Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Quel pouvoir ont les mots sur notre santé ?

Publié par Dav sur 19 Février 2013, 12:39pm

Catégories : #Santé

Si « l'effet placebo » peut avoir un impact positif sur la santé d'un patient, qu'en est-il de son contraire, « l'effet nocebo » ? Une étude montre que certaines informations négatives, comme les effets secondaires d'un traitement, influeraient sur le développement de certaines pathologies chez le patient.
 © istockphoto.com/esolla
Nous avons tous entendu parler de l’effet placebo, un ensemble de facteurs agissant de manière positive sur le rétablissement du patient. Mais que connaissons-nous de son contraire, l’effet nocebo, et de ses effets sur la santé ?

Savez-vous par exemple que le simple fait de connaître les effets indésirables d’un médicament multiplie les chances qu’ils se manifestent ? Une étude menée auprès de patients atteints de la maladie coronarienne, à qui ont été administré un traitement dont un des effets secondaires pouvait être une baisse de la libido, montre que seul 3% des patients qui n’en avaient pas été informés ont témoigné de difficultés dans ce domaine contre 31% de ceux qui avaient été informés au préalable de l’ensemble des effets secondaires possibles. C’est ce que les médecins appellent « l’effet nocebo », ce qui signifie en latin « je vais nuire », soit l’exact contraire de l’effet placebo, qui lui signifie « je vais plaire ». Les informations communiquées par les professionnels de santé jouent ainsi un rôle important dans le processus de guérison, mais aussi dans le développement de certaines pathologies. Certaines paroles, en apparence anodines, telles que « peut-être que ce médicament pourrait vous aider » ou encore « vous êtes un patient à risques », peuvent ainsi induire un doute dans l’esprit du patient.

Une étude qui invite les professionnels de santé à manier certaines informations et propos avec prudence. En effet, « l’effet nocebo » comme « l’effet placebo » montrent qu’esprit et corps sont bien liés et interdépendants.

Lire l'article sur Slate.fr
NP le nouveau paradigme

Commenter cet article

lasorciererouge 19/05/2013 23:02


http://lefirago.overblog.com/quand-l%E2%80%99esprit-gu%C3%A9rit-le-corps

gwendal 20/02/2013 00:51


@Cléa: j'aime beaucoup ta dernière phrase, et j'ajoute que les médecins doivent aussi abandonner la médecine
faussement dite traditionnelle...ce qu'ils feront dès qu'ils auront compris qu'ils ne sont devenus que des vendeurs de produits chimiques ...cad, des VRP sans concience

Cléa 19/02/2013 23:28


Biensûr! Nous sommes des êtres émotionnels avant même d'être "mentals"! Regardez comme on réagit à tout et à tout instant..!. .C'est évident que l'esprit et les émotions, ont un impact continuel
sur le corps.  Simonton a été un des précurseurs les plus influents dans les méthodes de soins psychiques contre le cancer, puis il y a eu Hamer... qui a démontré l'impact des traumatismes
sur le cerveau avant même que le cancer ne se déclare... Bien sûr ils sont actuellement dans la liste des "sectes"... La Sophrologie   travaille sur cette base également de l'action de
l'esprit sur la santé physique et psychique  (par la visualisation entre autres) La PNL (Programmation neuro-linguistique) Comme par hasard ces méthodes qui peuvent éviter souvent
l'utilisation de la pharmacopée... sont aussi sur liste rouge... à notre époque barbare où seule la matière existe et a droit de citer !!!


Les mots peuvent tuer aussi bien qu'ils peuvent guérir l Les mèdecins ont un rôle fondamental dans leurs propos...et s'ils veulent aider leur patient véritablement, ils doivent apprendre à
mettre, avec empathie et délicatesse,... les mots sur les maux !

Nous sommes sociaux !

Articles récents