Dimanche 1 juillet 2012 7 01 /07 /Juil /2012 09:21

Au cours des dernières années, on a beaucoup entendu parler d’une nouvelle migration d’âmes vers la planète terre : les enfants indigo. Mais de quoi peuvent bien retourner ces enfants, dont les tous premiers ont passé la cinquantaine et dont le plan collectif a récemment été activé, pour les tirer enfin de leur apathie ou de leur léthargie, explicable par une grande nostalgie spirituelle. Ceux que l’on peut considérer comme leurs précurseurs n’ont pas hésité à se démarquer des gouvernements et des lois obsolètes qui régissent notre société pour le plus grand malheur de la planète. Jusqu’à présent ces précurseurs étaient des êtres d’exception, ils représentaient un phénomène marginal qui suscitait peu d’éveils de consciences parmi les multitudes. Ils étaient, aux mieux, qualifiaient d’originaux, au pire de fou, voire de débiles mentaux. Il est heureux que ces êtres singuliers se soient multipliés et qu’une nouvelle génération prenne la relève à notre époque où nous devons choisir entre la survie de la Terre et le pillage quotidien de ses richesses au service d’un « mieux être » totalement aléatoire et illusoire, entre anéantissement et Vie Nouvelle.

 

 

" Les enfants indigo représentent les âmes de la Nouvelle Race terrestre, prophétisée depuis longtemps, qui naissent avec une enveloppe de cette couleur et qui sont destinés à modifier la biologie humaine et à élever la fréquence vibratoire de la planète. De naissance, ils apportent une fréquence beaucoup plus élevée que celle que les êtres humains ont connue jusqu’à présent, dotée d’une dualité de conscience différente et disposant de caractéristiques physiques et psychiques uniques. Ils ont une conscience plus claire de ce qu’ils sont, se savent intuitivement des créatures de l’Univers chargées d’un destin encore indescriptible, plutôt que lancés dans une période d’apprentissage. Pour eux, la vie n’est pas une école, mais un jeu amoureux. Ils ont la faculté de changer leur fréquence vibratoire à volonté, comprennent de façon innée certains problèmes très complexes, naissant souvent sans karma ni souvenirs de leurs vies antérieures.

 

 

Les enfants indigo ne sont pas forcément les enfants éclairés du Nouvel Age, disposant du même libre arbitre que les autres, relativement à la découverte d’eux-mêmes, sauf qu’ils sont mieux équipés pour l’affronter. L’aspect négatif de leurs caractéristiques consiste dans le fait qu’ils peuvent engendrer des graves conflits de personnalité, si leur entourage ne sait les reconnaître et s’adapter à eux. Leur majesté naturelle peut être confondue avec de l’entêtement, de la provocation, de l’obstination ou du caprice, alors qu’ils ne font que témoigner qu’ils sont plus conscients de leur propre valeur que l’ancienne garde. Frustrés ou incompris, ils seront portés à se replier sur eux-mêmes et à perdre confiance en eux. Aussi faut-il savoir les accueillir convenablement. Les traits dominants des enfants indigo gravitent autour de la haute estime qu’ils ont d’eux-mêmes et de leur intégrité à toute épreuve. Ils peuvent lire dans les autres comme dans un livre ouvert, capables de neutraliser leurs motifs secrets ou leurs tentatives de manipulation de manière infiniment subtile, percevant même les motifs voilés que les autres portent sans en avoir conscience. Ils naissent avec cette détermination qui les pousse à se débrouiller seuls et ils n’acceptent de l’aide de l’extérieur que si elle leur est offerte avec respect, leur laissant le libre arbitre.

 

 

Les enfants indigo ont une grande soif de connaître et absorbent tout comme une éponge, si le sujet les intéresse. Ils apprennent mieux dans l’expérience concrète que dans les concepts abstraits. Ils engendrent d’eux-mêmes les problèmes et les situations nécessaires à leur évolution. Ils donnent le meilleur d’eux-mêmes s’ils se sentent traités selon leur maturité psychique, maîtres dans l’art de retourner la balle. Les enfants indigo démontrent une attitude très critique, jamais conformiste, résistant naturellement à toute demande malhonnête, se sentant le droit de le faire. Ils mettent au défi celui qui se donne un rôle qu’il ne sait pas tenir, l’aidant à identifier ses vieux schèmes subtils de manipulation, qui ne fonctionnent jamais avec eux. Ils détiennent souvent, de façon inconsciente, des dons de guérison ou d’harmonisation. Ils passent régulièrement par des phases d’attraction et de répulsion pour équilibrer leur monde intime au milieu social ambiant. Ils évaluent toute situation en déterminant les actions à poser en fonction de ce qu’ils veulent expérimenter, non à partir d’un défi ou de la relation de rivalité qu’on leur propose. Ils requièrent en tout temps un environnement sécurisant, car ils ne parviennent à explorer leur univers qu’à cette condition, ne pouvant s’investir que lorsque la confiance prévaut. Ils ne parviennent à exprimer leur vision différente de la vie que dans un contexte de sécurité. Et, selon la manière qu’on les traite, ils deviennent source de joie ou source de problèmes. Avec eux, chaque événement devient une occasion d’éveil.

 

 

Les enfants indigo ramènent toujours tout au moment présent, rappelant constamment l’importance du jeu, du rire, de l’humour et de la liberté. Leur regard pénétrant lit les âmes et remémore à chacun le but de leur existence. S’ils ne sont pas freinés par l’autorité, ils suivent leur chemin et jouent parfaitement leur rôle sur la Terre, mais s’ils sont contrecarrés par elle, ils deviennent des casse-pieds, des provocateurs ou des êtres dysfonctionnels. Ils viennent sur la Terre pour servir leurs parents, leurs amis et la planète à titre d’émissaires du Ciel et de porteurs de la sagesse, à la condition qu’on leur laisse jouer leur rôle. Ils possèdent leurs idées propres, reflétant une énergie et une connaissance nouvelles, livrant des messages qui dépassent les connaissances des générations précédentes. Ils aident chacun à trouver sa vérité, sa paix et son être. Ils savent ce qu’ils sont venus faire sur Terre. Ils sont en contact avec leur Enfant intérieur. Ils sont spontanément rejetés ou adulés par ceux qui ne sont pas de leur tonus vibratoire. Ils tolèrent mal les incohérences et savent le faire savoir. Spontanés, ils s’énervent en présence d’idées ancrées qu’ils ne partagent pas. Ils ne demandent qu’une chose, qu’on les laisse être ce qu’ils sont, sans les projeter dans le futur, ce qui est pour eux une violation de l’immédiateté et une interférence au présent.

 

 

 

Les enfants indigo requièrent plus d’attention et d’affection que les autres. Pour eux la vie est trop précieuse pour qu’ils attendent passivement, aussi cherchent-ils à améliorer le destin pour que ce qu’ils veulent se produise et arrive tout de suite. Ils ne peuvent imaginer qu’un être agisse autrement que par Amour. Ils semblent souvent offrir un déficit d’attention ou être affligés d’hyperactivité, car ils s’intéressent grandement aux valeurs spirituelles et intangibles et que leur pensée n’est pas linéaire, mais multidimensionnelle.

 

 

Les enfants indigo sont des créateurs géniaux. Ils sont très aptes à gérer la vie qu’ils partagent avec l’Humanité, se sachant uniques et spéciaux. Ils ne répondent pas aux commandements d’autorité, d’où il faut sans cesse leur présenter des alternatives intelligentes. Il faut leur expliquer le motif licite de toute demande. Ils respectent l’autre dans la mesure où celui-ci sait prendre le temps de lui fournir des réponses sensées. Ils savent désarçonner ceux qui leur commandent avec autorité, refusant de les écouter. Ils réagissent mal aux critiques négatives, s’attendant plutôt à être soutenus dans leurs efforts. Il faut éviter de pousser les enfants indigo, car ils préfèrent agir d’eux-mêmes. Ils n’acceptent pas les réponses péremptoires et sans explications. Pour eux, la qualité de la communication fait foi de tout. Si on ne répond pas à leurs questions, ils croiront qu’on n’a pas de réponses à leur fournir et ils iront chercher ailleurs. Il faut leur dire ce qu’on éprouve. Avec eux, Il faut tenir ses promesses !

 

 

 

Dans leur jeunesse, ils sont portés à faire des mauvais coups, quand ils sont dépités ou s’ennuient, mais jamais pour nuire. Alors, il faut parfois leur laisser dominer la situation et prendre l’initiative. Ils savent faire partie de la famille dans laquelle ils sont nés, d’où ils revendiquent leur droit de veto. Ils obligent qu’on mette en pratique ce qu’on prêche. Comme ils ont naturellement confiance en eux, ils ne coopèrent qu’avec ceux qui sont transparents avec eux et qui évitent de les pousser, sinon, ils se rebiffent et ils restent sur leurs positions. On doit devenir flexible par rapport à ses opinions personnelles et à ses attentes à leur endroit. Seules leurs forces peuvent déterminer leurs limites, non l’inverse, et il faut leur demander leur aide pour fixer ces limites. Ils demandent toujours à être traités comme des adultes et des égaux, car ils sont des vieilles âmes. Ils n’établissent jamais leur notion du respect en fonction de l’âge d’un sujet, mais en regard de son intégrité. Si on compte sur sa sympathie, il faut accepter qu’ils puissent apprendre quelque chose de soi.

 

Les enfants indigo sont incapables de cacher quoi que ce soit, car ils sont profonds, honnêtes et sages. Ils ne respectent pas celui qui abandonne la partie, n’accomplit pas son rôle jusqu’au bout, les laisse tomber. Ils honorent celui qui sait revenir sur ses positions, s’il s’est trompé, car ils ne s’attendent pas à ce qu’un autre soit parfait. L’ennui peut les rendre cyniques et arrogants, d’où il faut toujours leur offrir des nouveaux défis, les tenir occupés physiquement et intellectuellement. Il faut les accompagner patiemment dans leur processus de découvrir le but de leur existence. Ils excellent dans un environnement où les limites sont clairement établies : ils aiment savoir ce qui est acceptable et ce qu’il est permis d’expérimenter ou d’employer à l’intérieur de ces limites. Comme ils changent rapidement, il faut faire preuve de souplesse, dans l’établissement de ces limites, tout en restant ferme et juste.

 

 

Très ouverts, les enfants indigo ont besoin de se sentir accueillis, intégrés et appréciés, de recevoir des messages positifs et valorisants. S’ils se sentent dans un milieu positif et chaleureux, ils développent leur confiance, savent grandir, apprendre, fournir des efforts et créer. Ils sont venus pour faire voir l’Humanité sous un autre éclairage, guider les êtres vers une nouvelle conscience d’eux-mêmes et faire comprendre une existence fondée sur l’intuition. Ils veulent être naturels en tout temps, rester eux-mêmes, spontanés, sans artifices, énoncer leur vérité simplement telle qu’ils la perçoivent et réagir à chaque situation de la vie de façon créative, en posant le geste juste et en prenant l’attitude qu’il faut. En retour, ils s’attendent à ce qu’on le discipline avec amour, en protégeant sa nature particulière, qu’on l’aide à développer son sens des responsabilités, ses ressources et ses talents, à comprendre le sens de la bienveillance et de la tolérance, à devenir l’être qu’il est essentiellement.

 

 

Les enfants indigo demandent qu’on reconnaisse leur valeur et qu’on les traite avec dignité et respect. Il faut les aider à faire des choix judicieux dans un climat de compassion et d’intégrité. Fondamentalement, ils portent en eux, dès la naissance, le respect de leur Essence divine et la conviction inébranlable d’être des Fils de Dieu. Voilà pourquoi ils sont si rebutés par un être qui n’est pas conscient de son Essence, n’assume pas son rôle ou son contrat de vie, n’exerce pas sa responsabilité parentale, n’agit pas comme un modèle qui les inspire. Ils ont horreur de la malhonnêteté, de la culpabilité, du mensonge et de la manipulation. Ils pousseront à bout celui qui ne mettra pas de balises et s’écrasera devant son rôle ou sa responsabilité.

 

 

 

Avec les enfants indigo, l’Amour est la clef. Ils apprennent par le jeu et le rire. Ils ont souvent l’impression d’être un roi travaillant pour un paysan, mais considéré comme un esclave. Ils ressentent un sentiment de solidarité avec le destin de la Terre où ils savent ne pas être nés au hasard, mais par choix et synchronicités. Il n’existe pour eux aucune confusion à ce sujet, car pour eux rien n’est dissimulé. Ils ont conscience de leur Famille spirituelle. Ils comprennent le concept multidimensionnel du maintenant. Ils possèdent la faculté du déjà-vu, la sagesse du passé. Quand ils feignent d’apprendre, ils sont en train de se souvenir, car ce qu’ils apprennent n’est pas vraiment nouveau pour eux. Bien que leur contrat soit individuel, leur but est collectif. Et ils entendent l’exercer dans la sérénité et l’équilibre.

 

 

Les enfants indigo sont surtout marqués par leur détermination à tout changer sur Terre, par leur estime de soi sans limite, presque superbe, et la conscience de leur valeur.

 

 

Les enfants qui naîtront après 2012 seront des médiateurs et des pacificateurs, remplis d’une grande tolérance et d’une grande compassion. Ils accompliront des exploits prodigieux. Mais, depuis le tournant du millénaire, nous sommes déjà passés à des vagues d’enfants de diamants ou d’enfants arc-en-ciel. Alors, imaginez la marge de conscience et les conflits entre générations. Car ces jeunes, apparemment révoltés, ne se laisseront jamais marcher sur les pieds ou imposer n’importe quoi. Celui qui voudra s’insérer dans leurs rangs gagnera à faire preuve d’intégrité et d’une grande lumière. À cette première vague d’âmes nouvelles, destinée à accélérer le processus de l’Ascension planétaire, a succédé une vague d’âmes de cristal, de diamant et arc-en-ciel, qui vont pousser encore plus loin le raffinement des vibrations humaines et planétaire. "

 

 

Texte de Bertrand Duhaime (Douraganandâ) /

 

 

VOICI LES HUIT BESOINS FONDAMENTAUX DES ÊTRES INDIGO DE TOUT

ÂGE: http://reseauuniversel.over-blog.com/ext/http://www.juliemorin.ca/telechargement/les-enfants-indigo.pdf / http://reseauuniversel.over-blog.com/

 

publi 3-4Vers un nouveau paradigme

2012 et apres


REAGIR A CET ARTICLE - Voir les 11 commentaires
Retour à l'accueil

facebook-logo-webtreats mail-webtreats youtube twitter-webtreats

   

Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés