Pluton : une cinquième lune a été découverte

Publié le 12 Juillet 2012

 

La nouvelle vient de tomber, Pluton a un nouveau compagnon, c’est même Hubble qui les a surpris ! Et cette découverte renforcerait la théorie de la formation de Pluton et de ses satellites…

C’est officiel, une équipe d’astronomes de la NASA a découvert une autre lune en orbite autour de la planète naine, Pluton. Un nouvel objet qui s’ajoute à ceux déjà connus : Charon, Hydra, Nix et P4.

Cette nouvelle lune, nommée P5, mesure entre 10 et 25 km de large et orbite à une distance de 95 000 km. Ainsi, Hubble ancre encore un peu plus l’hypothèse selon laquelle le système, Pluton et ses satellites, se serait formé, il y a plusieurs milliards d’années, lors d’une collision. Une collision entre la planète naine et un objet de la ceinture de Kuiper, ceinture dont Pluton fait d’ailleurs partie !

Cette petite dame, qui à perdue sont titre de planète en 2006, est donc bien convoité. Et il n’est pas impossible qu’avec les prochains instruments on lui découvre encore d’autres satellites lui faisant la cour !

MAXISCIENCES

publi 3-4Vers un nouveau paradigme

2012 et apres

Rédigé par Dav

Publié dans #Espace

Commenter cet article

lasorciererouge 14/07/2012



Découverte de l’étoile plus
froide qu’un corps humain









L’année dernière, la NASA a annoncé qu’elle avait découvert 14 des plus froides étoiles qu’elle n’ait jamais enregistré. Les
soi-disant ”naines brunes” figuraient, à cette époque, dans la liste des plus froides étoiles connues dans notre univers.


Maintenant, en employant la même instrumentation, la NASA a identifié six nouvelles étoiles encore plus froides, connues sous le
nom de "naine-Y" (Y-dwarfs). Elles sont les plus froides parmi les membres de la famille des naines brunes, idéal pour passer l’été ! Encore plus tiède que le corps humain.


Les naines brunes, les naines-Y en particulier, sont ce que les astronomes appellent souvent "des étoiles avortées / ratées”, la
faible densité de ces corps astraux, leur interdit de fusionner l’atome au niveau de leurs noyaux, qui à son tour les empêche de bruler avec la chaleur aussi durable et intense que les autres
étoiles typiques, comme notre Soleil (5537 °C en température de surface, 15 000 000 °C au niveau de son noyau, pour continuer à bruler pendant au moins quelques milliards d’années).


En image d’entête : la représentation artistique de ce à quoi une
naine Y pourrait ressembler. (NASA)


Mais les astronomes peuvent encore en apprendre davantage de ces défaillances stellaires, il est donc dans leur intérêt d’en
cataloguer le plus grand nombre possible. Malheureusement, les mêmes caractéristiques, qui rendent ces naines brunes si intéressantes à étudier, les rendent également très difficiles à
trouver.


Parce que les naines brunes n’ont pas la masse nécessaire pour continuer à bruler pendant de longues périodes, elles ont
tendance à progressivement refroidir et à s’éteindre, jusqu’à ce que la lumière qu’elles émettent ne se trouve qu’à des longueurs d’onde infrarouges qui sont invisibles pour l’œil humain. En
d’autres termes, la recherche de naines brunes avec un télescope en lumière visible est pratiquement impossible.


Alors, comment les scientifiques de la NASA trouvent-ils ces étoiles affaiblies ? Tout simplement en collant un télescope
infrarouge (IR), qu’ils ont fabriqué, à un satellite. La combinaison satellite / télescope est appelée Wide-Field Infrared Survey Explorer (Explorateur pour l’étude à grand champ dans
l’infrarouge ), ou WISE pour faire court et votre Guru l’a déjà évoqué maintes fois.



lasorciererouge 19/08/2012


http://www.inexplique-endebat.com/article-a-la-decouverte-des-lunes-dans-l-univers-en-quete-de-vie-extraterrestre-109203773.html