Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Températures extrèmes froid/chaleur dans les deux hémisphères

Publié par Dav sur 6 Février 2013, 15:27pm

Catégories : #Climat

Pendant que l'hémisphère nord connait des épisodes de grands froids durant cet hiver 2012-2013, l'Australie connait un été avec des températures records de chaud. En Australie, le thermomètre pourrait monter jusqu'à 54°C. Aujourd'hui des inondations frappent le pays...



INFOGRAPHIE- L'Australie connaît un été particulièrement difficile avec des températures flirtant avec les 50°C et de violents incendies qui ravagent plusieurs régions. Explications du phénomène avec Jérôme Cerisier, météorologue à Météoconsult.

 

Comment peut s'expliquer la canicule qui touche actuellement l'Australie?

Il y a une masse d'air chaud qui s'est accumulée depuis le mois de décembre, avec des vents violents du nord. De plus, le temps est calme avec peu de précipitations. Ce phénomène arrive assez régulièrement dans le désert australien, tous les cinq ans environ.

 

Peut-on qualifier ce phénomène d'exceptionnel?

 

Pour l'instant, les températures enregistrées ne sont pas historiques. Le record date de 1963, quand on a relevé 50,7 degrés à Oodnadatta. C'est cette région désertique du sud-est qui est actuellement touchée. Le pic de cette canicule 2013 a été atteint mardi dernier à Leonora avec 48,3 degrés. Mais le bureau national de météorologie vient de créer deux nouvelles couleurs sur ses cartes, car il prévoit 54 degrés pour lundi. Mais rien n'assure pour l'instant qu'on va vraiment atteindre cette température. On en saura plus 48h avant. En Tasmanie, en revanche, les températures ont été exceptionnelles pour une île où le climat est normalement tempéré.

Comment expliquez-vous la violence des incendies?

Ce qui est remarquable dans la situation actuelle, c'est la conjonction d'un vent qui a soufflé jusqu'à 100 km/h à un taux d'humidité très faible et des pics de chaleur. C'est cet assèchement de la masse d'air depuis plusieurs semaines qui explique les gigantesques feux.

 

 

 

Après la canicule, les inondations frappent l’Australie :

Par RFI

 

Au début du mois, des températures exceptionnellement élevées et des vents violents avaient provoqué des feux de brousse dans le sud de l'Australie. Le nord-est du pays est cette fois frappé par des pluies torrentielles et des mini-tornades alors que le premier cyclone de la saison approche des côtes. Des avions de l'armée ont été déployés pour participer aux secours dans l'Etat du Queensland. Deux personnes sont portées disparues et une est décédée dans les inondations. Ron Dyne est le maire de la ville de Gympie. Un homme de 27 ans est porté disparu dans cette localité.

sources : http://www.lefigaro.fr / http://www.rfi.fr

NP le nouveau paradigme

Commenter cet article

gwendal 06/02/2013 23:22


Ils sont balèzes au Figaro/rfi. Ils sortent un article parlant des extrèmes chaud et froid ...qui, en fait, parle de chaud sur 27 lignes (de l'autre coté de la planete) et de froid sur
seulement ...1 ligne (chez nous)


Que ne feraient les médias, aux ordres des dirigeants politico-financiers, pour détourner l'attention des gens sur le FROID PEU COURANT et TRES BIEN RESSENTI, et ...CHEZ NOUS?



Même pour se torcher le cul, ce genre de journal est encore trop cher ..en plus l'encre çà salis le derrière,
lol

Nous sommes sociaux !

Articles récents