Lundi 30 avril 2012 1 30 /04 /Avr /2012 21:19

Un satellite au plus près du Soleil

Solar Orbiter aura pour mission d'oberver notre astre de lumière, en rotation, à 42 millions de km de lui.

L'Agence spatiale européenne (ESA) a lancé le projet du Solar Orbiter (SolO), un satellite d'observation de notre astre et qui tournera autour, plus près que n'importe quel autre.

Comme Icare, le Solar Orbiter (SolO) va se rapprocher au plus du Soleil. Mais les équipes de l'Agence spatiale européenne (ESA) qui travaillent sur ce projet espèrent qu'il connaîtra un sort différent que le héros de la mythologie grecque, à savoir la mort pour s'en être trop approché... En 2017, l'ESA va lancer ce satellite qui sera construit au Royaume-Uni pour la somme de 300 millions d'euros, révèle la BBC.

Le SolO aura pour mission d'observer notre astre de lumière en rotation à 42 millions de km, ce qui implique l'adoption d'un bouclier thermique des plus robustes. La mission consistera pour lui à déterminer l'influence du Soleil sur son environnement, et notamment les flux de particules qu'il génère et dans lesquels baignent les planètes. Il observera au plus près l'heliosphère, l'atmosphère solaire en forme de bulle qui s'étend jusqu'aux confins du système solaire.

Les scientifiques veulent en effet pouvoir prévoir ce qu'ils appellent la "météo spatiale", soit l'intensité du bombardement de particules que subissent les planètes, et notamment en cas de tempête ou d'irruption à la surface du Soleil. Car ces tempêtes sont directement responsables des dérèglements du champ magnétique terrestre, qui entraînent la défaillance des systèmes de communication ou même des pannes électriques de grande ampleur.

 

MAXISCIENCES

"Vers un nouveau paradigme"

2012 et aprés


REAGIR A CET ARTICLE - Voir les 4 commentaires
Retour à l'accueil

facebook-logo-webtreats mail-webtreats youtube twitter-webtreats

   

Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés