Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Si la glace fond, les volcans s'activent !

Publié par Dav sur 22 Décembre 2017, 07:23am

Catégories : #Changements terrestres

La glace fond, donc les éruptions volcaniques augmentent ! S’il est largement établi que l’activité volcanique influe sur le climat, la relation inverse n’est pas évidente. Pourtant, une étude a récemment montré que lorsque le climat se réchauffe, les volcans sont beaucoup plus actifs.

L’impact climatique des éruptions volcaniques peut être fulgurant. Si les émissions d’aérosols et de soufre issues d’une éruption atteignent la stratosphère et se dispersent sur une large étendue, alors la température de l’air peut diminuer. Les aérosols peuvent en effet renvoyer vers l’espace une grande quantité de l'énergie solaire. Par exemple, au cours de l’année qui a suivi l’éruption du volcan Pinatubo en 1991 aux Philippines, la température moyenne globale de l’atmosphère a baissé de 0,2 °C.

S’il existe de nombreuses incertitudes sur l’impact des éruptions volcaniques sur le bilan radiatif, il est largement établi que des éruptions aussi importantes que celle du Pinatubo influencent directement le climat moyen. En revanche, l’idée que le climat puisse influencer l’activité volcanique n’était jusqu’alors pas réellement considérée. Pourtant, une équipe germano-américaine est parvenue à montrer que le climat modifiait la fréquence des éruptions volcaniques. Cette découverte est le fruit de la collaboration des chercheurs du Geomar du Helmholtz Centre for Ocean Research (Kiel, Allemagne) et de l’université de Harvard (Massachussetts, États-Unis).

Cette surprenante découverte est née de l’étude de carottes du plancher océanique au niveau de l'Amérique centrale. Pendant plus de 10 ans, les scientifiques se sont concentrés sur les volcans de cette région et ont reconstitué plus de 460.000 ans d’activité volcanique. À partir des carottes du plancher, ils ont examiné les couches de cendres. Certaines périodes sont clairement marquées par une activité volcanique plus intense. En comparant ces pics d’activités à l’histoire du climat, les chercheurs ont eu la surprise de découvrir une corrélation. Chaque hausse d’activité volcanique était précédée d'une augmentation de la température moyenne de l’atmosphère.

Le réchauffement climatique dilate les roches

En vue d’étendre cette découverte, les scientifiques ont élargi leur champ d’étude. Ils ont analysé d’autres carottes du plancher de l’océan Pacifique (issues du programme IODP), ce qui leur a permis de diagnostiquer cette relation sur l’ensemble du bassin. Sur toutes les carottes, ils ont retrouvé cette même corrélation. À chaque réchauffement climatique global associé à la fonte des glaces, les éruptions volcaniques étaient plus fréquentes. Ces résultats sont publiés dans le Journal of Geology.

Une théorie pour expliquer ce lien de cause à effet a émergé des projections des modèles numériques. Lorsque le climat se réchauffe à l’échelle mondiale, les glaces fondent rapidement. Et donc, le niveau de la mer augmente. Les continents, allégés de la charge des glaciers perdus, voient leur masse diminuer, tandis que le poids sur les plaques océaniques augmente. De telles variations de masse provoquent des mouvements de la roche : c’est l’ajustement isostatique. Mais ces changements de pression induisent aussi la formation de failles, routes par lesquelles le magma peut remonter. C'est l’ascension facilitée du magma qui expliquerait alors l’augmentation des éruptions.

« Si nous suivons les cycles climatiques naturels, nous sommes actuellement à la fin d'une phase très chaude. Par conséquent, les éruptions volcaniques sont plus calmes. Toutefois, avec notre compréhension actuelle du phénomène, nous ignorons l'impact du réchauffement d'origine anthropique », expliquent les chercheurs. L'étape suivante consiste à examiner les variations historiques, afin de mieux comprendre les implications du réchauffement climatique à court terme de nos jours.

 

Par Delphine Bossy, Futura-Sciences
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

popo 14/05/2019 20:58

Ce n'est pas nouveau pour certains :
Billy Meier affirme dans le contact 476 daté de 2009 que le changement climatique va faire augmenter la masse des océans, ce qui entraînera des changements de pression sur la plaque tectonique et par conséquent plus de tremblements de terre et d'éruptions volcaniques.

The climatic change does not change Earth alone, but it bears effects into the SOL system to the Kuiper Belt, and probably even much farther into space. If the ocean currents are intermingling, they create tremendous amounts of energy through their huge masses of water, which are influencing the gravitational field, besides the contraction and compression of the Earth’s atmosphere, which has already imperceptibly started. Through the whole thing of the already occurring climatic change, inevitably the first changes have arisen in the fauna and flora which are not yet been detected by the scientists, unfortunately, but from which sooner or later visible consequences will emerge. The time has already come that the climate change is moving around gigantic masses of ice and water through which dangerous pressure effects on the earth’s crust are created and tectonic shifts are provoked.

This inevitably leads to more severe earthquakes and volcanic eruptions, as is also the case with large reservoirs, which is still disputed by the bigoted scientists; not seldom because they don’t want to admit the truth or are paid for their false calculations by the billions-worth companies. However, what is not heeded with the necessary care is the fact that through the melting of the inland-glaciers of all countries, as well as the melting of the glaciers of Greenland, the Antarctica and Arctic, the sea level rises, which finally leads to disastrous geological consequences. Greenland's gigantic ice-surfaces, the two poles and the inland-glaciers of all countries with many billion tons of weight on the underground, which is pressed deep into the earth's crust, by which great depressions have been formed. If the gigantic masses of ice now are melting, the pressure on the underground diminishes and, as a result, it is moving very quickly upwards, and the relaxation leads to the disappearance of the depression.

source

http://www.futureofmankind.info/Billy_Meier/Contact_Report_476

Le Louche 26/12/2017 15:11

C'est un problème donc il faudrait vraiment se pencher dessus. Malgré tous les efforts des gouvernements, la situation semble ne pas vouloir s'améliorer.

Sato 24/12/2017 02:43

Ainsi créé-t-on les pretexes pour un contrôle toujours plus pervers de nos vies...

"... si la glace fond... "

Preuve de la volonté délibérée de faire fondre les glaciers et d'accélérer le réchauffement planétaire
4 Février 2017

SAN DIEGO, le 3 février 2017

"Autour du 14 février 2016, une substance huileuse et cendrée est tombée sur sept résidences et véhicules à Harrison dans le Michigan, aux États-Unis. Le commandant de la base aérienne de la Garde Nationale à proximité, à Selfridge, Michigan, a déclaré à la presse que ce dégazage ne provenait pas d'un avion militaire. Lorsqu'on lui a demandé s'il s'agissait d'une agence gouvernementale ou d'un avion privé, le brigadier général John D. Slocum n'a pas répondu. Le géo-scientifique J. Marvin Herndon de Transdyne Corporation, soupçonnant qu'il s'agissait là d'un dégazage accidentel d'une activité de géo-ingénierie secrète, a obtenu des échantillons de la substance, d'un des résidents dont la propriété a été touchée et les a fait analyser. La substance a été également échantillonnée et analysée par des fonctionnaires du service de la qualité environnementale du Michigan...."

http://www.cielvoile.fr/2017/02/preuve-de-la-volonte-deliberee-de-faire-fondre-les-glaciers-et-d-accelerer-le-rechauffement-planetaire.html

"... les volcans s´activent..."
" Rien ne distingue un séisme provoqué d’un séisme naturel, cependant on ne sait provoquer que des séismes superficiels, comme celui d’Haïti. Ce qui suscite le trouble, c’est que la réaction des Etats-Unis. Alors que les médias atlantistes se contentent de relayer la polémique sur les violations de la souveraineté haïtienne, les médias latinos-américains s’interrogent sur la rapidité du déploiement des GI’s : dès le premier jour, plus de 10 000 soldats et contractants sont arrivés à Haïti. Cet exploit logistique s’explique simplement. Ces hommes étaient déjà pré-positionnés dans le cadre d’un entraînement militaire. Sous l’autorité du commandant en second du SouthCom, le général P. K. Keen, ils participaient à la simulation d’une opération humanitaire, à Haïti, après un ouragan. Keen et son équipe étaient arrivés quelques jours auparavant.Au moment précis du tremblement de terre, ils se trouvaient tous à l’abri, à l’ambassade US qui est construite selon les normes anti-sismiques, à l’exception de deux hommes qui se trouvaient à l’hôtel Montana et qui auraient été blessés...
Parmi les objectifs de l’exercice militaire figurait le test d’un nouveau logiciel permettant de coordonner les efforts humanitaires des ONG et des armées. Dans les minutes qui ont suivi la catastrophe, ce logiciel a été mis en ligne et 280 ONG s’y sont inscrites. Il est légitime de se demander si ces coïncidences sont ou non l’effet du hasard..."

"Volcanic Earthquakes Triggered By External Noise
Russian scientists have discovered that a small variation in external noise could trigger the earthquakes that accompany volcanic eruptions.

lou 23/12/2017 13:52

on nous aurait mentit. le mensonge maître mot de ce monde. plus vous êtes en haut de la pyramide, plus le mensonge rayonne de ces lumières, le code veut le code pour ceux qui se reconnaitront !

sav73 22/12/2017 13:02

HA le réchauffement cela me fait bien rigoler juste pour piquer encore du frics de ceux qui boss d accord qu il y ai de la pollution a cause de l homme , la planète est entrain de crever mais le réchauffement de la terre pour moi n est pas du a l activité humaine la planète c est déjà réchauffé autrefois il y a eu aussi eu des refroidissements pour moi tout vient de l univers c est des cigles en tout les cas en Savoie ca fait pas trop chaud et pas mal de neige sur l arc alpin actuellement

MadJack 22/12/2012 23:25


mdr ;-/

Nous sommes sociaux !

Articles récents