Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Terre creuse : une troublante théorie

Publié par Dav sur 16 Décembre 2017, 17:50pm

Catégories : #Mystères

Creuse, la Terre, et pourquoi pas plate ? Les vieux thèmes récurrents du réalisme fantastique et des mythes ont la vie dure. Comme le ridicule ne tue pas (en principe), un journaliste scientifique courageux s'est penché sur cette hypothèse qui remet en question les postulats de base du modèle dominant concernant le poids de la Terre, la gravitation, le trajet des ondes sismiques. De quoi lancer un débat…

Un monde sous notre monde ? Impossible, répondez-vous ! L'idée semble farfelue, et pour tout bon cartésien, il ne peut s'agir que d'une pure légende ! Pourtant, depuis l'Antiquité, le concept d'une Terre creuse et habitée intrigue...

L'idée de mondes souterrains n'est donc pas récente. Au Moyen-Age, on pensait que les extrémités de la Terre étaient creuses. Christophe Colomb lui-même était partisan de la théorie selon laquelle toutes les eaux coulaient vers les pôles.

Les différentes hypothèses de la Terre creuse présentent étrangement les mêmes caractéristiques : une Terre qui n'est pas une sphère solide, mais creuse (il existerait donc un espace intra-terrestre) et qui comporte des ouvertures aux pôles. L'une des premières théories scientifiques a été proposée en 1692, par Edmund Halley : le célèbre astronome britannique a suggéré que la Terre était composée de quatre sphères concentriques et que l'intérieur de la Terre était peuplé.

L'idée de la Terre creuse se retrouve également dans de nombreux folklores et dans les textes sacrés de certaines religions ; ce thème est par ailleurs évoqué dans des fictions d'aventures.

L'opinion la plus répandue ? Cette civilisation souterraine aurait été développée par les survivants de la catastrophe de l'Atlantide. Les cataclysmes et les guerres qui se sont produites à la surface auraient conduit les Hommes à se réfugier sous terre. Ainsi, le Sahara, le désert de Gobi, ou encore les déserts australien et américain ne seraient que quelques vestiges de la dévastation des destructions massives engendrées par des guerres civilisationnelles. Les villes souterraines ont été créées pour servir de refuges aux personnes mais aussi pour les livres sacrés, les enseignements et les technologies qui ont développé par ces anciennes cultures.

 

Quelques hypothèses scientifiques

Pour Edmund Halley, dont les brillants calculs mathématiques ont mis en évidence le retour de la comète qui porte son nom, était fasciné par les champs magnétiques terrestres. Il remarqua que la direction du champ variait légèrement au fil du temps et la seule façon d'expliquer cette observation consistait à affirmer qu'il existe non pas un, mais plusieurs champs magnétiques. Pour tenir compte de toutes les variations, Halley a ainsi proposé que la Terre était composée de quatre sphères, concentriques et avec chacune leurs propriétés magnétiques.

Halley émit l'hypothèse de l'existence d'une atmosphère lumineuse à l'intérieur de la Terre, celle-ci produisant les aurores boréales en s'échappant à l'extérieur. À plusieurs reprises, il indiqua que les mondes intérieurs pourraient être habités.

Au XIXème Siècle, l'un des plus ardents partisans de la Terre Creuse fut l'Américain John Symmes. Il suggéra que la Terre était constituée d'une coquille d'environ 1 300 km d'épaisseur, avec des ouvertures d'environ 2 300 km au niveau des deux pôles, et de quatre coquilles intérieures, chacune d'elles étant également ouverte aux pôles.

Ancien officier de l'armée et un homme d'affaires, Symmes est sans doute le plus célèbre des premiers partisans de cette théorie ; il a consacré une grande partie de sa vie à la faire connaître et à collecter de fonds pour soutenir une expédition au pôle Nord dans le but d'explorer la terre intérieure. Il n'a jamais réussi, mais après sa mort, un de ses disciples, Jeremiah Reynolds, a organisé une expédition en Antarctique en 1838. Alors que les explorateurs n'y trouvèrent aucun trou, ils rapportèrent des preuves convaincantes que l'Antarctique n'est pas seulement une calotte polaire, mais bel et bien continent !

Cette théorie a encore aujourd'hui un grand succès, notamment sur Internet où - grâce à Goole Earth - de nombreux internautes pensent avoir trouvé les fameuses entrées...

En 1906, William Reed publie « Le fantôme des pôles ». Il y proposait l'idée d'une Terre creuse, mais sans coquilles ni soleils intérieurs. William Reed y explique qu'il est en mesure de prouver sa théorie(même s'il ne l'a jamais fait) : la Terre n'est pas seulement creuse, elle est parfaitement adaptée pour la civilisation humaine et des milliards de personnes pourraient s'installer dans ce cadre idéal (selon lui).

En 1692, l'astronome Edmund Halley expose l'une des premières théories scientifiques sur la Terre creuse. En 1967, le débat est relancé grâce à une photographie prise par le satellite ESSA III ( Le diamètre du trou visible au centre correspondrait à une distance de 1400 km)

 

Un thème romanesque fréquent

Le motif de la Terre creuse est un élément très répandu dans la fiction, notamment romanesque.

Publié en 1864, le « Voyage au centre de la Terre » est sans doute le roman le plus célèbre et le plus populaire : Verne décrit le voyage vers le centre de la Terre entrepris par un savant, son neveu et leur guide,ils entrent par un volcan islandais éteint (le Snæffel). Verne qui ne s'éloignait jamais beaucoup dans son œuvre des limites de la plausibilité scientifique, se servit de l'idée de vastes cavernes situées à plusieurs kilomètres de profondeur (et non d'un véritable monde creux ou du véritable centre de la Terre malgré le titre). Ce monde souterrain est éclairé par des réactions chimiques dans son atmosphère intérieure et est peuplé de créatures préhistoriques.

The Smoky God, or A Voyage Journey to the Inner Earth (1908) est le roman classique sur ce sujet .Écrit par Willis George Emerson, il est présenté comme le récit véridique d'un marin norvégien nommé Olaf Jansen,qui explique comment il a navigué à l'intérieur de la Terre au pôle Nord. Le narrateur navigue dans le monde intérieur, éclairé par un soleil (le «Smoky God» du titre). Les habitants sont une race avancée, de géants qui ont l'électricité, des monorails et une très longue durée de vie. Emerson réactive la légende de Agharta (cf ci-dessous).

De 1945 à 1949, le magazine Amazing Stories a assuré la promotion de telles idées avec « The Shaver Mystery ». Il s'agit d'une série de récits de Richard Shaver présentés comme véridiques bien que placés dans un contexte de fiction. Shaver prétendait qu'une race supérieure préhistorique avait bâti un dédale de cavernes dans les profondeurs de la Terre, et que leurs descendants dégénérés, connus sous le nom de « Dero », y vivaient encore, et utilisaient les fantastiques machines abandonnées par les anciennes races pour tourmenter ceux d'entre nous qui vivent à la surface. Comme particularité de ces tourments, Shaver décrivait des « voix » qui, selon lui, ne provenaient d'aucune source explicable. Des milliers de lecteurs écrivirent pour affirmer qu'eux aussi avaient entendu les voix sataniques provenant de l'intérieur de la Terre.

Des histoires plus que surprenantes (acceptées comme véridiques dans certains cercles marginaux) ont aussi circulé selon lesquelles Hitler et certains de ses partisans se sont échappés vers des régions souterraines à l'intérieur de la Terre après la Guerre, en empruntant une entrée située dans l'Antarctique.

Plus récemment, l'idée est devenue un classique de science-fiction, apparaissant dans la presse, au cinéma, à la télévision, en bande dessinée, et dans de nombreuses œuvres d'animation.

 

Une civilisation au cœur de la Terre : Agharta

Un des noms les plus fréquents de la société souterraine, une civilisation avancée,est Agharta (ou Agartha) et sa capitale: Shamballa.

Agharta est une cité, un royaume ou un monde souterrain légendaire, elle est décrite dans de nombreuses œuvres de fiction utopistes. Le thème s’est développé au XXe siècle en se liant aux mythes des mondes disparus(Hyperborée,Atlantide,Lémurie) et à partir des années 1950 aux théories de la Terre Creuse. Il a été adopté par des mouvements New Age. Agartha est en général présenté comme un monde idéal dépositaire de connaissances ou de pouvoirs susceptibles de sauver l’humanité.

 

Dans les textes sacrés

Il est à noter que l'existence de « royaumes souterrains » est partie intégrante de nombreuses croyances religieuses, comme les Enfers de la mythologie, le Svartalfheim des Scandinaves ou l'Enfer chrétien. La notion de monde souterrain est aussi ancienne que répandue. Elle est présente dans les écrits culturels et religieux de l'Égypte et de la Grèce antiques ; des hiéroglyphes égyptiens qui signifient : «Le dieu sous le désert», "villes souterraines" ont été découverts.

Étrangement, des parallèles peuvent être établis entre la notion de Terre Creuse et les traditions mystiques orientales. En particulier, la notion bouddhiste de Agharta, qui suppose un monde souterrain et mystique existant depuis l'aube de la préhistoire. Selon la tradition bouddhiste, le Royaume d'Agharta, est réputé pour être un lieu de paix et tranquillité dont les habitants, au nombre de plusieurs millions, ont atteint un haut degré d'accomplissement scientifique. Le monde souterrain serait d'une beauté surprenante, avec des soleils intérieurs, des lacs, et des palais de cristal pur. Des émissaires de confiance (au nombre de 8 millions) effectueraient des missions à la surface pour aider l'Humanité à s'élever à un état supérieur de conscience spirituelle.

 

Les théories de la Terre Creuse sont plus que jamais vivaces et ont dépassé le cadre des cercles ésotériques...

En effet en 2001,deux universitaires australien, Kevin et Matthew Taylor publièrent le livre « La Terre sans horizon », dans lequel ils proposent une théorie pour le moins originale dans laquelle la Terre est creuse, et dans une phase d'expansion qui doit conduire à un état final d'équilibre. Dans leur théorie, la présence d'un soleil central de petite taille, alimenté par des radiations provenant de la surface intérieure de la coquille terrestre, explique notamment le magnétisme terrestre.

En 2007, une expédition internationale comptant une centaine de scientifiques, ingénieurs, cinéastes, photographes, experts en communications et « exopoliticiens » devaient être menée au Pôle Nord...Une pression diplomatique a interdite cette expérience...L'expédition a été annulée...

Nous l'avons vu : l'idée d'une Terre creuse a persisté au cours des siècles, et fait troublant : depuis quelques années, ce sont aujourd'hui des dizaines de sites web fournissant informations, photos, schémas, explications scientifiques (et parfois mystiques) qui réactivent la théorie et tentent de la prouver…

La rédaction

References:

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lou 17/12/2017 11:01

voici le complément de mes recherches:


Il y a deux histoires; l'histoire officielle, menteuse, puis l'histoire secrète, où sont les véritables causes des événements " Honoré De Balzac "

Nous ne cherchons pas la vérité, mais l'effet produit... Plus un mensonge est gros, plus il passe " Goebbels "

L'individu est handicapé de se retrouver face à une conspiration si monstrueuse qu'il ne peut croire qu'elle existe "J.Edgard Hoover FBI"



Le monde scientifique auquel j’appartiens est largement aussi corrompu que le monde politique. " Haroun TAZIEFF"

La science n'est pas la révélation de la vérité en tant que telle. " Aurélien BARRAU AstroPhysicien"


-------------------------------------

Les analphabètes du 21 ème siècle ne seront pas ceux qui ne savent pas lire, ni écrire.

Ce seront ceux qui ne savent pas apprendre, désapprendre, et réapprendre " Alvin Toffler "



On ne peut penser, raisonner, réfléchir, déduire que si l'on a d'abord senti, perçu, reçu "IIKE Angela Maréchal "


Pour ceux qui cherche voici une piste : Universum, Camille. Flammarion, Astronome, gravure sur bois, Paris 1888.

TruthION 18/12/2017 18:29

A Iou : merci pour vos informations et autres remises en question. Cela mérite d'approfondir le sujet. Moi j'ai une devise : rien n'est vrai, tout est possible. L'équivalent du scepticisme antique du philosophe Pyrrhon par exemple, ou celui plus contemporain de Kant.

lou 17/12/2017 10:57

les révélations ou les désinformations telle est la question ?
La terre creuse est une théorie comme celle de l'héliocentrique comme celle du géocentrisme.
Pour l'histoire, cette théorie est apparue lorsque certains scientifiques de haut niveau ont dit que la terre est stationnaire il y a plus de 20 ans. Cette théorie de la terre creuse a été sortie par les new age qui dépendent du courant spirituel mise en place par la cia. la version du gradé Bird est elle bien ce qu'il a vu ou ou est ce qu'elle a été déformée.
Pourquoi cet historique, tout simplement parce que le modèle héliocentrique est remis en cause sur bien des fondements et des questions qui restent en suspend. d'autant plus que maintenant les gens qui cherchent ont du matos pour mettre en évidence des choses qui ont été des mensonges sur le plan pragmatique.

Nos modèles scientifiques ont été élaborés sur une réflexion théorique (pensée subjective) sans preuve réelle de notre réalité vivante; théorie du Big bang, théorie de l'évolution, théorie de la préhistoire ( les dinosaures ), théorie de la spéculation, théorie de l'univers, héliocentrisme, théorie gravitationnelle, théorie de corriolis, théorie des cordes, théorie du Père Noël, la théorie du tout et de rien ...etc

Tous nos modèles sont construits sur une pyramide de théories et vous allez comprendre que si plusieurs théories sont erronées et bien l'ensemble est lui aussi erroné.

Donc pour cela un mécanisme va être mis en place pour tenir cette illusion, qui est la religion ultime: le scientisme.

( mécanisme de schémas théoriques dogmatiques de raisonnement de pensée globalisée )

Je précise que les mathématiques sont des outils permettant d'exprimer une causalité (physique, mécanique, chimique, organique, électrique, économique) en une modélisation mentalisée afin d'interpréter le sens de notre perception.

Donc cela implique de mettre des structures de plus en plus complexes afin que nous nous éloignons du référentiel de causalité. Cependant il est évident que tout n'est pas erroné mais si la pensée causale l'est au premier niveau cela engendre un faux modèle, une illusion. Et si cette illusion est créée et programmée en chacun, il est extrêmement difficile de se remettre en cause (schéma de mimétisme ou programmation neuronale ou implant psychique ou peur de perdre ses référentiels inter-social: le jugement des autres), et c'est là qu'intervient la mise en scène : faire croire à une réalité qui n'existe pas; une réalité virtuelle appelée aussi réalité augmentée. C'est tout l'art du magicien !



Ce dossier sur le géocentrisme n'est pas ici pour vous faire admettre quoi que ce soit c'est un exemple parmi tant d'autres, mais de vous apprendre à réfléchir avec nos propres connaissances personnelles et notre bon sens de l'observation.

Prenons un exemple que tout le monde peut réaliser chez soi avec un globe terrestre. Avant d'analyser un système prenons un référentiel le plus près de notre réalité puis l'étendre vers des horizons plus conséquents.

On nous dit que la Terre tourne sur son axe à une vitesse de 1666 km/h à l'équateur et sous nos latitudes en moyenne de1000 km/h soit entre 200m/s et 250m/s. cette base valide la rotation terrestre donc, le fait que la terre est une sphère gravitant autour du soleil. Sur le plan pragmatique, nous pouvons observer que les avions n'auraient aucune chance de pouvoir attérir sur une piste qui se dérobe à une vitesse de 200 m/s, cela impliquerait le crash systématique de l'appareil. Si nous travaillons avec les vitesses relatives et absolues sur l'établissement des plans de vol, considérons l'aller-et-retour d'un même plan de vol avec le même appareil dans des conditions climatiques stables, nous observons toujours des durées de vol quasiment à l'identique. Il est impossible d'obtenir ce mécanisme avec le modèle héliocentrique, car si l'avion se déplace à une vitesse constante en opposition de phase de vol longitudinal par rapport à la rotation terrestre, la durée de vol serait très courte par rapport au déplacement de l'avion dans le sens de la rotation terrestre (principe de la mécanique des fluides). L'avion devrait dans le dernier cas compenser la vitesse de la rotation terrestre donc mettre beaucoup plus de temps à atteindre son point d'arrivée. Cela démontre tout simplement que l'aller et le retour d'un même plan de vol en durée de temps aurait un écart type très important, ce qui n'est pas le cas dans notre réalité physique. Donc la Terre ne tourne pas sur son axe ! elle est stationnaire.

Tout le monde connaît la célébre citation de Lavoisier qui dit la chose suivante: Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. Certes, cependant si nous prenons la science actuelle, nous apprenons que l'origine de notre univers découle du Big Bang qui vient de nul part, s'ensuit tout le mécanisme de l'évolution et du Darwinisme d'où la notion de mécanisme de création chronologique (ne pas confondre avec le créationnisme qui découle de la pensée d'un Dieu ou d'une religion ). Encore une fois de plus, les pensées de nos savants sont saturées de paradoxes. La maxime « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » attribuée à Lavoisier, est simplement la reformulation d'une phrase d'Anaxagore de Clazomènes : « Rien ne naît ni ne périt, mais des choses déjà existantes se combinent, puis se séparent de nouveau ». Cette citation est valable en partie dans le domaine de la chimie mais, n'est pas applicable sur un plan systèmique de la vie terrestre.





Prenons un autre exemple qui demande un peu plus d'attention. Pour mesurer une distance nous utilisons l'unité métrique. Pour mesurer un temps, une durée, nous utilisons les secondes. Pour mesurer une vitesse nous utilisons une distance par une durée. Pour mesurer une distance d'un astre à un astre nous utilisons les années-lumière qui est avant tout une unité de temps et pas de distance. Sachant d'autant plus, que la vitesse de la lumière n'est pas constante puisqu'elle dépend de la structure de l'environnement ( consistance de la résistance moléculaire d'une structure) qu'elle traverse. La notion années-vitesse lumière aurait été plus appropriée sur le plan scientifique puisque dans ce cas nous aurions ( [unité de temps en seconde] x (300 000 [km]/[s]) ), cela donne dans ce cas précis, une distance.

Pour ceux qui possède un télescope, je laisserai le soin d'observer Jupiter et Saturne à la même période avec le même objectif. Vous allez observer ces deux astres, et vous allez vous apercevoir que les deux astres ont sensiblement toujours la même taille, reproduisez l'expérience tout au long de l'année et sur plusieurs années. Le problème c'est que Jupiter ayant pour rayon 69911kms est à 778 millions de Kms du soleil et Saturne ayant pour rayon 58232 kms est à 1.429 milliards de kms du soleil. Saturne fait environ 60% du volume de Jupiter. Logiquement, nous devrions observer une différence significative de taille entre les deux astres( x1.5 à x2.5 ) même si ces astres ont pour référentiel la distance du soleil et aussi, une distance variable par rapport à la Terre suivant leur position par rapport à leur mouvance gravitationnelle ( leur révolution autour du soleil ).





Concernant le champ magnétique terrestre, nous apprenons que nous possédons un noyau de fer en fusion homogène, cela provoque évidemment une force magnétique uniforme multidirectionnelle car nous sommes sur une forme sphérique ( ne pas confondre avec une forme torique). Lorsque vous utilisez horizontalement votre boussole cette dernière vous indique le nord magnétique. Par contre lorsque vous utilisez votre boussole de façon verticale cette dernière indique aucune direction magnétique et cela n'est pas logique puisque l'aiguille devrait s'orienter vers le sol par un effet d'attraction magnétique ( sans parler de la force de gravité; l'aiguille en équilibre centrée sur son axe a un côté plus lourd que l'autre mais cela n'est qu'un détail ). Nous observons que la boussole pointe toujours vers le point référentiel de magnétisme nord quelle que soit sa position sur Terre, cela ne peut être appliquer que sur une surface plane. Nous tournons toujours autour de ce même référentiel magnétique; un axe magnétique où tous les astres ( la voute étoilée en fond où les étoiles gardent toujours une position statique vis à vis de leurs voisines et au plus proche desdites planètes, la lune et le soleil ) tournent autour, appelé aussi dans les sciences anciennes l'axe du monde. (axis mundi). L'étoile polaire donne ce référentiel la nuit, car toutes les étoiles tournent autour de ce point depuis la nuit des temps.

Autres soucis des plus délicats, concernant la croûte terrestre et son magma, il faut comprendre que lorsque vous réalisez une combustion vous avez besoin d'oxygène, il est impossible de réaliser ce type d'expérience sous la Terre ayant pour volume une forme sphérique fermée, il n'y a pas de volume d'oxygène suffisant pour réaliser une telle combustion. Comment un noyau de fer peut être en fusion si nous connaissons pas la source d'énergie qui le met en fusion. Il faut bien comprendre que ce que vous avez appris ne sont que des théories; personne n'a foré la terre au delà de 12 kilomètres de profondeur, car au delà de ce point les foreuses en diamant se brisent.



Autre exemple, on nous explique que nous sommes allés dans l'espace tout en maitrisant la capacité de se déplacer dans cet environnement définit comme vide. Nos fusées utilisent notre atmosphère pour s'appuyer sur l'air afin de se mouvoir. Le problème c'est que l'atmosphère se rarifie au fur et à mesure que nous prenons de l'altitude et, la pression diminue pour atteindre l'état de vide. Aucune technologie actuelle ne peut se déplacer en maitrisant sa trajectoire et sa vitesse dans le vide par un effet d'appui mécanique de propulsion, pas de propagation de son dans le vide (sauf dans les films Hoolywood évidemment ), sans parler aussi du problème de l'activation de la combustion malgré l'apport de réserve d'oxygène ( dans le vide pas de combustion possible, il faut impérativement une atmosphère, d'où pressurisation ! ) et, aussi du niveau de radiation et température extrêmes sur les organismes vivants ( la traversée de la ceinture de Van Allen ). En regardant de plus près, nous pouvons avoir de gros doutes sur nos engins spatiaux quant à leur précision de leur mission dans l'espace. Le vide possède des forces englobant la structure, ces dernières s'orientent de l'intérieur du corps vers l'extérieur de celui-ci, tout l'inverse de la pression. Lorsque le vide est établit autour de la matière moléculaire de la structure, celle-ci est étirée, voir disloquée. C'est pour cela que la combustion ne peut pas se réaliser dans cet environnement. Si vous mettez un récipient d'eau sous cloche de vide vous obtenez un état qui ressemble à une ébullition sans vapeur. Donc techniquement les astronautes ( pour information : le corps humain est constitué en moyenne et suivant l'âge de 75 % d'eau) devraient posséder une enveloppe de pression nécessaire et substancielle pour faire obstacle à la puissance du vide ce qui n'est pas le cas. D'autant plus que leur entrainement sur Terre s'effectue en piscine d'où une pression conséquente suivant la profondeur des bassins. Ils ne s'entrainent pas en condition réelle sous un environnement en absence de pression et c'est bien là tout le paradoxe.

Le vide est un environnement très hostile à la vie, puisqu'il est en opposition physique à la pression. Dans le modèle héliocentrique, nous apprenons que nous vivons sous une atmosphère avec une pression fluctuante ( crée par le soleil, la lune, les courants marins etc...) suivant la météo, cela permet la vie, la ionisation. Cette réalité est bien connue. Dans ce modèle, la pression atmosphèrique donc notre atmosphère englobe toute la terre sphérique avec une certaine épaisseur. Cependant si nous prenons un peu de recul philosophique et physique, le vide qui possède un espace volumétrique tellement énorme voir infini dans l'univers, sa force aurait aucune difficulté à absorber la totalité de notre atmosphère terrestre en une fraction de seconde alors comment se fait-il que le vide reste à sa place tout en laissant un volume atmosphérique suffisant à notre Terre. Y a-t-il une membrane, ou une frontière matérielle qui sépare ces deux états. Cette réflexion a l'air d'être la clé de l'énigme sur quoi nous vivons véritablement.





Concernant la courbure terrestre, nous allons prendre un exemple que tout le monde peut expérimenter par temps dégagé. Il suffit de se rendre au col du Béal (45°41'09'' N // 3°46'59''E) afin d'observer la chaîne du Mont Blanc (45°50'1.11'' N // 6°51'52,54'' E) se situant à plus de 240 kms de distance. En calculant la courbure terrestre (http://earthcurvature.com/) entre ces deux points, nous obtenons une différence de potentielle de hauteur de 4520 mètres. La photo prise en mode zoom à Pierre-sur-Haute au col du Béal à 1600 mètres d'altitude nous montre la chaîne du Mont Blanc commençant à une altitude d'environ de 1800 mètres pour atteindre le sommet à 4810 mètres. Sachant que les pré-Alpes cachent le pied de la chaîne du Mont-Blanc. Si la courbure terrestre existait véritablement, nous ne pourrions pas obtenir ce type de photo, la chaîne du Mont Blanc ne serait pas visible dans sa globalité. Afin détoffer l'observation, si nous pivotons de 180° environ sur notre axe, nous voyons la chaine du Puy-de-Dôme et au delà à plus de 100 kms de distance tout en observant les mêmes altitudes de différents points géographiques (une droite passe par deux points, si d'autres points géographiques passent par cette même droite en ayant la même altitude on peut considérer une rectiligne de l'ensemble). Pour avoir fait l'ascension du Mt BLANC, je peux vous confirmer au point culminant que l'horizon ( horizontal donc plat pas de courbure comme son nom l'indique ) était plat à perte de vue toujours par rapport à ma vision; cela prouve que s'il y a une courbure convexe, le rayon terrestre serait bien plus important que celui, que l'on nous présente depuis le début du modèle sphérique. De ce même point de vue, nous pouvons observer aussi les hautes Alpes à plus de 380 kms. Donc la courbure terrestre est une invention pour maintenir une illusion ( Quelques scientifiques de hauts niveaux dénoncent cette courbure ), une réalité qui n'existe pas.




source de la photo: http://camping-la-vallee-verte.fr/fr/alentours/col-du-beal

Donc cela remet en question le référentiel de base qui s'étend à des niveaux d'investigations que l'on peut remettre en cause; par exemple l'astrophysique et bien d'autres interfaces scientifiques liées à ce pivot sur quoi nous vivons véritablement.

L'objectif est de maintenir le modèle héliocentrisme, par tous les moyens technologiques possibles ( cinéma, marketing scientifique, médias, éducation, new age, mise en place de thèses complotistes ET, 9ème planète, 2012, fin du monde, extraterrestre, ovni afin de créer des diversions et de destabiliser les esprits, organisation, fondation, théories gravité ( attention: ne pas confondre avec l'accélération par rapport aux lois de newton qui elles, sont bien avérées par rapport au modèle de la réalité des lois naturelles ) certains modèles mathématiques , montage photos cgi - photoshop ,machine learning c'est l'algorithme qui trouve les exoplanètes, simulateur, fusées, modules, lentilles fish eyes, films, image subliminale, missions dites spatiales, acteurs, comédiens, pseudo experts...etc) depuis plus de 5 siècles ! De plus, cela engendre des budgets colossaux pour les nations, afin de financer cette organisation; c'est le prix du mensonge !

C'est la fabrique des imposteurs, des vendeurs de rêve, vend des globes ( vendée globe ), c'est un véritable spectacle !

Si je puis rassurer les esprits décontenancés par rapport à ce paradigme, la légende du Père Noël a encore de beaux jours devant elle ! Cette programmation est transmise de génération en génération, l'apprentissage du mensonge universel. Une vérité qui dérange, un mensonge qui rassure.

Joyeuse fête de Noël pour Tous et pour terminer je pense que l'on a encore le droit de penser par soi-même même si l'on ne détient pas forcément la vérité, mais on essaye de l'attendre.

Antoine 18/12/2017 16:17

Tu as oublié la tortue géante et les quatre élephants.

Philippe 16/12/2017 20:32

Voici une vidéo qui défend la théorie de la terre creuse
https://www.youtube.com/watch?v=MtByrffYMU0&t=54s

bob 28/02/2017 15:44

Bonjour,
un livre qui parle de terre creuse en général, "Hollow Planets: A Feasibility Study of Possible Hollow Worlds", démontre en même temps les exagérations des photos de trous supposés et la possibilité que les planètes soient creuses, il n'existe pas en Français mais a été traduit:
http://www.mediafire.com/file/nb6zj9r06v99pb2/Livre_Plan%C3%A8tes.creuses_FR_traduit-PDF.rar

Eclips 16/03/2014 20:15


Bien d'accord avec toi Arthur mais je pense que l'homme a surtout envie d'un nouveau paradigme...

Arthur 15/03/2014 21:32


S'il cela était vrai on le saurait, à l'heure actuel ou la technologie permet beaucoup de chose dont la recherche et la difusion de l'information, il y aurait beaucoup plus de polémique de doute
sur le sujet. L'homme aime croire en l'extra-ordinaire ou plutôt à l'intra-ordinaire.

debeuz 21/08/2015 16:58

Nn ya plein de choses que l'état nous cache et il y arrive très bien

eclips 14/03/2014 23:59


Ouai ben moins je n'y crois pas vraiment même si j'y jette un oeil. Il n'y a que très peu de preuves tangibles. Mais vu que je n'y suis jamais allé pour vérifier alors pourquoi pas, peu être...


Voilà un bon site sur ce sujet.


http://www.secret-realite.net/imprimer.php?doc=article&id=828

Siouc Later 14/03/2014 23:11


@Martine:


https://www.google.ch/search?q=ESSA+III+terre+creuse&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ei=PH4jU_v4KaKL4AS78oDgAQ&ved=0CC8QsAQ&biw=960&bih=502


 

David Jarry - Webmaster 15/03/2014 10:35



Merci Martine



Martine 14/03/2014 19:51


Il manque juste la fameuse "photographie prise par le satellite ESSA III ( Le diamètre du trou visible au centre correspondrait à une distance de 1400 km)" pour
illustrer l'article. Où peut-on la trouver SVP ?


Martine

David Jarry - Webmaster 14/03/2014 22:15



Je l'avais dans un article de 2009 je fais des recherches



Elora 14/03/2014 16:46


@ Yann. L'étoile noir de Star Wars existe belle et bien et est un satélite de Saturne nomée Mimas. Elle a inspirer George Lucas pour créer la fameuse étoile noir pour ses film Star Wars.


http://www.sciencesetavenir.fr/star-wars/20130731.OBS1699/l-etoile-noire-de-star-wars-existe-c-est-une-lune-de-saturne.html

Ayatosan 14/03/2014 15:48


Personellement j'y crois un article de "Direct matin" ou de "Métro" je ne sais plus disait je cite : " L'océan souterrain se trouverait à une profondeur de 410 à 660 kilomètres.


C’est une découverte digne de Voyage au centre de la Terre.


 


Comme dans le roman de Jules Verne, qui avait imaginé l’existence d’une mer souterraine, une très importante quantité d’eau se trouverait sous la croûte terrestre, a révélé hier
la revue britannique Nature.


Située entre 410 et 660 kilomètres de profondeur, cette réserve «pourrait renfermer autant d’eau que tous les océans réunis», selon l’un des rapporteurs de
l’étude, Graham Pearson, de l’université d’Alberta (Canada).


C’est un diamant brun trouvé en 2009 dans le Mato Grosso, au Brésil, qui a permis à l’équipe de géologues de confirmer cette présence d’or bleu.


La pierre, issue d’une roche volcanique remontée à la surface, contenait un échantillon de ringwoodite, un minéral contenant de l’eau.


Jusqu’ici, jamais les scientifiques n’avaient retrouvé de la ringwoodite sur Terre, car elle est située à une profondeur inaccessible. "


http://www.directmatin.fr/environnement/2014-03-13/un-ocean-sous-terre-664900


Ca ne veut sans doute rien dire car ça peut être que le premier océan ou que sais-je mais j'ai bien souris :)

KoSmOnAuT 17/12/2017 08:35

Il y a bien des quantités énormes d'eau mais emprisonnée dans la roche, sous forme de gouttelettes et il faudrait une quantité d'énergie dépassant l'entendement pour l'en extirper. Ce n'est pas un océan à proprement parler.

Yann 14/03/2014 09:52


De bien belles histoires, quand les fantasmes se transforment, au fil du temps, en véritées cachées. Si l'on n'y prend garde, dans 1000 ans on pensera que l'étoile noire et Dark Vador ont
vraiment existé. Cependant, rêver à des mondes meilleurs est plutôt sain, faire travailler l'imagination, penser à de nouveau paradygmes. La limite à poser se trouve là où l'on croit que ces
paradis sont fait pour un jour venir nous sauver ; que ces prétendues civilisations cachées et pleines de sagesse auraient un rôle à jouer dans notre développement. En fait c'est plus simple de
se reposer sur ces rêves que de vouloir affronter une terrible vérité : Il n'y a que nous, nous sommes responsables de ce qui nous arrive, et personne ne viendra siffler la fin de la partie.


 

Ben.c 10/12/2012 10:42


@ lasorciererouge; étant donné les anomalies électromagnétiques qu'il y a aux poles, je défie quiconque de les survoler avec un avion civil.. Quand tout les instruments de navigation se mettront
à déconner tu te diriges comment?


(Ceci n'est pas une critique mais un avis, j'apprécie tes interventions et ta contribution au nouveau paradigme red)

lasorciererouge 09/12/2012 23:25


....posez vous la question: pourquoi les avions "civils" ne survolent jamais cette zone ?!

switch_on 29/01/2015 15:07

parce qu'il n'y a pas d'aéroport!

ConscienceU12 09/12/2012 14:14


Pour ma part je trouve cette théorie plus que probable.


Car par l’observation du fonctionnement de la nature et par le principe de similarité entre infiniment grand et infiniment
petit, l’on peut comparer la Terre au principe d’un Ovule ovarien.


Le plus important se passe à l’intérieur, et comme il l’est soulevé dans cette article, à un moment l’Ovule fécondé contient bien 4
sphères.


D’ailleurs si l’on regarde la représentation faite de l’étoile par les Mayas, ils la représentent sous cette même forme d’un ovule contenant 4
sphères, et de plus ils associent toujours l’étoile à la fertilité (un simple hasard, …j’y crois pas !). http://www.mayanmajix.com/TZOLKIN/DTFRA/index.php(Entrer le
12.9.2012 si la date a changé)


La vérité a toujours été là toute proche, à portée des yeux, suffit juste que les gens commencent à vouloir sincèrement qu’elle
apparaisse aux yeux de tous ; seule notre soif de vérité peut nous libérer de l’ignorance et de ceux qui travaillent à nous y maintenir et qui connaissent la vérité.


Aujourd’hui il est grand temps de nous libérer de l’ignorance et de nous reconnecter avec les vrais principes de la
création ; de retrouver ce qui fait notre vraie nature. 


Retrouvons notre soif de vérité !!!

Ben.c 08/12/2012 22:31


Que l'on y croie ou pas, félicitation pour ton travail de "référenciage" Dav'.


On trouve rarement ça sur le net. Continue à montrer l'exemple!

Charles Norhey 08/12/2012 21:51


Bonjour David,


Dans cet article sur la terre creuse vous ne faites pas référence au récit de l'amiral Byrd rapportant qu'il avait découvert un continent à la végétation luxuriante et habité en plein coeur du
pôle nord e,t semble t-il, se tenant dans les entrailles de la terre. Vu la carrière militaire et les honneurs qui lui ont été rendu au cours de sa carrière, je suis enclin à porter crédit à son
aventure extraordinaire. De plus Anton Parks a fait un dossier passionnant sur ce sujet intitulé "les mondes creux"  que vous trouverez sur son site.


Et toujours un grand merci et bravo pour votre site.


Bien à vous,


Charles Norhey

Dav 08/12/2012 23:48



Merci Charles pour l'info, j'invite chacun à s'y rendre...



Sylvie 08/12/2012 21:26


C'est un sujet passionnant là aussi auquel je prête de plus en plus d'attention car, depuis cet été et jusqu'à maintenant, j'ai une multitude de synchronicités avec la Terre Creuse que j'espère
un jour élucider.


La Terre Creuse est également abordée dans les deux dernis opus de L'Age de Glace et un film d'animation japonais "Voyage vers Agartha" a été réalisé en 2011.


Il est intéressant de regarder aussi le programme pour les jeunes, si on a du temps, pour savoir quels sont les messages qui sont véhiculés... C'est souvent très surprenant !

christian 08/12/2012 21:03


a savoir pourquoi la presque totalite de l'antarctique est floute? ,sauf si il y a des "choses" qui nous revolterai. voir le site marsanomalyresearch.

Denise 08/12/2012 19:12


Voir les livres d'Anne et Daniel Meurois-Givaudan, notamment "Shambala".


Autre fait important rapporté par eux: toutes les planètes du système solaire seraient creuses et abriteraient des civilisations très avancées mais au-delà de la troisième dimension.

Nous sommes sociaux !

Articles récents