

Image

(Avec l'aimable autorisation de Wikipedia)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plusieurs phénomènes montrent une agitation et des signes d'un réveil possible du mont Fuji au Japon.

Selon un rapport qui comporte une photo floue de la zone, une rangée de nouveaux cratères, dont le plus grand fait 50 m de diamètre, est apparue sur le flanc oriental du volcan à 2200 m d'altitude. De la vapeur a également été observée. L'observation rejoint d'autres signes suggérant un réveil progressif: un essaim de tremblements de terre dont deux importants de magnitude 4 et 5 sur Richter ont secoué le nord-est du mont Fuji depuis le 28 Janvier.

 

 Un autre tremblement de terre précurseur a eu lieu le 15 mars 2011 . Le rapport mentionne également une activité accrue, ainsi l’apparition de fumerolle à 1500 m d'altitude ainsi que des zones thermales sur le flanc oriental depuis 2003. Ces lieux semblent être alignés géographiquement, et sont probablement reliés.

Le Dr Masaaki Kimura de l'Université de Ryukyu, a admis qu'il y a un risque accru d’une éruption sur ce flanc du volcan et que l’activité du volcan doit être désormais étroitement surveillée.

 Traduction: Ghisham Doyle

________________________________________________________________________

 

 

 

Etna (Sicile / Italie)

drapeau francais.jpgUne semaine après le dernier paroxysme du 8-9 février, le Nouveau Cratère SE de l'Etna montre qu'il est bien vivant. Depuis les premières heures de la matinée du 16 février, des émissions de cendre gris foncé se produisent toutes les quelques minutes. On a déjà observé ce phénomène précédemment, quelques jours avant le début d'un nouvel épisode éruptif.

Source: volcan blog de voyage

 

publi 3-4"Vers un nouveau paradigme"

2012 et après

Kanaga (Iles Aléoutiennes / Alaska / Etats Unis)



drapeau francais.jpgL'AVO a détecté les signes d'une probable activité à Kanaga, l'un des volcans les plus à l'ouest sur la Chaîne des Aléoutiennes. La couleur du niveau d'alerte pour l'aviation est passée au Jaune et le niveau d'alerte pour le volcan a été élevé à Vigilance. Le 18 février,

un tremor volcanique a été observé, ainsi que de petits événements sismiques pendant une heure environ. Les images satellites montrent un nuage de cendre qui s'étire sur 8 km, à environ 39 km au NE du volcan.

Selon l'AVO, de brutales explosions accompagnées de nuages de cendre de plus de 6 km de hauteur peuvent se produire à tout moment. Ces explosions seront annoncées par le réseau sismique local, les données satellitaires ou encore les détecteurs d'éclairs dans les nuages de cendre.

__________________________________________________________________________

 

Cleveland (Alaska / Etats Unis)

drapeau francais.jpgSelon le dernier rapport de l'AVO (17 février 2012), les images satellites confirment la croissance du dôme à l'intérieur du cratère du Cleveland. Son diamètre est maintenant estimé à 60 mètres, contre 50 m dans le rapport précédent. Toutefois, il n'occupe qu'une faible partie du cratère d'un diamètre de 200 mètres. Aucune activité explosive accompagnée de nuages de cendre n'a été observée jusqu'à présent.

L'éloignement du Cleveland rend les observations difficiles. Contrairement aux autres volcans alaskiens, il n'a pas de sismomètres sur ses flancs. En conséquence, les scientifiques s'appuient sur les appareils installés sur les autres volcans, des images satellites pouvant être rendues inutilisables par les nuages, ou encore les détecteurs d'éclairs provoqués par les panaches de cendre.

Il existe un projet d'installation de capteurs sur le Cleveland, mais ce projet est encore dans les cartons ! Il en sortira peut-être le jour où une violente éruption perturbera le trafic aérien dans la région. Une demi-douzaine de lignes aériennes majeures entre l'Asie, l'Amérique du Nord et l'Europe traversent l'espace aérien de l'Alaska en passant à proximité du volcan

 

________________________________________________________________________


REAGIR A CET ARTICLE - Voir les 5 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Commentaire n°2 posté par lasorciererouge le 06/04/2012 à 21h13

Mexique : le volcan Popocatepetl connaît un regain d'activité

Mexique : le volcan Popocatepetl connaît un regain d'activité

 

Est-ce lié ou non à l'activité sismique de ces derniers temps? Toujours est-il que le Popocatepetl a connu un regain d'activité les 14 et 15 avril, avec des émissions répétées de vapeur, de gaz et de cendre.

Dimanche matin, un panache s'est élevé à près de 2 km de hauteur.

Le CENAPRED a demandé à la population locale d'être vigilante et de ne pas s'approcher à moins de 10 km du volcan. Pendant la nuit, les webcams montrent de l'incandescence au niveau du cratère.

Ce regain d'activité du Popo intervient après plusieurs séismes de magnitude 6 mercredi et un événement de M 7,4 le 20 mars.

Les scientifiques du CENAPRED indiquent que cette activité du volcan est une bonne chose, car elle permet une libération de la pression qui s'accumule sous l'édifice.

La photo au dessus représente l'activité du Popo dimanche matin (Avec l'aimable autorisation du CENAPRED).

Source: Maxisciences

Commentaire n°3 posté par lasorciererouge le 16/04/2012 à 22h27

Mexique: le volcan Popocatépetl entre en éruption

 

vol.JPG Le volcan Popocatépetl (5452 m) qui domine le bassin de l’Anahuac où se trouve la ville de Mexico, a repris de l’activité, lançant de la matière incandescente. D’épaisses colonnes de fumée s’élèvent jusqu’à 8 000 mètres d’altitude, et sont dispersées par les vents. Les autorités n’ont pour le moment pas émis d’ordre d’évacuation. Mais la population est invitée à prendre des mesures de précaution.

Avec notre correspondant à Mexico, Patrice Gouy

Le sud de la ville de Mexico est recouvert d’une fine couche de cendres vert de gris que le Popocatépetl a exhalées au cours des dernières heures. La mairie de Mexico a demandé á la population des quartiers les plus touchés d’être attentive et de prendre des mesures de précaution. Les services de protection civile ont distribué 5 0000 masques filtrant aux habitants. Car les microparticules chargées en fluor sont très nocives, en particulier pour les enfants et les personnes âgées.

Les activités sportives à l’air libre sont suspendues. Il est recommandé de mettre des torchons mouillés sous les portes et les fenêtres, de ne pas manger sur la voie publique. Les services de voirie demandent aux habitants de balayer les cendres, de les mettre à la poubelle et surtout, de ne pas les mouiller car mélangées à l’eau elles deviennent du ciment et peuvent obstruer le système de drainage.

Le président Felipe Calderón a informé par Twitter au pied du Popocatépetl, que l’alerte jaune phase 3 est maintenue. Car les émissions actuelles de vapeur, de gaz et de cendres sont constantes, mais dispersées par les vents et ne présentent pas de danger majeur.

Source: rfi.fr

Commentaire n°4 posté par lasorciererouge le 08/05/2012 à 13h58

Santorin soulevée par une énorme poche de magma

i
4 Votes

 

Quantcast

Source : http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/13219772

Des chercheurs d’Oxford ont constaté que l’archipel de la Mer Egée, marqué par un cataclysme il y a 3600 ans, voit son activité tellurique augmenter. Mais pas de panique!

storybildPlusieurs villes de l’archipel sont bâties sur les crêtes du cratère, englouti dans la Mer Egée. (photo: AFP)

 

C’est aujourd’hui un archipel de rêve, qui accueille chaque année des dizaines de milliers de visiteurs. Mais il y a 3600 ans, Santorin avait connu un immense cataclysme dont les traces demeurent dans la littérature antique. Un volcan avait explosé, éventrant l’île et laissant à sa place des lambeaux de terres autour d’un énorme cratère sous-marin.

Depuis, plus rien, sinon quelques éruptions mineures. Mais ce serait en train de changer. Des chercheurs britanniques ont observé que les îles se sont soulevées de 8 à 14cm en un peu plus d’un an, de janvier 2011 à avril dernier. Selon les résultats de recherches publiées dans la revue «Nature Geoscience», 10 à 20 millions de mètres cubes de roche en fusion – soit 15 fois le volume du stade olympique de Londres – se sont accumulés sous l’archipel.

«Il se passe quelque chose»

Sur le terrain, les scientifiques ont bénéficié des observations de quelques-uns des 10’000 habitants de Santorin. «Les gens sont manifestement conscients qu’il se passe quelque chose. Les guides touristiques du volcan nous ont décrit des changements dans l’odeur des gaz [sur les sites volcaniques] et un employé de restaurant a signalé que ses verres tintaient» – le signe d’une activité sismique, pour la première fois depuis 25 ans.

Toutefois, les chercheurs ne sont pas inquiets. Les tremblements de terre, signes avant-coureurs d’une possible éruption, se sont calmés ces derniers mois. La catastrophe titanesque de l’antiquité ne va pas se reproduire – en tout cas dans l’immédiat.

Commentaire n°5 posté par lasorciererouge le 12/09/2012 à 22h46

facebook-logo-webtreats mail-webtreats youtube twitter-webtreats

   

Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés