Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Qu’est-ce qui a créé ces mystérieuses et envoutantes ondulations sur le plancher océanique ?

Publié par Dav sur 23 Septembre 2012, 21:36pm

Catégories : #Environnement

 

 

NHK-3

 

Le plongeur et photographe japonais Yoji Ookata, qui a passé les 50 dernières années à explorer et à documenter ses découvertes sous-marines au large des côtes du Japon, a repéré ces beaux et déroutant motifs dans le sable, de près de 2 m de diamètre et à 25 m en dessous du niveau de la mer, au cours d’une plongée près d’Amami-Ōshima dans la pointe sud du pays.

Alors qu’est-ce qui à réalisé ces ondulations ordonnées dans le sable marin, qui pourrait être un équivalent des cercle de culture mais sous l’eau ?

 

NHK-1

 

Récemment, lors d’une plongée près de Amami-Ōshima à la pointe sud du pays, Ookata repéra quelque chose qu’il n’avait jamais rencontré auparavant : des motifs géométriques d’ondulations dans le sable. Il revint bientôt avec des collègues et une équipe de télévision de la NHK pour documenter les origines de ce qu’il appelait le “cercle mystère."

 

NHK-2
Voici ce qu’ils ont trouvé :

L’utilisation de caméras sous-marines par l’équipe ont permis de découvrir que l’artiste est un petit poisson-ballon (Tetraodontidae) de seulement quelques centimètres de longueur qui nage sans relâche, jour et nuit, pour créer ces vastes sculptures organiques, en utilisant le mouvement d’une seule nageoire.

 

poisson-ballonpoisson-ballon2

 

Après l’observation attentive de la structure et de son concepteur, l’équipe a trouvé que les cercles servent à une variété de fonctions écologiques cruciales, dont la plus importante est d’attirer les femelles. Apparemment, elles sont attirées par les collines et les vallées dans le sable et les parcourt avec attention pour découvrir le mâle. Le nouveau couple se forme et la femelle finit par pondre ses œufs au centre du cercle, les bordures du motif agissant comme une protection naturelle contre les courants océaniques, protégeant ainsi la délicate progéniture. Les scientifiques ont également appris que, plus il y a de sillons contenus dans la structure, plus grandes seront les chances que la femelle s’accouple avec le mâle propriétaire de l’œuvre d’art.

L’annonce de la découverte sur le site de la NHK (japonais), les images ainsi que d’autres fonds d’écran sur le site de la NHK.

 

Le site du chercheur océanique : Yoji Ookata et repéré d’abord ici : The Deep Sea Mystery Circle – a love story.

GURUMEDITATION

publi 3-4Vers un nouveau paradigme

2012 et apres

Commenter cet article

Majero 24/09/2012 11:15


Alors là, de mieux en mieux.


Jamais ce poisson n'a opéré comme ça pour la reproduction.


De plus quand un poisson est en période de reproduction, tous les poissons de son espèce le sont aussi. Le sol devrait être couvert de ces cercles.


Devant une soi-disante découverte de cette ampleur, la seule chose qu'on nous fourni est une photo ou on voit le poisson se frotter sur le sable comme ils le font tous d'ailleurs.


A quand une vidéo montrant le travail de ce poisson dans son intégralité.


Enfin ce cercle est sous l'eau vers les côtes du japon. Quand on voit ce qu'on peut faire avec HAARP ou des appareils à ondes. Surtout qu'au Japon il y a eu un tsunami non...


Réveillez-vous Bordel!


 

Anon 24/09/2012 01:58


Bonjour au premier coup d'oeuil ca resemble beaucoup plus a une formation de sable par onde sonore dans ce genre :


http://freeamelove.over-blog.com/article-vibration-son-matiere-forma-vibratie-sunet-materie-forma-110183123.html


 


chaque forme est simplement une fréquence diférente

Nous sommes sociaux !

Articles récents