Cet ancien bâtiment sacré au Moyen-Orient a été construit au début du IV siècle en l'honneur des chrétiens qui ont été exécutés pour leur foi. Récemment, il y avait un couvent, mais avec l'arrivée des militants du groupe terroriste Front al-Nusra le mois dernier, les nonnes ont pris refuge dans le monastère des Saints Thècle, où elles se cachent avec 40 enfants orphelins des militants. Il est impossible à approcher de ce monastère en raison d’échange de tirs des snipers acharné, qui n'épargnent pas même les journalistes.

NP le nouveau paradigme