Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Première analyse de l'ADN du crâne allongé de Paracas révélée – avec des résultats incroyables

Publié par David Jarry - Webmaster sur 10 Février 2014, 12:11pm

Catégories : #Mythologies - Civilisations anciennes

Elongated Skull in Paracas

 

 

Paracas est une péninsule désertique située dans la Province de Pisco dans la région de l'Ica, sur la côte sud du Pérou. C'est ici qu'un archéologue péruvien, Julio Tello, a fait une découverte étonnante en 1928 – un cimetière contenant des tombes remplies avec les restes de personnes avec des crânes allongés - une des découvertes les plus complexes et importantes trouvées n'importe où dans le monde.

 

Les "crânes de Paracas'

 

Au total, Tello a trouvé plus de 300 de ces crânes allongés, qui sont censés remonter à environ 3 000 ans. Une analyse de l'ADN a maintenant été réalisée sur l'un des crânes et Brien Foerster expert a publié des informations préliminaires concernant ces crânes énigmatiques.

 

Il est bien connu que la plupart des cas d'allongement du crâne est le résultat de la déformation crânienne, technique d'aplatissement de la tête, dont le crâne est délibérément déformé en appliquant une force contraignante sur une longue période de temps.

Il est habituellement réalisé en liant la tête entre deux morceaux de bois.

Cependant, alors que la déformation crânienne modifie la forme du crâne, il n'altère pas son volume, poids ou autres éléments qui sont caractéristiques d'un crâne humain normal.

 

Les crânes de Paracas, sont différents

 

Le volume crânien est jusqu'à 25 % plus grand et plus lourd que les crânes humains classiques, ce qui signifie qu'ils ne pourraient pas avoir été intentionnellement déformés par le biais de liaison/aplatissement.

Ils contiennent également une seule plaque pariétale, plutôt que deux.

Le fait que les caractéristiques de ces crânes ne soient pas le résultat de la déformation crânienne signifie que la cause de l'allongement reste un mystère toujours pas élucidé.

 

Artistic - Elongated Skull

An artist’s impression based on a Paracas skull. Photo credit: Marcia Moore / Ciamar Studio

 

M. Juan Navarro, propriétaire et directeur du musée local d'histoire de Paracas, qui abrite une collection de 35 des crânes de Paracas, a autorisé le prélèvement d'échantillons de 5 des crânes.

Les échantillons étaient constitués de cheveux, y compris les racines, une dent, des os de crâne et de la peau, et ce processus a été soigneusement documenté par des photos et des vidéos.

Des échantillons de trois crânes ont été envoyés à l'analyse, bien que le généticien n'a pas eu connaissance sur ce qu'il devait rechercher, pour ne pas créer des idées préconçues.

Les résultats de l'analyse de l'ADN de l'un des crânes sont maintenant de retour, et Brien Foerster, auteur de plus de dix livres et expert sur les crânes allongés d'Amérique du Sud, vient de dévoiler les résultats préliminaires de l'analyse.

 

La conclusion est sans appel

 

L'ADN mitochondrial présente des mutations inconnues sur n'importe quel homme, primate ou animaux connus à ce jour.

Mais quelques fragments, séquencés de cet échantillon indiquent que si ces mutations persistent, nous avons à faire à une nouvelle créature humanoïde, très éloignée de l'Homo sapiens, les Néandertaliens et les Denisovans.

Les implications sont évidemment énormes. « Je ne suis pas sûr qu'il rentre même dans l'arbre évolutionnaire connu, » a écrit le généticien. Il a ajouté que si les individus de Paracas étaient si biologiquement différents, ils n'auraient pas pu se croiser avec les humains.

Le résultat de cette analyse est la première phase de nombreuses phases d'analyses qui doivent avoir lieu.

 

Par April Holloway
Traduction David Jarry ©2014
L’étrange culte de la déformation rituelle des crânes est présent dans de nombreuses civilisations préhistoriques. Dans l’ancienne Egypte, en Orient, en Chine et en Amérique du Sud. Même dans l’est de l’Autriche, des découvertes du 5e siècle attestent de cette coutume. Qu’est-ce qui incitait les hommes du monde entier à déformer les délicats crânes de leurs enfants ?
NP-le-nouveau-paradigme-copie-1

Commenter cet article

Pier 10/08/2016 23:59

J'ai cherché partout des radiographies de ces cranes sans en trouver aucune, et pourtant je présume que c'est une des premières analyse simple à faire. Je présume donc quelles ont été faites mais non publiées !!!
Qu'ont pu révéler ces radiographies ???

Moise 09/05/2015 11:33

L'il de paque est francaise.
Mitterand a reconstruit la france il savait pour les cranes.
Il a miner la france,central nucleair, comme l'atlantide.

Sinclair gregory 09/04/2015 23:33

Bonjour
Bien que il fait pas mansions de leur culturl, si la déformation de ces crânes ne sont pas volontaire on peut pretendre que le fait de ne las etre entierement hummain, veulent peut-être dir que l'origine de ses êtres ne sont pas ne notre planète. 3000 ans de cela l'homme ne pouvais pas voyager de part le monde et pourtant ont trouve la deformation des crânes des bébés partout dans les anciennes civilisation , or nou savons tous que par natur nous sommes copieurs. Je vous demende de reflechir a cela c'est peut-être la réponse a la grande question. (Sommes nous seul dans l'univers)

leduk 03/03/2015 14:34

des barres de rire ='))

Aslanov 06/01/2015 12:05

Bonjour,

Attention cette analyse ADN ne vaut rien, ne sachant pas ce qu'il doit chercher, et vu l'ancienneté de la découverte des cranes, le généticien est incapable de mettre de côté les ADN polluants...

Des documents iconographiques appuient la thèse de la déformation par les plaques de bois en Egypte et chez les Huns.

Ummite, pour l'impossibilité de croisement les généticiens se fient au taux de différenciation entre les espèces proches de primates (Pan principalement).
Pour néanderthal, le problème est différent, il y a eu des croisements, mais de faible importance (une centaine d'événements d'hybridation alors que Sapiens rencontre Néanderthal en 90 000 et que ce dernier s'éteint en 30 000), ce qui s'explique par la stérilité des hybrides, et qui implique deux espèces différentes.
Les médias ont mal interprétés leurs propos et ont créés ce flou.

Par ailleurs cette déformation cranienne, en particulier chez Akhenaton est expliqué par une malformation d'origine génétique favorisé par la consanguinité.

Pour finir, les peuples d’Amérique du Sud avaient des pratiques sociales qui paraissent aujourd'hui très étranges, se limer les dents en losanges, les creuser pour y inclure des pierres précieuses...

Connaissez-vous le principe de convergence ? Comme les pointes de Clovis ?

faure 21/02/2015 14:15

Adn polluants donc analyse qui ne vaut rien ? Mais meme polluant cet adn n'est retrouve nul part ailleurs ! Donc qu'est il ?

Aslanov 06/01/2015 12:05

Bonjour,

Attention cette analyse ADN ne vaut rien, ne sachant pas ce qu'il doit chercher, et vu l'ancienneté de la découverte des cranes, le généticien est incapable de mettre de côté les ADN polluants...

Des documents iconographiques appuient la thèse de la déformation par les plaques de bois en Egypte et chez les Huns.

Ummite, pour l'impossibilité de croisement les généticiens se fient au taux de différenciation entre les espèces proches de primates (Pan principalement).
Pour néanderthal, le problème est différent, il y a eu des croisements, mais de faible importance (une centaine d'événements d'hybridation alors que Sapiens rencontre Néanderthal en 90 000 et que ce dernier s'éteint en 30 000), ce qui s'explique par la stérilité des hybrides, et qui implique deux espèces différentes.
Les médias ont mal interprétés leurs propos et ont créés ce flou.

Par ailleurs cette déformation cranienne, en particulier chez Akhenaton est expliqué par une malformation d'origine génétique favorisé par la consanguinité.

Pour finir, les peuples d’Amérique du Sud avaient des pratiques sociales qui paraissent aujourd'hui très étranges, se limer les dents en losanges, les creuser pour y inclure des pierres précieuses...

Connaissez-vous le principe de convergence ? Comme les pointes de Clovis ?

Gutierrez 04/01/2015 13:20

Pour un quelconque but esthétique, ou pour des raisons d'ordres religieux ??

Julien 29/06/2014 20:34

Et pourquoi ces allongement de cranes volontaires aux 4 coins de la planète ?... mystère ; une autre vidéo d'un collectionneur de cranes de Paracas : http://www.inmysteriam.fr/videos/voirvideo/226/anciennes-civilisations/la-culture-paracas-civilisations-du-perou/Page-1.html

Caroline.D 11/02/2014 10:31


Chuuuut faut pas le répéter aux russes ou aux chinois!


Au lieu de ressuciter les mammouths à partir de résidus d'ADN, ils vont ressuciter les crânes allongés...

Chamberlin 11/02/2014 08:45


Il y a des articles dans internet qui nous indiquent l'existence de cette forme de crâne en Egypte.


Je me souviens aussi du buste dit d'Akhénaton dans Wikipédia.


Nous rapprocherions nous d'un début d'explication possible de l'existence de restes, qui ont défié le temps, commes
"les batiments" très similaires construits en Chine, au Cambodge, en Egypte et en Amérique Centrale sous forme de pyramides ?

gwendal 11/02/2014 02:13


Bien dit ummite!


Un autre point important est soulevé ici: "Il est bien connu que la plupart des cas d'allongement du crâne est le résultat de la déformation
crânienne, technique d'aplatissement de la tête, dont le crâne est délibérément déformé en appliquant une force contraignante sur une longue
période de temps"


>Ben non justement, ce n'est pas admis C'était juste la première idée saugrenue des scientifiques paniqués
face aux découvertes nombreuses de ces crânes si différents des notres... ....Et maintenant qu'on sait que leur ADN était très différents du notre, cette farce des crânes "délibérément déformés" est
terminée


Nous ne devons jamais oublier que les 2 premiers qui ont dit que la terre n'est pas plate ont fini écartelés et brulés vifs sur les "certitudes
scientifiques" de l'époque Galilée est l'unique rescapé (condamné à l"emprisonnement) parmis les
vrais astronomes... parce qu'il avait des amis aux bras assez longs...

ummite 10/02/2014 19:32


qu'en savent-ils si ils ne pouvaient se croiser avec l'homo sapiens ?


ils affirmaient haut et fort que le néanderthal ne pouvait se croiser avec l'homo sapiens , et peu de temps après , la science affirmait que des gènes du néanderthal se trouvaient dans l'homo
sapîens . alors qui ment dans l'histoire , affirmer ce qu'on ignorent , ne fait pas avancer la science .


maintenant , il se peut que cela en soit l'exception , du fait qu'ils auraient vécus en aparth , loin des autres éthnies .


 

Caroline.D 10/02/2014 13:18


Oh les pauvres! ils ont du voir leur "race" disparaître, et pour essayer d'en recréer d'inciter les autres races au départ à déformer leur crâne! Ce que les autres ont continués à faire comme
rite après.

Nous sommes sociaux !

Articles récents