Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Quand l'éruption volcanique crée un éclair spectaculaire

Publié par Dav sur 20 Mars 2013, 17:38pm

Catégories : #Changements terrestres

 

 Photo du jour de la NASA © Martin Rietze.

La foudre au coeur d'une éruption volcanique, voilà une image peu commune. La NASA délivre celle-ci, oeuvre de Martin Rietze, où l'on voit très nettement un majestueux éclair traverser l'éruption du volcan Sakurajima (sud du Japon).

L'image est stupéfiante et une nouvelle oeuvre spectaculaire de Dame Nature, penserez-vous en croyant discerner la foudre frappant un volcan en pleine éruption. Mais en réalité, c'est l'inverse qui se produit ici: l'éruption du volcan a créé la foudre.

Comment ce phénomène méconnu et complexe se produit-il? Si l'origine exacte d'un éclair lors d'un orage ordinaire fait encore l'objet de nombreuses recherches scientifiques, celle de la foudre émanant d'une éruption est encore moins évidente, explique la NASA.

Charges électriques, friction et dissipation

 

En deux mots (que les puristes décrieront certainement), les éclairs résultent d'une décharge électrostatique, laquelle va de pair avec la dissipation d'un plasma lui-même issu d'une accumulation de charges électriques séparées. Dans le cas d'une éruption, on sait que la trempe (solidification brutale du magma) induit l'existence de charges électriques séparées. Une hypothèse postule donc que ce soit le mouvement de bulles de magma ou de cendres volcaniques électriquement chargées qui créent ces différences de potentiel électrique qui créent in fine cet éclair lumineux. D'autres éclairs volcaniques proviennent sans doute de la friction et de la dissipation de cendres volcaniques. Mais les scentifiques s'accordent pour dire que tout ceci reste un grand mystère de la nature.

Si les lois physiques qui déterminent la survenance de ce phénomène dépasse le champ de connaissance du citoyen lambda, l'image seule suffit à s'émerveiller et récompenser les efforts de Martin Rietze, le photographe de l'extrême qui a capturé l'instant en un cliché spectaculaire. Des jours durant, il est resté en observation aux abords du volcan en éruption à l'affût d'un éclair volcanique faramineux. Cette photo est son bijou et a été prise en janvier dans le sud du Japon sur Sakurajima.

Expérience ultime


"J'ai patiemment attendu quatre jours que cela se produise sur le Sakurajima. Savoir que si peu de personnes ont vu une chose aussi belle m'a donné un sentiment très particulier. Je n'oublierai jamais ces moments où j'étais encerclé de gaz toxiques, où je sentais la chaleur de cette lave bouillonnante qui s'écoulait, où j'entendais des bruits bien plus lourds qu'un avion qui décolle. Parfois, votre corps perçoit les ondes de choc et le sol tremble sous vos pieds", décrit-il encore ému.

 

Par Annabel Claix
20/03/13 - 15h57  Source: NASA

NP le nouveau paradigme

Commenter cet article

horri mokhtar 20/02/2016 10:46

Bonjour
un volcan dégage du dihydrogène qui se combine dioxyde, il se produit une explosion (c'est la synthèse de l'eau), il pleut au dessus du volcan 2H2+O2---> explosion, détonation--> 2H2O+ chaleur et c'est justement ce qui se passe dans notre atmosphère pour la pluie
l'éclair, le tonnerre et la pluie = une seule opération.
Bonjour
pour une fois dans votre vie comprenez ce phénomène http://pdf.lu/hO6q
dans une page

Formation éclair tonnerre pluie= une seule opération

1-La photolyse (photodissociation ou photo-décomposition) des eaux océaniques consiste en la décomposition de la molécule d’eau en molécules d’hydrogène (H2) et en atomes (O) sous l’effet de rayonnements solaires, en l’occurrence les ultraviolets. https://fr.wikipedia.org/wiki/Photolyse www.google.dz/search?q=photolyse

2-Les molécules (H2) et les atomes (O) sont donc entraînés par les courants ascendants d'air chaud et sec qui représentent une force mécanique à laquelle s’oppose celle des courants descendants d’air froid, on assiste à l’opposition de deux forces mécaniques d’où compression du volume d'air englobant un mélange d’oxygène (O) et d’hydrogène (H2) qui tous deux agités par le fait de la compression , les frottements et l’effet des rayons solaires (ionisation) se chargent d’électricité positive pour l’hydrogène et négative pour l’oxygène et à un taux de compression favorable, les 2 gaz se combinent dans une réaction chimique explosive (la synthèse de l'eau est explosive), ils forment de l’eau (pluie) :

Donc : éclair+tonnerre+eau = une seule opération
L’azote est connu par son inertie à réagir, la synthèse de l’eau est exothermique, il formera de l’ammoniac dans une réaction réversible N2+3H2 -->2NH3
N2+3H2 <--2NH3 ainsi les molécules H2 étant libres se combinent à leur tour aux atomes d’oxygène selon le même procédé.

4-comment se forme un nuage ?
Ce sont les premières réactions explosives de synthèse de l’eau qui sont à l’origine de la naissance d’un nuage et comme elles sont exothermiques, l’air froid qui l’entoure le contracte encore (compression), les quantités restantes d’hydrogène et d’oxygène réagissent à leur tour à l’intérieur de ce nuage pour former encore de l’eau, on y voit sortir des éclairs à partir du nuage, chaque cellule orageuse peut provoquer plus de 100 éclairs par minute, http://www.astrosurf.com/luxorion/meteo-orages3-eclairs.htm, jusqu’à épuisement de l’hydrogène, il ne reste que de l’eau en suspension dans le nuage dont les molécules s’unissent par coalescence et forme une pluie régulière sans éclair. Le tonnerre n’est en fait que le son du bruit de ces explosions. On comprendra donc que « éclair+tonnerre+pluie = une seule opération » et ensuite « condensation-->pluie ».
Il se produit en 24 heures autour de la terre entre 2000 à 5000 orages par secondehttp://www.planetoscope.com/atmosphere/252-nombre-d-orages-dans-le-monde.html c'est-à-dire qu’il se forme de l’eau dans l’atmosphère entre 172.800.000 à 432.000.000 fois dans l’atmosphère par synthèse ensuite par coalescence mais l’origine initiale de sa formation reste une véritable réaction chimique.

requin 27/01/2015 17:26

c'est vachement tripent se phénomene naturel

JBL1960 21/03/2013 15:07


Cete photo est majestueuse !


C'est curieux, vous ne trouvez pas que les nuages du milieu ressemblent à des visages...grimaçants et diaboliques ?


L'invisible JBL1960

requin 27/01/2015 17:28

peutaitre

seb 21/03/2013 10:37


Magnifique!!

Nous sommes sociaux !

Articles récents