Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Survivante du soleil, la comète Lovejoy continue, sous nos yeux, son fantastique périple. (2 belles vidéos)

Publié par Dav sur 25 Décembre 2011, 18:28pm

Catégories : #Espace

 

 

Lovejoy2L’amour du bonheur (Lovejoy), comme j’aime à l’appeler, qui est resté intact après son passage très prêt du soleil, la semaine dernière (consulter mon article : comment “l’amour du bonheur” a-t-elle survécu au soleil ? (Vidéo)), a laissé la trace de sa longue queue dans le ciel, au-dessus de l’horizon, dans des pays comme l’Australie, l’Afrique du Sud et la Nouvelle-Zélande, un peu avant l’aube.

Image d’entête : La superbe stratification de l’atmosphère terrestre est très claire sur cette photographie (Dan Burbank,  ISS, NASA). En outre, les deux queues de la comète Lovejoy sont visibles. Comme avec toutes les  queues de comète, il y a deux types distincts, une queue de poussière et la queue d’ions. La queue de poussière forme souvent une trajectoire courbe, tandis que la queue d’ions ou plasma, va pointer directement à l’opposé du soleil, s’alignant avec le champ magnétique interplanétaire du soleil.

 

 

 

 

Elle ne pouvait être visible des pays comme la France, car elle n’apparait qu’avec le lever du soleil, mais son voyage spectaculaire a été capturé par les astronomes de la  Station Spatiale internationale (ISS) mercredi.

Ci-dessous : Ce que vous voyez dans le haut de la photo est en fait le côté sombre de notre chère planète. L’arc allumé traversant l’image est l’atmosphère terrestre, rétro éclairé par le soleil (la mince ligne verte est la haute atmosphère, où les particules sous tension chatouillent le bord de l’espace). Et bien sûr, il y a la comète Lovejoy.

iss_cometelovejoyLe commandant de l’ISS, Dan Burbank, photographiait les orages sur l’océan Pacifique lorsque la comète lui est apparue. Il a décrit le spectacle comme “la chose la plus incroyable que je n’ai jamais vu dans l’espace."

Sa série de photographies a été fusionnée par la NASA dans une vidéo en accéléré et l’astronome Gabriel Brammer a également capturé une impressionnante vidéo de la trajectoire de la comète dans un ciel étoilé, à partir d’un des sites de l’ Observatoire européen austral, l’ Observatoire du Cerro Paranal au Chili (image ci-dessous et vidéo plus bas).

lovejoy_ESO

La vidéo reconstituée à partir des photos de Dan Burbank, de la Station Spatiale Internationale :

 

La très belle vidéo de l’astronome Gabriel Brammer, à partir d’un des sites de l’ Observatoire européen austral, l’ Observatoire du Cerro Paranal. Et oui, c’est un vrai faisceau laser qui part du Very Large Telescope.

La réapparition de la Comete Lovejoy a été une grande surprise, après qu’elle se soit plongée dans la couronne solaire, à 140 000 km du soleil, le week-end dernier. Cette distance est très faible à cette échelle, environ un tiers de la distance entre la Terre et la Lune.

Les astronomes étaient convaincus qu’elle se serait vaporisée par l’extrême chaleur, mais après avoir perdu sa queue dans son étroite rencontre, elle est miraculeusement réapparue et en a développé une nouvelle, alors qu’elle s’éloignait de notre étoile.

Robin Scagell, de la Société d’Astronomie Populaire, a déclaré: “S’il y avait vraiment une étoile de Bethléem, alors elle aurait pu être aussi brillante et éphémère, comme celle-ci."

 

Sur le site de la NASA : Station Commander Captures Unprecedented View of Comet,

sur le site de l’ESO : Comet Lovejoy et de la Société d’Astronomie Populaire : Amazing new images of Comet Lovejoy.

Guruméditation

B-calendrier-maya-completDav  "2012 un nouveau paradigme"

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents