WASHINGTON – Un puissant séisme de magnitude 6,5 s’est produit lundi dans le nord du Chili, pays frappé en 2010 par un tremblement de terre meurtrier, a annoncé l’Institut de géophysique américain (USGS).

La secousse est survenue à 12H35 locales (16H35 GMT) à environ 90 km au nord-est de Calama, une ville de plus de 100.000 habitants située au coeur du désert d’Atacama, dans la région d’Antofagasta, a précisé l’USGS. L’épicentre du séisme se trouvait à une profondeur de 111,3 km.

 

Aucun dommage ni dégâts n’étaient signalés vers 17H00 GMT.

Le centre d’alerte au tsunami pour le Pacifique a écarté à ce stade toute menace d’un tsunami destructeur.

Le 27 février 2010, un séisme de magnitude 8,8, suivi d’un tsunami, avait dévasté la région centre-sud du Chili frappant en particulier la ville de Concepcion, faisant 524 morts, 31 disparus et plus de 220.000 familles sans abri.

 

Le Chili, pays à intense activité sismique, a enregistré en 1960 à Valdivia (sud) la secousse le plus puissante jamais mesurée, de magnitude 9,5. Elle avait fait 5.700 morts.

 

Pour mesurer la puissance d’un séisme, l’USGS utilise la magnitude de moment (Mw). Sur cette échelle ouverte, un séisme atteignant une magnitude d’au moins 6 est considéré comme fort.

 

(©AFP / 20 juin 2011 19h19)

 

 
 
Photo: Le protocole d’extinction

Depuis "l'éveil 2011"
 Dav  "2012 un nouveau paradigme"