Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Sels d’aluminium dans les vaccins : faut-il s’en inquiéter ?

Publié par Dav sur 19 Novembre 2012, 19:09pm

Catégories : #Société

Des scientifiques clament que les sels d’aluminium qui entrent dans la composition des vaccins pourraient avoir des effets néfastes pour la santé. De plus en plus d’études semblent montrer que le métal ne se dissoudrait pas comme on le pensait dans l'organisme mais qu’il s’accumulerait dans le système nerveux central, causant une maladie rare appelée myofasciite à macrophages.

 

Des chercheurs ont appelé lundi 12 novembre à la poursuite des recherches sur la nocivité des sels d'aluminium employés comme adjuvants dans la grande majorité des vaccins.

 

Technique utilisée depuis des années, l'ajout d'une très petite dose d'aluminium dans les vaccins a pour rôle de stimuler la réaction immunitaire. Mais alors qu'on pensait que l'aluminium se dissolvait spontanément dans les tissus et n'avait pas d'effet toxique, des études commencent à démontrer le contraire.

 

« Les études expérimentales ont montré qu'une partie de l'aluminium injecté dans le muscle circule dans l'organisme et est capable de gagner en faible quantité le système nerveux central où il va s'accumuler », a indiqué Romain Gherardi, un spécialiste des maladies neuromusculaires à l'hôpital Henri Mondor de Créteil, au cours d'une conférence de presse.

 

Des vaccins qui causent des myofasciites à macrophages ?

 

Les travaux menés depuis la fin des années 1990 par Romain Gherardi ont permis d'identifier une nouvelle pathologie, la myofasciite à macrophages, une inflammation grave des muscles qui se traduit par des douleurs musculaires et articulaires et une forte fatigue, chez des personnes génétiquement prédisposées.

Les symptômes, étudiés chez 585 adultes, apparaissent en moyenne 11 mois après l’inoculation du vaccin, selon Romain Gherardi. Il estime qu'ils pourraient toucher jusqu'à 5 % de la population, alors même que le nombre de vaccins recommandés ne cesse d'augmenter, avec près de 200 produits en développement.


Dans le cas de la myofasciite à macrophages, dont on suspecte les hydroxydes d'aluminium d'être à l'origine, les macrophages, ces cellules du système immunitaire à l'image, s'infiltrent dans le tissu musculaire alors qu'elles n'ont pas à y être. Cela entraîne fatigue, fièvre ou troubles neurologiques. © Obli, Wikipédia, cc by sa 2.0

 

 

Mais l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé le mois dernier qu'elle ne financerait pas la poursuite de ses travaux sur les adjuvants à l'aluminium, suscitant notamment une vive émotion auprès de l'association de malades atteints de myofasciite à macrophages (E3M).

 

Les recherches de Romain Gherardi ne font pas l'unanimité. Certains experts relèvent qu'aucune relation de cause à effet n'a encore été démontrée, d’autres considèrent que les soupçons qui planent sur les sels d'aluminium sont suffisamment graves.

 

Un moratoire contre les vaccins aux sels d’aluminium ?

 

« Il y a un manque de connaissance sur l'aluminium », a reconnu au cours de la conférence de presse Christopher Exley, un biochimiste britannique qui travaille sur l'aluminium depuis plus de 20 ans. On ne sait pas aujourd'hui, souligne-t-il, ce que peut provoquer « une exposition lente et consistante à l'aluminium pendant des années » et « on peut se demander » si des maladies neurologiques auto-immunes comme la sclérose en plaques ne seraient pas, elles aussi, liées à l'aluminium.

 

En attendant des recherches plus poussées, la députée européenne Michèle Rivasi (EELV) a réclamé un moratoire sur tous les vaccins contenant de l'aluminium, comme l'avait déjà fait en mars dernier un groupe d'études de l'Assemblée nationale, en application du principe de précaution.

 

L'Académie nationale de médecine avait reconnu en juin que de l'aluminium pouvait pénétrer dans le cerveau mais s'était déclarée hostile à tout moratoire, estimant que celui-ci rendrait impossible la majorité des vaccinations alors que des solutions de rechange ne pourraient être prêtes que dans 5 ou 10 ans.

 

André Cicolella, président du Réseau environnent santé (RES), a dénoncé lundi la « position obscurantiste » des autorités sanitaires qui tendent à « marginaliser les experts ».

 

« Tant que les agences gouvernementales ne convaincront pas la population que tout est mis en œuvre pour explorer toutes les pistes, tous les signaux d'alarme, la population votera avec ses pieds et ira de moins en moins se faire vacciner » a regretté Romain Gherardi.

 

 

Paris - AFP
NP le nouveau paradigme

Commenter cet article

lili 02/04/2013 17:36


Quelle angoisse !!!

ingrid 28/01/2013 03:09


Je comptais laisser un commentaire à propos de ton article, au départ, et puis je me suis lancée sur le silicium et j'ai complètement oublié !

C'était pour signaler que le professeur Gherardi a finalement obtenu le financement pour poursuivre ses travaux cette année encore, grace au mouvement de grève de la faim de l'association des
malades de la myofasciite à macrophages :
http://blog.myofasciite.fr/index.php?post/2012/12/20/Communiqu%C3%A9-de-presse-%2820.12.2012%29
http://www.jim.fr/en_direct/pro_societe/e-docs/00/02/15/24/document_actu_pro.phtml

ingrid 28/01/2013 02:22


Je confirme ce que dit lasorciererouge, je suis fibromyalgique et le silicium organique est une des rares choses qui m'ait fait du bien. J'en ai fait une première cure de trois mois l'année
dernière (pas plus de peur qu'à la longue ça ne marche plus, comme ça me l'a fait avec le griffonia) et j'ai vu une nette amélioration de mon état général et de mon sommeil en particulier mais
aussi une atténuation de mes douleurs (articulations, muscles, tendons, os) et de certains de mes symptomes. Je suis sur le point de faire une deuxième cure, j'espère qu'elle me sera aussi
bénéfique. L'hiver est dur pour les fibro.

On peut trouver le silicium organique dans certains magasins bio, moi je l'achète sur le net, ici : http://www.leclubsante.com/silicium-organique-g5 
(Si tu passes par ce site n'hésite pas à donner le code de parrainage PAR90308 en t'inscrivant, tu auras 5€ de réduction sur ta prochaine commande, et moi aussi !).

Attention, le prix de la plupart des produits vendus sur ce site baisse largement une fois qu'on est "membre" (c'est à dire une fois une première commande passée), par exemple j'ai le silicium
organique à 26,67€ les 1000ml contre 38,10 € quand c'est pour une première commande, et il y a régulièrement de grosses promo, ça vaut peut-être le coup de passer une toute petite première
commande avant d'en repasser une avec d'autres produits plus couteux une fois que tu seras membre. Pour info, les frais de port sont de 5,90€, gratuits à partir de 60€ d'achat.
Non non, je ne bosse pas pour eux !

Pour la posologie il est conseillé de faire "à tatons", commencer par une cuillère (ou un bouchon dose) le matin à jeun, à garder le plus longtemps possible dans la bouche avant d'avaler, et si
pas d'amélioration au bout d'une semaine passer à deux doses par jour, trois la semaine suivante si toujours rien, etc. Moi j'en prenais 3 par jour il me semble.
Tu peux jeter un oeil à ce qu'ils disent ici : http://www.silicium-organique.net/modesdutilisations0508.html

Le silicium serait un chélateur de l'aluminium si j'en crois cet article trouvé sur le même site en cherchant des info pour toi :
http://www.silicium-organique.net/doc/YvesBaccichettiAlzheimerSilicium.pdf 
Je l'ignorais, et j'ai de bonnes raisons de croire que l'aluminium contenu dans les vaccins n'est pas étranger à mon état, raison de plus pour faire cette deuxième cure !

lasorciererouge 17/01/2013 07:33


Le silicium organique, précieux allié pour notre corps




 Le silicium est un élément nécessaire pour notre corps : il est un composant essentiel de la matière vivante et largement
présent dans l'ensemble du corps humain. Nous en possédons 7 grammes environ, ce qui représente près de deux fois plus que le fer et et 50 fois plus que le cuivre !

Le silicium, à la base minéral, a pu être rendu « organique » et de ce fait assimilable par l’organisme humain, grâce à l’ajout d’un
atome de carbone dans sa formule chimique.


Tel que nous le connaissons aujourd'hui, il est le résultat de longues années de recherches scientifiques : Norbert Duffaut, suivi de
Loïc Le Ribault, le Dr Janet ...





Le silicium circule en partie dans le sang, mais réside essentiellement dans de nombreux tissus, glandes et organes de notre corps, et
contribue à de nombreux métabolismes.


Au sein des tissus conjonctifs, le silicium induit et régule la multiplication des fibroblastes qui assurent la formation des fibres
collagènes et élastiques ; sa présence est donc indispensable pour maintenir la souplesse et l’élasticité des tissus de soutien : la peau, les os, les cartilages, mais aussi les tendons, les
fascias, les vaisseaux sanguins…


Cependant, au fil des ans notre réserve en silicium diminue de manière irréversible, accélérant le vieillissement de nos tissus : à
55 ans, nous aurons perdu près de 40% de notre capital silicium et à 80 ans, 80% de notre réserve sera épuisée !


Notons que notre alimentation moderne carencée couvre rarement nos besoins journaliers (20 à 30 mg/j) et de surcroît, l’assimilation
du silicium par le corps humain est très difficile !


L’application par voie interne et externe de produits riches en silicium organique hautement assimilable, vient heureusement compenser
l’insuffisance de stockage ; nous pouvons ainsi prévenir et soulager de nombreuses problématiques douloureuses et invalidantes, comme les rhumatismes ou l’ostéoporose par exemple.


Le champ d’action du silicium est cependant bien plus étendu :


Tout d’abord, le silicium joue un rôle fondamental dans la communication cellulaire : en
effet, il restaure la polarité des cellules déficientes, favorisant les échanges à travers la membrane cellulaire ; ainsi la cellule rejette facilement les déchets qui l’encombrent et reçoit
la nourriture dont elle a besoin. Le silicium est un puissant anti-oxydant, sa présence favorise la neutralisation des radicaux libres. De plus, sa localisation dans le noyau de la cellule
agit comme un régulateur.


De plus il est un facteur de transmission de l' information pour toute molécule qui l'accompagne.


Au niveau des os, le silicium donne des résultats étonnants :


 



reconstitution des cartilages


reconstitution du tissus osseux


restitution de la mobilité



 


Par son action stimulante sur la minéralisation et la croissance osseuse lors de la formation initiale de l’os, le silicium prévient
les risques d’ostéoporose ; par ailleurs il agit efficacement pour la réparation des fractures osseuses, entorses et luxations.


Il peut être ingéré (forme liquide) à raison d’une petite quantité par jour, afin de « remettre à niveau» son capital silicium ( 3
mois son nécessaires pour une cure). Afin de soulager ces pathologies, l’application locale du gel Silicium.Or Articulations est aussi très efficace, d’autant plus que celui-ci est agrémenté
d’huiles essentielles, sélectionnées pour leur efficacité dans le soulagement de telles pathologies.





Action du silicium sur les vaisseaux sanguins :


 



meilleure tonicité



Dav 17/01/2013 13:07



Super! comment s'en procurer et quelle poso utiliser merci pour tout



lasorciererouge 16/01/2013 23:42


La silice organique, vous connaissez ?? 


Championne pour éliminer les métaux lourds, la protection et l'entretient des muscles, de la peau, des articulations,...protège des maladies neurodégénératives.


Pour vous mesdames, aide à l'élimination du surpoids, lutte contre les raficaux libres, etc !


Je fais une cure actuellement et MIRACLE mon corps élimine doucement le surplus pondéral qui me PESE (!) depuis 3 ans malgré une surveillance alimentaire.


Mon métabolisme redémarre après un blocage total.


Même les enfants et les femmes enceintes peuvent suivre une cure, car il n'y a AUCUNE contre indication et aucun effet indésirable.


Quand on vous dit que la nature est bien faite !! 


 

Dav 17/01/2013 07:06



Salut RED, peux tu me dire si c'est bénéfique pour les articulations et si oui peux tu me faire parvenir des infos  merci



Jean-Jacques 20/11/2012 15:51


Pour savoir tout sur l'aluminium est de se rendre sur wikipédia.


Tout est expliqué, révélé. 

BlueMan 20/11/2012 03:22


Une vidéo sur le sujet :


http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=4456

gwendal 20/11/2012 01:16


Dans un ancien métier que j'ai exercé pendant des années j'usinais souvent de l'aluminium, et ce travail m'a confirmé ce que je savais déjà plus de 20 ans avant: l'aluminium est une matière
vivante


Si vous avez poli (ou aidé a le faire) par exemple un carter alu de moto vous le savez aussi ...même sans vous en rendre compte, par le simple fait qu'il faut renouveler ceci régulièrement pour conserver l'aspect brillant.


La confirmation a été faite au microscope il y a très longtemps par nombre de gens (mr tout le monde et scientifiques): l'alu est toujours en expension ...donc dans le corps il cherchera aussi a
le faire. Et si sur un carter alu de moto son expension est "limitée" à la surface du carter, dans le corps la limite est beaucoup plus lointaine car ce ne sont pas les surfaces externes et
internes qui manquent... et comme on n'est pas nés avec de l'alu dans le corps on peut parier que c'est pas bon pour
nous


 

Nous sommes sociaux !

Articles récents