Lundi 16 mai 2011 1 16 /05 /Mai /2011 07:00

thumbnailCAHYPQ26

 

Une société lobotomisée par une télévision et des médias formatés, des compétitions sportives bestiales boostées à la testostérone de synthèse, des bruits de fond déstructurant qui font office de musiques populaires, des artistes sensés incarner l’intelligencia qui défilent leurs strass sur des tapis rouges sang des pauvres, des gadgets électroniques hors de prix pour apprendre à ne plus se parler, une classe politique égo centrée, sans vision et vivant dans la peur de perdre leur pouvoir dérisoire, des nourritures préfabriquées sur-sucrées sur-salées sur-toxiques, une médecine basée sur la guerre et la mort du vivant à grand renfort de poisons synthétiques sponsorisés par la finance rapace, le mensonge institutionnalisé en violences hiérarchiques, voila un bref résumé de ce dont dont on nous abonde quotidiennement. Avec ce « remède de cheval » le monde va de mieux en mieux, comme chacun peut le constater !

Mais qu’attendons-nous pour dégager de nos vies toute l’absurdité préfabriquée de cette merde. Qu’attendons-nous pour créer notre propre route, suivre notre chemin personnel, rêver l’autonomie et le partage. Quand on ne fait pas le boulot, quant on ne fait pas le travail sur soi, sur ce qui entre et ce qui sort, on ne mérite pas d’incarner ce qu’il y a de supérieur et l’on se contente passivement de subir l’horreur d’une vie par procuration. On est alors ballotté d’aléas en aléas comme un canot sans gouvernail avec par-dessus le marché l’outrecuidance de reprocher à la mer porteuse ses clapots ou ses vagues en tout sens.

Réveillons nous ! Boycottons le vice/lard pour la vertu/tonique, boycottons la peur préfabriquée pour la joie indéfectible de la conscience active, boycottons le mensonge pour la vérité. Cela n’arrivera pas par la grâce d’un coup de baguette magique phantasmatique mais par la virilité de choix décisifs, appliqués, soutenus et conscients. Seuls les héros de la vigilance intérieure survivront intègres à l’apocalypse radicale des temps nouveaux. Pas d’a peu prêt, pas de compromis, pas d’eau tiède pour vitaliser l’éther de nos pensées, le souffle de nos paroles, la fermeté de nos actions !

Car pendant que tous les esprits les plus brillants de l’intellectocratie d’apparat sont occupés à démêler leurs imbroglios les plus rocambolesques, dans l’ombre, la toile de la décérébration collective se tisse et resserre ses liens mortels. Chaque minute compte, chaque heure qui passe ne se présentera plus et l’urgence à être n’attendra pas le train train de nos habitudes passives de soumission. Sans prise de risque nous n’aurons que ce que nous méritons, une mort sans gloire et sans avenir ! Les trompettes du ciel et de la terre sonnent ensemble l’heure du trie, notre surdité serait criminelle envers la chance d’épanouir ici et maintenant ce que nous sommes en vérité. La violence de ce qui s’en vient sera proportionnelle au carcan à briser pour réveiller le dormeur. Elle ira si cela est nécessaire jusqu’à la dislocation et la refonte de la forme incarnée qui si elle ne répond pas à la nécessité de sa fonction n’a aucune raison de perdurer par delà l’achèvement du cycle en cours. L’impatience des forces de création est à son comble et le choix de l’inertie serait palmes de plomb au pied du nageur.

Nous ne sommes pas la vie que nous vivons mais en incarnant la conscience dans chaque instant qui passe nous devenons l’agent mutagène premier de cette même vie. Nous ne sommes pas le corps que nous expérimentons mais en inspirant l’éther frisson nous pouvons faire exulter la vie en la matière dense. Nous ne sommes pas nos croyances mais en creusant nos pensées nous fécondons l’univers de potentiels créatifs inexplorés. Nous sommes la lumière du monde et si nous ne prenons pas notre rôle au sérieux nous courrons au black-out !

 

Auteur:

Erik Gruchet, Saint Pierre

Reçu par mail le dimanche 15 mai 2011  "2012 un nouveau paradigme"


REAGIR A CET ARTICLE - Voir les 6 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Ca réveille, merci.

Je suis allée faire un tour l'autre jour sur les gros titres des médias classiques.....histoire de prendre la température.....quand on est passé derrière le voile, cela fait tout drôle de voir ces grosses ficelles....drôle est le mot car c'est vraiment comique : à l'heure ou l'ascenssion est en cours et que Gaïa bouillonne de partout, on apprend avec un grand intérêt.....qu'on a retrouvé des cassettes porno dans la cache de Ben Laden, le premier d'entre nous à mourir et réssussiter au grès des besoins, lol....

Je me sens divinement bien et alerte en ce jour, j'espère que vous tous aussi. J'aime marcher les yeux ouverts....liberté, ce mot retrouve toute sa grandeur.

 

Commentaire n°1 posté par valérie le 16/05/2011 à 09h08

quel puissant coup de gueule !! tout est là et dans l'élégance de l'audace de  la verite et dans l'élégance de l'écriture ....j'en pleure ....JE SUIS ATTEINTE PAR CETTE GRÂCE ...MERCI ERIK GRUCHET , MERCI DAV

S'IL TE PLAIT DAV PUIS-JE T'ENVOYER PARFOIS DES MAILS..CA SERAIT PLUS SIMPLE POUR MOI ( JE NE SUIS PAS PERFORMANTE EN INFORMATIQUE )ET PUIS JE POURRAI ENVOYER DES IMAGES DE MES OEUVRES CONCERNANT LES PRISONS ET LES COMPARTIMENTS DU MONDE CONTEMPORAIN MAIS EN MEME TEMPS DES IMAGES DOUCEREUSES DE MON LABORATOIRE DE PAIX ... SI CELA NE TE DERANGE PAS UN MAIL DE CONTACT .....FATMA

Commentaire n°2 posté par fatma charfi le 16/05/2011 à 17h48

Bonsoir Fatma! bien sur tu peux me contacter! sur la page d'accueil tu as le lien contact en haut et tout en bas de la page. Amitiés

Réponse de Dav le 16/05/2011 à 20h59

Les paroles de ce texte mériteraient d’être mis en chanson par Kenny Arkana ou Rockin Squate.

J’ai déconnecté de ce monde depuis que je n’ai plus de telé cela va faire sept ans, isolé au milieu de champs je fuit l’homme comme la peste a ce jour seul mon boulot me replonge dans la matrice, ici même reculé je vois soit un humain soit avec une arme pour pratiquer sa chasse de merde ou polluer la nature avec son tracteur. J’attends a chaque fois les heures de pointes télévisée ; foot et « infos » afin de les voire disparaitre à nouveau, j’adore la coupe du monde, tous ces cretins foutent la paix aux oiseaux pendant ce temps !!!

Commentaire n°3 posté par Michel le 16/05/2011 à 21h14

JE SUIS UNE FEMME ,  ARTISTE

"HUMAN LACE EST MON PROJET "

LES FILS DES FRAGILITES PEUVENT SE TRANSFORMER

LORSQUE TOUS LES DOIGTS

S'ENGAGENT ET S'ACTIVENT EN TOUTE AUTHENTICITE

A LES RETISSER EN SOLIDES ET BELLES DENTELLES HUMAINES .

FATMA CHARFI A L'INSTANT

Commentaire n°4 posté par fatma charfi le 17/05/2011 à 08h38

Merci à Allessa pour cet article
 Picasso a dit une fois que tous les enfants sont des artistes, et dans la même veine, artiste de New York Judith Braun garde l’esprit jeune vie, mais avec le bord sophistiqué d’un adulte. Dans ses dessins faits au doigt à grande échelle, elle crée mur de la taille des abstractions et des scènes de la nature en plongeant ses doigts dans la poudre de charbon de bois et de dessiner directement sur les murs. Son dernier murale, “ Poussière de diamant ”, au Musée d’Art Chrysler, dans le Norfolk, en Virginie, est une scène de 50 pieds pastorale qui a eu une semaine pour créer devant un public en direct.

Finger-peinture-2.jpg“Diamond Dust” marque le plus grand projet site-specific de la carrière de Braun, qui a commencé dans les années 1980 avec des peintures chiffre réaliste et art Xerox qui ont exploré le sexisme, le racisme et le féminisme. Les pièces controversées suscité des critiques, en particulier sa pièce représentant un mort, un ange nu suspendu à l’envers à partir d’un autel. Après un hiatus, elle a passé isolée dans son studio, Braun retour dans le monde l’art à l’art du doigt.

 

Finger-peinture-3.jpgLancé en 2003, Braun projet en cours de dessin en cours, les “Procédures symétrique», est contraint une série de quatre règles: Abstraction, une symétrie bilatérale, format carré, et de graphite.

Finger-peinture-4.jpg“Abstraction conserve les images libres d’être quoi que ce soit, alors que la symétrie décide que la fluidité en quelque chose, comme l’énergie liquide cristallisant,” Braun explique sur son site web .«La métaphore de cristal se reflète également dans le milieu de carbone de graphite qui, sous la chaleur et la pression, devient un diamant. De travail au sein de contraintes invite à une prolifération de possibilités qui s’auto-organiser en groupes et sous-groupes, à partir de laquelle je puis choisissez une pour rendre avec soin par la main. “

Finger-peinture-1.jpgPlus récemment, “doigtés” poursuivre son utilisation de la poussière de carbone de dessiner directement sur les murs en utilisant les deux mains, ce qui permet la symétrie inhérente du corps à se manifester. ” Diamond Dust ”est le point de vue à Octobre 2012 au Chrysler Museum of Art.

(Source : Cool hunting)

 

 

    


Commentaire n°5 posté par lasorciererouge le 11/06/2012 à 21h28

Coup de Coeur pour « Les ateliers du coeur » 

Petite pause ufologique pour l’un de mes amis, Olivier,  qui par le biais de la musique essaie de joindre l’utile à l agréable avec son  association « Les ateliers du coeur ». Ils ont  un projet de relogement écologique de construction de petits chalets en bois de 20M2 autonomes en énergie pour des personnes en difficulté de vie et de logement.  Bonne chance à lui et à  cette association pour atteindre leur objectif.

Commentaire n°6 posté par lasorciererouge le 12/10/2012 à 22h53

facebook-logo-webtreats mail-webtreats youtube twitter-webtreats

   

Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés