Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


S'injecter le sang des jeunes pour ne pas vieillir: non, ceci n'est pas un film d'horreur

Publié par David Jarry - Webmaster sur 6 Mai 2014, 20:26pm

Catégories : #Sciences

"Syringe Needle" par Andrew Magill | Wikimedia licence cc by

Inverser le processus de vieillissement semble depuis longtemps relever de la science-fiction. Trois études publiées ce dimanche 4 mai suggèrent désormais que ce problème pourrait en fait avoir une solution relativement simple: le sang des jeunes.

Cela ressemble au début d'un film de série B, mais ces études ont découvert qu'injecter du sang de jeunes souris dans des individus plus âgés peut changer certains effets du vieillissement.

Et les bénéfices sont conséquents: «des perfusions de sang jeune renversent des défaillances liées à l'âge en ce qui concerne la mémoire, l'apprentissage, les fonctions cérébrales, la force musculaire, et l'endurance», détaille le Guardian.

Les souris plus âgées ont paru se recharger de façon soudaine à partir du moment où elles ont reçu du sang neuf, et étaient par exemple capables de parcourir des labyrinthes beaucoup plus rapidement. La question de la durée des effets positifs reste posée dans la mesure où aucune des études ne s'est penchée sur ce problème, mais il semblerait qu'elle pourrait atteindre quelques semaines.

 «Leur fourrure a meilleure allure, elles font mieux leur toilette, elles semblent tout faire mieux», a affirmé Tony Wyss-Coray, le scientifique en charge de mener l'une des études, à USA Today. Et d'ajouter:

 «C'est pour nous une telle surprise, que quelque chose de si simple ait des effets spectactulaires sur tous les tissus du corps que nous avons examinés.»

Et le processus inverse est également vrai: du sang plus vieux fait vieillir prématurément les jeunes souris.

Deux des études ont été réalisées par le Stem Cell Institute d'Harvard, quand la troisième est le fruit d'un effort conjoint des chercheurs des universités de Stanford et de Californie, à San Francisco.

Les scientifiques pensent que la clé de ce rajeunissement est une protéine spécifique -une protéine que l'on peut aussi trouver dans le sang humain. Les cherhceurs espèrent obtenir l'autorisation d'effectuer des tests cliniques sur des humains dans les prochaines années, détaille le Los Angeles Times. 

 «Nous pensons que, au moins en principe, il y aura un moyen de renverser certains effets du vieilissement avec une seule protéine», dit de son côté Lee Rubin, un professeur spécialiste des cellules souches et de la biologie régénérative à Harvard.

Les chercheurs en charge du projet sont pleinement conscients que leurs découvertes peuvent évoquer des images de Dracula et de vampires. «Vous ne pouvez pas boire le sang, a plaisanté Tony Wyss-Coray auprès de NBC. Mais sérieusement, si vous voulez essayer cela sur des humains, vous devriez avoir une transfusion. Et vous ne pouvez pas faire ça chez vous.»

Daniel Politi
Traduit et adapté par A.F.NP-le-nouveau-paradigme-copie-1

Commenter cet article

26 08/05/2014 23:50


monde de fou

varth 07/05/2014 15:23


imagine des les années 1900 par


http://fr.wikipedia.org/wiki/Alexandre_Bogdanov


l'idée était de creer des banque d'echange entre vieux et jeune, les jeune transmettant la "jeunesse" aux vieux et ceux ci transmettant l'immunitée des maladies aux jeune. Une sorte de pacte
civique intergénérationel.


----------------------------


http://varth.canalblog.com/


 

Sioux Later 07/05/2014 14:04


Dans les années 80, Mick Jagger des Rolling-Stone, se faisait changer son sang toutes les années. Et ce dans une clinique privée des bords du Léman, en Suisse..

Denijet 07/05/2014 11:15


Une cure de jouvence au prix de la vampirisation, voilà encore une fausse bonne idée qui conduira à bien des dérives.


Le fantasme d'éternité qui la nourrie ne sera toutefois jamais atteint.


Tôt ou tard, nous y passeront tous...


Bienheureusement car c'est là que nous restons égaux.


Alors comme on ne construit pas sa maison sur un pont, soyons passants dans la Vie


Denijet.

Martine 07/05/2014 00:24


ça fait froid dans le dos. Les trafics d'organes ne sont pas de la S.F.               Les réseaux pédophiles et satanistes ne
sont pas de la S.F.  Les disparitions d'enfants par milliers sont bien une réalité. 2 exemples près de chez nous :  L'affaire d'Outreau & les réseaux anglais de pédophilie (les 2
étant sans doute liés)  démontrent bien que les organisateurs et principaux coupables sont  toujours protégés
http://alalumieredunouveaumonde.blogspot.fr/2014/04/ces-reseaux-pedophiles-qui-attirent-les.html.   Voir aussi les affaires du même type au Vatican. Normal puisqu'il s'agit
des prédateurs régnant tout en haut de la "chaîne alimentaire", si vous voyez ce que je veux
dire....                                                                                           
Maintenant que la "Science" Américaine fait cette démonstration en 3 exemplaires, on peut déduire que les "transfusions de sang juvénile" seront monayées et au prix fort ! Bien sûr, seule l'Elite
pourra se payer sa petite cure de jouvence tout en se donnant cyniquement bonne conscience, puisqu'après tout  "cela fera une source de revenu pour la jeunesse au chomage" !  Les
charognards
!!!                                                                                         
Je vous invite à (re)découvrir ce qu'en pensait un personnage en vue dans la monde de la haute couture, un intime de Pierre Berger.            
            Attention, c'est du lourd :
http://alalumieredunouveaumonde.blogspot.fr/2013/11/la-bd-tres-glauque-signeeyves-saint.html                        
Gardez bien vos petits à l'oeil. Martine.


 

Éric G. Delfosse 06/05/2014 23:32


Et, évidemment, sur les pochettes de sang utilisées dans les hostos, il n'est pas inscrit l'âge du donneur... Si j'ai trente ans, que je dois me faire opérer, et qu'on me refile deux ou trois
poches de sang de gens de cinquante ans, bonjour les dégâts...


Si l'on inscrit les âges sur les pochettes, il y a encore des hurlements qui vont s'élever contre ... c'est quoi, déjà, le mot à la mode ? Ha, oui "discrimination"...

gwendal 06/05/2014 23:24


Ouai, m'enfin il est admis depuis un certain temps que si les effets nocifs sur les souris sont assez bien transposables aux humains, les effets positifs
eux ne le sont quasi jamais...


Il n'y a aucun animal qui puisse servir vraiment de modèle fiable pour les humains ...parce que les humains et les animaux n'ont que trop peu de
liens en commun (même les chimpanzés, pourtant les plus proches génétiquement de nous, et les cochons par leurs organes, sont trop éloignés de nous pour pour pouvoir transposer une étude animale
à l'homme).

dubois 13/06/2015 16:55

et si l'on reçoit le sang d'un "tueur en série psychopathe" qui s'était bien tenu et aurait commencè ses méfaits seulement après avoir donné son sang? ce que je veux dire c'est est-ce que le négatif vient aussi en transfusant du sang? patience ou impatience, curiosité ou égoisme etc

Nous sommes sociaux !

Articles récents