Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Suicide d'un essayiste d'extrême droite à Notre-Dame : que s'est-il passé ?

Publié par Dav sur 21 Mai 2013, 20:01pm

Catégories : #Société

Dominique Venner s'est donné la mort dans l'enceinte de la cathédrale parisienne, qui a été évacuée. Six lettres cachetées ont été retrouvées sur lui, selon une source policière.

La police surveille la cathédrale Notre-Dame de Paris, après le suicide d'un homme, le 21 mai 2013.La police surveille la cathédrale Notre-Dame de Paris, après le suicide d'un homme, le 21 mai 2013. (MAXPPP)

Un homme s'est suicidé dans l'enceinte de Notre-Dame de Paris, mardi 21 mai. La cathédrale a été évacuée. Selon plusieurs sources policières contactées par francetv info, il s'agit de Dominique Venner, 78 ans, essayiste d'extrême droite. Six lettres cachetées, écrites de sa main, ont été retrouvées sur lui, a indiqué une de ces sources.

 

Comment s'est-il suicidé ?

 

Selon les tout premiers éléments de l'enquête, il s'est donné la mort devant l'autel peu après 16 heures, à l'aide d'un pistolet à un coup de fabrication belge. "L'homme est entré dans la cathédrale et s'est rendu devant l'autel. Il a ensuite pris une arme à feu à un coup et a tiré une balle dans sa bouche", a précisé à francetv info une des sources policières.

Patrick Jacquin, recteur de la cathédrale, a précisé que l'homme avait posé une lettre sur l'autel, dans le chœur, à l'attention des enquêteurs, avant son suicide. Une lettre qui, selon une source policière, est dans l'esprit de son ultime note sur son blog.

 

Quelles mesures ont été prises ?

 

La cathédrale a été évacuée sans incident. Sur place, le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a déclaré que 1 500 personnes se trouvaient à l'intérieur au moment des faits. "C'est un drame sans précédent", a-t-il déclaré. Greg, un touriste américain venu de Phoenix, dans l'Arizona, a expliqué à l'AFP que la cathédrale était pleine au moment du suicide. Selon lui, il n'y a pas eu de mouvement de panique lors de l'évacuation de la cathédrale par les gardes en civil.

Toutes les messes ont été annulées jusqu'à 20 heures. A cette heure aura lieu une "veillée pour la vie" avec les évêques d'Ile-de-France, qui était déjà prévue.

 

Qui est cet homme ?

 

Dominique Venner était un ancien membre de l'OAS, militant d'extrême droite, et très engagé contre le mariage pour tous. C'était un spécialiste des armes à feu, sur lesquelles il avait écrit une encyclopédie en onze volumes. "On ne le connaissait pas, ce n'était pas un fidèle de la cathédrale", a expliqué Patrick Jacquin. 

 

Dans une note sur son site personnel, mise en ligne mardi, avant son geste, Dominique Venner appelait également à aller plus loin que la manifestation du 26 mai contre l'ouverture du mariage aux couples de même sexe : "Il ne suffira pas d’organiser de gentilles manifestations de rue pour l’empêcher." Et il écrit ces lignes dans lesquelles pourraient se trouver des indices sur les raisons de son acte : "Il faudra certainement des gestes nouveaux, spectaculaires et symboliques pour ébranler les somnolences, secouer les consciences anesthésiées et réveiller la mémoire de nos origines." Il jugeait aussi que le vrai "péril" était que la France pourrait "tomber au pouvoir des islamistes" et dénonçait l'"immigration afro-maghrébine".

 

"Il voulait qu'on parle de lui, c'est symbolique", confie à francetv info une source policière, qui voit dans son geste un écho à son billet de blog. "Je ne crois pas que l'on puisse lier son suicide à cette affaire de mariage, cela va bien au-delà", a toutefois déclaré son éditeur. Pierre-Guillaume de Roux a expliqué avoir eu l'auteur au téléphone lundi soir, pour évoquer son ouvrage à paraître en juin, Un samouraï d'Occident, le bréviaire des insoumis. Aux yeux de l'éditeur, ce suicide à Notre-Dame revêt "une puissance symbolique extrêmement forte qui le rapproche de Mishima", l'écrivain japonais qui s'était suicidé en 1970, un geste politique.

 

Quelles sont les réactions ?

 

"Je n'ai jamais vu Dominique Venner - qui porte bien son nom - dans mes rangs. Mais je vais prier pour lui", a commenté Frigide Barjot, porte-parole de la Manif pour tous, contactée par francetv info. "C'est un monsieur qui n'allait pas bien et qui était dans une idéologie mortifère, un monsieur un peu dérangé", a-t-elle indiqué sur RTL.

De son côté, sur Twitter, Marine Le Pen, la présidente du Front national, a exprimé son "respect" à Dominique Venner.

 

Bruno Gollnisch, eurodéputé et conseiller régional FN, a salué "un intellectuel extrêmement brillant". "Son geste est un témoignage de désespoir", a-t-il déclaré sur BFMTV.

 

France info

NP le nouveau paradigme

Commenter cet article

FauxProbleme 27/05/2013 18:12


Je pourrais passer mon temps à relativiser les arguments des uns et des autres.. Et relativiser mon propre post: il ne traite pas du sujet principal, qui est le fait symbolique d'un suicide au
coeur de Notre-Dame de Paris, haut-lieu de la chrétienté française, et parisienne, mais également haut-lieu du tourisme national et international.


Bienvenue en 2013: dictature de l'image, ubiquiste et immédiatement partagée. Ce monsieur, qui prônait des valeurs passéistes, a lui-même utilisé des procédés outrageusement contemporains.. Avec
tout le respect que je lui dois, étant humain comme lui, il n'empèche qu'il aura lui aussi fait preuve de terrorisme mental et intellectuel, cristallisant aux yeux du monde entier son mal-être à
travers la loi Taubira. Il s'est suicidé avant tout parce qu'il allait mal, et qu'il a voulu se faire passer pour martyr, désespéré de voir cette France qui ne l'écoutait pas, elle non plus. M.
Hollande, SVP, arrétez ce massacre...

FauxProbleme 27/05/2013 16:51


Bonjour,


Que pensez-vous de la nombreuse littérature et nombreux auteurs (historiens, anthropologues..) qui montrent qu'une union sacrée entre personnes du même sexe pouvait être célébrée par l'Eglise
jusqu'à à peu près la Renaissance? Des écrits lithurigiques existent, la plupart décrivant une étroite ressemblance avec le mariage entre un homme et une femme de l'époque. Quelques mots-clés sur
Google vous mèneront vers ce dont je parle.


En ce qui concerne la chrétienté, vue comme universelle, homogène, à l'échelle de la France républicaine, on pourrait croire que c'est un "froggy" Huttington qui nous écrit, je pense à Daniel.


Comme le sud-ouest est déjà cité, l'exemple des cathares et du courant manichéiste pourrait largement être développé. De même pour les protestants cévenols... Oui la France a un passé chrétien,
le plus souvent catholique mais pas uniquement. D'ailleurs les divers courants architecturaux des Eglises et l'histoire de l'art sont là pour nous le rappeler.


Mais la France a également un passé laïc, matérialisé par les variations de son emprise territoriale, pragmatiquement dûes à l'influence d'un roi sur son royaume, et ses sujets. La réaction de
Louis XIV devant les Cassini (inventeurs de la carte topographique) quand ceux-ci eurent réalisé une cartographie du royaume de France, ne fut pas de se dire "Ciel, comment étendre le royaume de
Dieu?!", mais plutôt "Ciel, mon territoire paraît si petit!"


Certes, nous devons aux moines et monsatères parsemés en France de nombreux pans de notre tradition culinaire (notamment), si justement vantée à l'étranger: moutarde, vins, fromages...


Là aussi on peut y voir du pragmatisme, dans la mesure où la religion n'a pas grand chose à voir avec un certain terroir agricole, une certaine technicité dans les procédés de fabrication..
Certes les intrications entre christianisme et culture "laïque" sont nombreuses en France, mais il serait dommage de penser l'Eglise comme uniquement religieuse, dogmatique, intemporelle, et
surtout source de toutes nos "traditions".


De même en ce qui concerne les racines, Daniel, on est bien content de faire apprendre aux enfants de Nouvelle-Calédonie qui sont les gaulois, peuple fier et.. animiste! Les druides et la
puissance qu'ils croyaient voir émaner de chênes millénaires en sont la preuve. La question est de savoir ici quand fait-on arréter les racines de la France, parle-t'on d'une France géographique,
historique, ethnologique? 


Arrétons, les religions n'ont toujours été que des adaptations, compromis, déclinaisons, des syncrétismes, aussi bien à travers les croyances "locales" (animisme en Afrique musulmane et
chrétienne, djinns, mais aussi paganisme avec nos chers Saints fétés tous les jours à des degrés divers selon les régions du monde, je pense à l'Inde et ses processions chrétienne calqués sur les
fètes hindouistes, mais aussi Noël et la Saint-Jean, de véritables fètes "païennes" à la base..)


Le problème est ici socio-hisorio-linguistique, dans la mesure où l'on a confondu agapè, éros, et philia, retranscrits de façon orientée par les traductions les plus récentes des Evangiles.
Traduire c'est trahir, je vous invite donc à reprendre vos leçons de grec ancien pour comprendre de façon la moins biaisée possible le message du Christ, c'est à dire l'amour. La question qui se
pose réellement, c'est pourquoi cela a été écrit en grec ancien plutôt qu'en araméen, lingua franca du pauvre à l'époque au Proche-Orient? Pragmatisme, quand tu nous tiens..


Je ne vais pas non plus vous faire un cours de philsophie aristotélicienne, ou platonique, mais ce qui me frappe dans le christianisme c'est bel et bien cette adaptation aux principaux dogmes et
doxas hélléniques de l'époque, très en vogue dans les strates sociales élevées de Méditerranée orientale. Là aussi, relisez le Banquet de Platon, et vous pourrez y puiser l'une des sources du
Nouveau Testament.


Pour conclure, et je m'arrèterai là (ouf!) je ne suis ni pour, ni contre le mariage dit "homosexuel" ou "mariage pour tous". Personnellement, j'ai
du mal à croire que la priorité soit, depuis bientôt un an, de nous bassiner médiatiquement et politiquement avec ces histoires, qui sont clivantes, et doivent faire rire bien des pays, et
pleurer bien des homosexuels.


La France s'est toujours prise pour l'anus de l'Europe, et celui du monde, mais il y a des choses bien plus urgentes à régler que de savoir si le Saint-Esprit scientifique peut juridiquement
entrer dans le ventre de quelques "Myriam" porteuses.


Allez voir ces familles hétéros stériles, si contentes de pouvoir adopter, en partie parce que les monothéismes ont assujetti notre monde, notre environnement: il faut vraiment gouter l'Ichtus
plein de POP et autres perturbateurs endocriniens pour le comprendre..


Cet exemple, bien que choisi exprès, pour dire que la religion, et particlièrement le christianisme sont la résultante du monde tel qu'il est aujourd'hui. Arrétons de croire à une France d'un
côté catholique pratiquante, et traditionnellement "pure" et les autres, barbares laiques et autres métèques, puisque tout est lié..


Toujours de façon pragmatique, je pense à cette population homosexuelle qui ne doit pas être si nombreuse, démographiquement parlant, à vouloir fonder une famille, celle qui ressemblerait de près
à un couple de beaufs hétéros, vous savez ceux avec 2 enfants, 2 voitures, un chat un chien, un pavillon et surtout une télévision, objet de culte de ces dernières décennies. Il y a au moins plus
de SDF dans Paris qui nécessitent un soutien que de couples gays ou lesbiens qui veulent effectivement se marier.

daniel 27/05/2013 16:03


Cher Yann, soulager ma conscience ? non ;-). respecter l'autre oui ^^. je n'établis pas un jugement d'une personne par rapport à un écris, comme vous l'avez fait. S'il y avait affirmation et non
une supposition cela aurait tenu devant un tribunal ... Pour ma part, je considère qu'il n'y a jamais perte de temps,
pour quoi que ce soit...à méditer

)I( 27/05/2013 15:15


Cher vous tous, 


La vérité n'a ps de clivage politique. La vérité, c'est juste la Vérité. je pensais trouver ici des esprits éclairés. Je lis comme partout les mêmes  choses, les uns traitant les autres de
fascistes ( c qui n'existe plus depuis belle lurette). Un homme s'est suicidé. cela devrait interpeller tout humain.Qu'avez vous fait de la compassion ? Croyez vous qu'on se suicide par
"politique" ? Qu'importe les idées de l'homme, il n'en reste pas moins un humain. N'oubliez pas. cela ne cautionne pas forcement ses idées. Non. Une vie reste une vie. Les clivages politiques
restent donc presents. Vus n'etes donc pas eclairés.

Yann 27/05/2013 08:45


Cher Daniel, si vous pensez que menacer les gens d'un procès en diffamation vous soulagera la conscience, bien à vous. Mais relisez bien vos précédentes déclaration et la mienne, vous observerez
que ça ne tiendra jamais devant un tribunal. Cela dit, si vous avez du temps à perdre...

blackblock 24/05/2013 23:24


si tous les racistes, intégristes et autres fachos pouvaient avoir la meme idée lumineuse que lui ce serait un bien pour tout le monde.

gwendal 24/05/2013 18:32


A ceux qui ne comprennent pas qu'on puisse être contre le mariage gay sans être anti-gay: il se trouve que j'ai un voisin gay et qu'il envisage de se marier prochainement. Je lui souhaites
évidemment d'être heureux, pourtant je suis toujours contre le fait que des gays puissent se marier. Et si se marier
est important pour lui, je dis qu'il a raison d'en profitter pour utiliser cette toute nouvelle loi qui le lui permet, car je ne je suis pas contre lui. Je suis contre cette loi. Je souhaites que
le mariage gay soit annulé ...mais en validant quand même les mariages qui auraient eu lieu avant, sinon ce serait injuste.

daniel 24/05/2013 14:44


@Sioux. je n'aurais pu mieux dire. 

daniel 24/05/2013 14:40


@Cher yann, vous me dites que vous ne comprenez pas comment on ne peut pas être homophobe tout en refusant  le droit au mariage aux homos. C’est bien dommage pour vous si vous ne comprenez
pas mon commentaire ultérieurement écris, car la réponse se trouve dedans.


Il semble que vous aimez parlez d’histoire ^^ . Vous remontez à Clovis. Pourquoi d’ailleurs ne pas remonter d’avantage, avant même que les païens, mais encore à l’époque sumérienne n’existe. Bien
sûr j’ironise, je pense que vous avez compris.  L’histoire comme vous le savez se divise en partie…Vous en avez pris une, j’en ai pris une plus récente.


A que je sache, je vois dans notre belle France, des Eglises dans chaque ville, village qui traduit le faite de la chrétienté française.  Ensuite que certains rois, soit homo et ne se soit
comporté comme des chrétiens peu m’importe.


PS : Juste pour information, je vous avertis juste que je n’accepterais en aucun cas (comme certain qui l’accepte) que l’on me traite d’homophobe car cela serait une première dans ma
participation à des sujets divers. Ma réaction serait sans appel,  car j’en viendrais à porter plainte contre la personne concernée. Vaut mieux prévenir que guérir.


Je viens en paix, et non avec un étendard de guerre jugeant une personne pour ses dires. ;-)  

Sioux Later 24/05/2013 10:36


@toto On peut aussi se demander ce que font des hétérophobes sur ce site qui prône l'ouverture d'esprit... J'aime pas manger de la viande, cela fait de moi un
animalophobe??? Ou un carnivorophobe???


Un ami s'est vu proposer, après la refection d'une ancienne voie de train, une gare de campagne juste devant sa demeure. Cet ami était contre ce projet; est-ce
un sncfophobe?


Si tu veux mettre du "phobe" à toutes les sauces, essaye au moins de comprendre ce que les autres disent. Pour quelqu'un qui participe à un site prônant
l'esprit d'ouverture, tu en manques beaucoup; et d'esprit et d'ouverture... Ton post casse tout dialogue possible en sortant d'emblée l'épouventail du racisme et maintenant de
l'homophobie. C'est du terrorisme mental. Ces posts qui ne veulent rien dire, qui nous sortent toujours la même rengaine me
font penser aux messages laissés par des internautes payés par des lobbys   pour influencer les forums.


 "Ce n'est pas un gage de bonne santé que d'être bien intégré dans une société profondément malade" !!! Et pourtant c'est ce que l'on propose aux homos!!!
D'ailleurs, ils n'ont pas attendu cette "loi" pour avoir des enfants, crois-moi.!. J'ai même un couple lesbien qui m' a proposer d'être le "papa" de leur enfant; ça se passait comme ceci à
l'époque. Ceux qui ont accueilli les homos à bras ouverts dans leur vie sociale, ne sont pas les socialo ou autres cathos de pacotille et politicos-humanos-etc.., se sont les babas-cools dans le
mouvement hippie.cqfd ! Pour le couple d'amie, elles ont eut une fille (pas de moi) que parfois je croise et qui a la trentaine maintenant. Alors tu vois. cette loi a servi aux politiques, pas
aux homos qui n'en avaient pas besoin. Par contre, la discretion dont ils étaient coutumier a volé en éclats et ça les homos n'en voulaient pas...


100% Hétéro, 120% Débilophobe = 0% Phobes (l'équation du jour)


Un peu d'humour! Coluche disait que les homos ça ne se reproduit pas mais il y en a de plus en plus!!! Et maintenant qu'ils se reproduisent ???


Bye

Yann 24/05/2013 09:03


Daniel, expliquez moi comment on peut se prétendre "non homophobe" et refuser le droit au mariage aux homosexuels ? Ensuite, je peux vous garantir que Venner n'a pas pensé à Dieu en se suicidant
à Notre-Dame puisqu'il était notoirement athée.


Pour finir, vous me faites doucement rigoler avec l'histoire chrétienne de la France. Si vous croyez celà, c'est que vous connaissez mal votre manuel d'Histoire. La christianisation du pays s'est
faite par la force au moment des conversions de Clovis et de Charlemagne pour assoir leur authorité sur Rome. Ce qui ne les a pas empéché de continuer à vivre dans le péché par la suite.


On pourrait évoquer le massacre des templiers pour une histoire de pognon, la croisade des Albigeois pour mettre le Sud-Ouest au pas, l'inquisition, la Saint Barthélémy, le siège de La
Rochelle... Pratiquement aucun roi de France s'est comporté comme un chrétien, et quelques-uns avaient quelques penchants homo : Mérovée, Henri III, Louis XIII, Louis XVIII...

daniel 24/05/2013 07:55


@toto: Es-tu un croyant?


Je pense que tu sais que tu n'es pas dans un monde de bisounours. Si tu crois que la mention égalité, liberté, fraternité existe encore dans notre société, c'est que tu es bien naïf (ne le prend
pas pour toi uniquement). Regarde juste autour de toi...et constate sur tous les sujets...


Je pense que tu dois savoir, que le mariage civil a été repris du mariage religieux par la soit disante démocratie. Pour un but...la domination sur le pouvoir religieux, le contrôle des
personnes, et le paiement sur nos impôts sur le revenu (plus important d'ailleurs)


Personnellement le mariage religieux me suffit amplement...Alors me diras-tu, pourquoi ne pas vouloir du mariage civil pour les homos? la réponse est dans la première phrase du 2ème
paragraphe...En claire le nom "mariage" appartient symboliquement aux différentes religions qui lui sont propres. D'ou pourquoi l'état jadis avait créée le "pacs"


 


l'état à créée les lois, pour remplacer les religions. Alors pourrait-on dire, qu'est-ce que la religion à remplacer? cela est une bonne question, auquelle on aura certainement la réponse quand
on sera 6 pieds sous-terre ou en mode crémation ou malheureusement jamais

gwendal 23/05/2013 23:31


@toto75,


gevaudan et daniel ont, en quelque sorte, répondu à ma place, donc rien a ajouter concernant ma soi-disant homophobie.


Concernant mon supposé racisme, tu as mal choisi ta "cible" car ceux qui suivaient mes commentaires sur le site l'éveil 2012 (de Jo) savent que je serai ravi d'épouser une femme noire ou
asiatique... ...et j'ai déjà du le dire ici aussi


A juger trop vite, on fait des erreurs....  Je l'ai appris moi-même par la force des choses

Toto75 23/05/2013 22:20

Vous me faites doucement rire. Vous vous dites ouverts et non homophobes alors que vous refusez les memes droits pour tous. Liberté, égalité, fraternité, rappellez-vous en, ce sont les fondements
de notre société.

daniel 23/05/2013 16:50


Je suis également contre le mariage pour tous. néanmoins cela ne veut pas dire que je suis homophobe. Chaucun fait sa vie, et décide de faire ce qu'il veut de son postérieur. je suis ouvert
d'esprit mais j'ai des limites qui me sont propre. Néanmoins la normalité (mot inventé par l'espèce humaine), est applicable pour ma part sur un point, qui est le suivant: le faite que l'on ne
peut concevoir un enfant que si un homme et une femme s'accouple. Donc si deux êtres du même sexe ne peuvent s'accoupler cela s'assimile à de la non normalité. D'un point de vue historique, le
mariage est quand même l'essence est l'amour d'un couple ne présentant pas le même sexe. Union qui permet selon les croyants de concevoir un enfant dans le non pêché charnel....


 


Pour ma part, en plus de perdre ses châteaux, son histoire, maintenant la France perd ses valeurs d'antan. La prochaine étape du président? vendre la France au marché transatlantique....

gevaudan 23/05/2013 15:41


toto75 on peut etre contre le mariage pour tous et pas homophobe.perso je suis contre la loi mais pas contre les homos.juste contre la loi par ce qu'il y avai des reformes plus urgentes plus
vitales et aussi une autre facon de procéder et aussi contre a cause de l'attitude meprisante de ce gvt envers plus de la moitié de la population et aussi contre par ce que cette loi va crér plus
de rencoeur que de joies et je pense aussi qu'il va falloir s'habituer a voir de +en+ d'agressions homophobes dans les mois qui viennes car il y a d'autres opposants a ce mariage que les cathos
et bien + violents

daniel 23/05/2013 14:17


@yann: il ne faut pas oublier une chose.....son histoire. Et la France ne serait pas la France sans ses églises de part chaque ville. La France était catholique, et l'est encore...malgré le soit
disant "laic" et les moultes personnes qui veulent faire perdre à la France ses racines. 


Je trouve cela malheureux qu'un homme se donne la mort dans un lieux saint (chrétien ou non). Cela prouve la détresse. il a certainement pensé à Dieu dans ce dernier cas.


Malheureusement cela arrivera de plus en plus vue le contexte actuel

toto75 23/05/2013 07:28

A force de lire les commentaires de Gwendal on comprend qu'il est raciste et homophobe. Que fait-il sur un site qui prone l'ouverture d'esprit ?

Yann 22/05/2013 11:21


Se suicider au nom de la race et de la famille, et dans une église en plus. C'est incroyable ! Surtout de la part d'un spécialiste de l'histoire de France qui ne devait pas être sans savoir que
le pays s'est fait par le mélange de peuples, d'invasions successives, d'apport coloniaux etc.


Les tenants d'une France blanche et catholique se fourvoient totalement. Ils pensent encore que le pays est "la fille ainée de l'église", que nous avons hérité d'une longue tradition chrétienne,
alors que la conversion des Francs ne s'est faite que par le plus abile opportunisme. La France n'est plus ni blanche ni catho. Elle est Laïc et colorée, ouverte sur le monde.


Ce geste, d'un ancien de l'OAS, est une bêtise, rien de plus, la bêtise d'un homme qui vivait dans une époque révolue.

Verdad 22/05/2013 10:24


apparement il était vénère    


 


ça n'a aucune importance ...ce sont des choses qui arrivent ... tout simplement


 


 

gwendal 21/05/2013 23:33


Décidément, il y en a qui ne comprendront jamais la situation quand ils se trouvent face à un fait d'une portée inouïe et mondiale... (je pense particulièrement
à frigide barjot et manuel valls)


C'est comme si Léon Tolstoï ou Avital Ronell s'étaient suicidés pour affirmer leurs convictions!


Ce geste de Dominique Venner, hautement symbolique, a certainement déjà
fait le tour du monde vu le nombre de nationalités différentes présentes sur les lieux au moment de ce drame.


Le ridicule qui caractérise ceux (la gauche caviar auto-proclamée "bien pensante") qui tentent de minimiser la portée de cet acte
d'abnégation ne les tuera point, mais amenuisera avec certitude leur crédibilité.

Éric G. Delfosse 21/05/2013 21:30


On voit tout de suite le spécialiste des armes : il a choisi une arme belge ... et à un seul coup !

Nous sommes sociaux !

Articles récents