Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Quand le JT de France 2 s’intéresse aux enfants trans’ et à leurs familles

Publié par David Jarry - Webmaster sur 28 Mars 2014, 17:58pm

Catégories : #Société

Après un reportage sur la clinique de Chicago, Jean-Daniel Flaysakier, le spécialiste santé de France 2, a apporté des précisions sur la façon de prendre en charge les enfants.

 

 

 

Un sujet sur les enfants trans’ a été diffusé mercredi soir lors du journal télévisé de France 2. À Chicago, Ryan, 11 ans, ou encore Daniel, 8 ans, ont eu le sentiment très tôt que leur sexe biologique ne correspondait pas à leur genre. De façon bienveillante, le reportage met en avant le rôle des familles dans l’accompagnement de ces enfants. Il montre notamment l’existence d’une clinique à Chicago où ils et elles peuvent recevoir un accompagnement et surtout se rencontrer pour rompre avec l’isolement (lire aussi Le parcours de combattant.e des enfants trans’ [Le Nouvel Obs]).

Invité sur le plateau de David Pujadas, Jean-Daniel Flaysakier, médecin et journaliste spécialiste de la santé sur France 2, apporte quelques précisions. À la question de savoir si la chirurgie est inévitable pour ces enfants, sa réponse est catégorique: «Absolument pas. Ce qui est très important, c’est de prendre ces enfants en charge au cas par cas, il n’y a pas de recette standard. Il faut qu’une équipe les prenne en charge, on peut donner des médicaments pour réfréner la puberté, on peut opérer à partir de 18 ou 20 ans, mais cette opération n’a aucun caractère obligatoire.

«Ce qui est important, c’est de gérer leur anxiété, leurs peurs, leur dépression, et faire accepter à l’entourage et à la famille ce qui est en train de se passer, parce que théoriquement, il peut y avoir des retours en arrière. Mais on sait par expérience que cela n’arrive pratiquement jamais, et que plus l’enfant a fait un choix tôt, plus ce choix sera définitif dans sa vie.»

Voir ou revoir le reportage:

 

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Papa Maman je ne veux plus être un garçon – Journal 20h France 2 du 26 03 14

Avatar de Maëlle Le Corre
Publié par
Journaliste de Yagg.NP-le-nouveau-paradigme-copie-1

Commenter cet article

Denijet 08/05/2014 09:08


L'homme n'est pas un animal naturel. Un questionnement sur son identité et les conditions de sa propre existence se poseront donc tôt ou tard un jour à sa conscience. Ce phénomène est sain
en tant qu'il permet l'émergence d'un Soi qui ne puisse plus se confondre avec le moi. La précocité d'un tel raisonnement peut toutefois être induite par le milieu, ce qui poussera alors les
enfants à faire des "choix" irréversibles. Aux parents d'élever le débat, d'amener leurs enfants à comprendre que si l'acceptation de la part de son autre sexe est légitime et même souhaitable
pour devenir un humain complet elle ne doit pas nécessairement s'accompagner d'une transformation de l'apparence. Et que cette métamorphose pourra même produire des effets contraires si elle
revient à dénier totalement les traits identitaires de son sexe biologique. Denijet.

lhommelibre 29/03/2014 13:11


Et ? C'est une bonne chose pour ses enfants, et il est temps que la société affronte ce problème, plutôt que de le nier, et d'obliger les enfants a nier une part d'eux même, parce qu'elle (la
société) n'accepte pas que les hommes puissent s'habiller en femme, ou même devenir des femmes. Pourtant l'inverse ne choque plus, depuis la liberation de la femme allez au supermarché et
regardez les femmes (surtout passé 40 ans). la majorité s'habillent ou se coiffent comme des mecs, si il n'y a pas une paire de nichons ou de boucle d'oreille, vous pourriez avoir
le doute sur le sexe de ces femmes. Et tous le monde l'accepte et s'en fout ! Par contre, l'inverse est très mal vu...
Donc, on vit dans une société ou les nanas s'habillent en mec (d'ailleurs quand elles sont trop feminines, elles se font traiter de salope !), et les mecsz s'habillent en mec aussi (ils n'ont pas
le choix, ou ils court de gros risqsues).
Moralité, les hommes ne sont pas aussi libre qu'on le dit, et la libération de l'homme est une necessité, car elle permettra aux hommes de vivre en harmonie avec leur deux coté
(masculin et feminin), comme les femmes le peuvent déjà.
Bref ce qui est choquant ce n'est pas cette emission, c'est l'intolérance qu'elle suscite. Mais elle démontre bien ce que je dis, a savoir que la société n'accepte pas la part feminine des hommes
(et celle des femmesd non plus !), surtout si elle est importante. Notre société n'est pas mysogine, elle est anti-feminine. Et ca va changer, avec ou sans votre accord... Ca a meme deja
commencer ! =)


 

Nous sommes sociaux !

Articles récents