Tous les américains fichés via la puce sous cutanée!

Publié le 12 Avril 2012

Washington rend obligatoire l'implantation d'une puce RFID pour tous les américains. C'est confirmé, le Projet de Loi sur la santé d'Obama, rendra obligatoire l'implantation d'une puce RFID pour tous les Américains.

Objectif : créer un registre national d'identification pour permettre un « meilleur suivi des patients en ayant toutes les informations relatives à leur santé ». Le nouveau projet de Loi relatif aux soins de santé ( référencé HR 3200 ), qui a dernièrement été adopté par le congrès, contient (à la page 1001 du projet) l'exigence selon laquelle tous les citoyens qui en dépendent (du système de santé) devront être « identifié » par l'implantation d'une puce sous-cutanée. En fait, cela était prévu depuis fin 2004, comme le prouve un document officiel de la FDA. Ce document de la FDA (Food and Drug Administration), daté du 10 décembre 2004 est intitulé Class II Special Guidance Document : Implantable Radiofrequency Transponder System for Patient identification and Health information ( Document d'orientation spéciale de classe II : Système de Transpondeur implantable à Radiofréquence pour l'identification des Patients et les informations Relatives à la santé) (1).


Dès 2004, l'implantation d'une puce pour les « patients » contenants des « informations relatives à la santé » était donc déjà à l'étude. Dans le Projet de Loi intitulé America's Affordable Health Choices Act of 2009 (Loi de 2009 concernant les choix de santé financièrement abordables de l'Amérique), on peut lire dans le paragraphe Subtitle C – National Medical Device Registre ( Sous-titre C – Registre nationale des Dispositifs Médicaux) qu'un fichier de toute personne ayant ou ayant eu un dispositif implanté dans le corps est prévu : « Le " Secretary " établira un " registre national des dispositifs médicaux " (appelé dans le présent paragraphe un "registre") afin de faciliter l'analyse de la sécurité (des dispositifs) après la commercialisation et les résultats des données de chaque appareil qui...est ou a été utilisé dans ou sur un patient... ».

Donc toutes les personnes ayant reçu la micro-puce seront répertoriées dans un nouveau fichier qui sera mis en place exprès puisqu'il n'existait pas auparavant.

Sous prétexte de mieux assurer les soins médicaux et de préserver la santé des individus, la population sera concrètement marquée avec une puce électronique et fichée. Un marquage obligatoire est prévu pour tous les Américains à partir de 2013.

A la page 1006 du projet, figure une précision sur la date d'entrée en vigueur du dispositif : « ENTREE EN VIGUEUR. - Le Ministre de la santé et des Services Sociaux mettra en place et commencera la mise en œuvre du registre en vertu de l'article 519(g) de la Loi fédérale sur la nourriture, les médicaments et les produits cosmétiques, comme cela a été ajouté à partir du paragraphe, pas plus tard que 36 mois après le date de promulgation de la présente Loi, sans égard au fait que les réglementations définitives pour établir et exploiter le Registre aient été promulguées ou non à partir de cette date ».

Par conséquent, trente-six mois à compter de la date de mise en place de la Loi ! Cela nous donne trois ans. Donc 2013 est l'année où le marquage obligatoire devrait commencer. On notera que cela entrera en vigueur même si aucune réglementation sur son usage n'a été adoptée. Qu'il y est eu ou non un encadrement défini au préalable sur l'utilisation du « registre ».

Obama n'est pas le messie rêvé par les Américains qui l'ont introduit, mais un pantin docile, une marionnette obéissante qui œuvre pour assurer la mise en place d'un Nouvel Ordre Mondial. Si ce dispositif se réalise, la population fera l'objet d'une surveillance absolue.

http://www.alterinfo.net/Washington-rend-obligatoire-l-implantation-d-une-puce-RFID-pour-tous-les-americains_a60324.html


publi 3-4"Vers un nouveau paradigme"

2012 et aprés

Rédigé par Dav

Publié dans #Nouvel ordre mondial

Commenter cet article

Black 12/04/2012


Bonjour.
Juste un détail sur la forme de votre blog : le texte blanc sur fond bleu foncé pète les yeux, c'est vraiment inconfortable à lire. Essayez de lire tout un article de votre blog et passer à un
site sur fond blanc (facebook par exemple), vous comprendrez. C'est dommage car le fond est très interessant.
Merci pour toutes ces infos, et bonne journée!

jerome 12/04/2012


alors ça y est, nous y voila.


les prophéties de l'apocalypse se réalisent ?


la marque de la bête sera mise en place sur chaque etre humain.

nadine 12/04/2012


J'espère qu'ils vont tous refuser en masse.

bubble 12/04/2012


C'est l'horreur... c'est devenir des robots, manipulés à distance. Sous prétexte encore et toujours de notre sécurité,de notre santé, de notre bien, ils nous manipulent, nous brisent doucement
mais surement. Le terrible, c'est que tout le monde accepte,,seule une minorité va bouger, d'ailleurs toujours les mêmes, mais ce n'est plus suffisant face à ces monstres qui veulent dominer
le monde, ils le savent, tout va très vite en ce moment, la voie est ouverte, personne ne réagit, vite profitons en :puces, vaccins, petites guerres, révolutions, pandémies...J'espère que si
cette décision arrive en France, que les Français feront bloc en masse et que d'ici là internet ne sera pas bloqué ...!

lasorciererouge 28/04/2012


États-Unis : contrôle au faciès légalisé ?!





 


 


La Cour suprême des États-Unis doit trancher sur le sort d’une loi de l’État de l’Arizona légalisant le contrôle au faciès. Elle s’est saisie du dossier hier et comme dans le cas de la loi
réformant le système de santé, son verdict est attendu d’ici au mois de juin. La loi entrée en vigueur en juillet 2010 en Arizona visait tout particulièrement les dizaines de milliers de migrants
latino-américains. Elle est dénoncée régulièrement par les citoyens et les organisations épris de droits et de libertés. Interrogé par l’AFP, Anthony Romero, directeur de l’Union américaine pour
la défense des droits civils (Aclu), relève que, si une telle loi était validée par la Cour suprême, la police serait, « pour la première fois », autorisée à « arrêter quelqu’un en se basant
uniquement sur la couleur de sa peau ou sur son origine ethnique ».


Les défenseurs des droits de l’homme craignent que l’Arizona fasse des émules : cinq États ont déjà voté une loi similaire et 13 autres l’envisagent. Le gouvernement Obama avait immédiatement
contesté ce texte en justice et obtenu qu’il soit purgé de ses quatre dispositions controversées : le contrôle, même sans motif, du statut migratoire de toute personne soupçonnée d’être
illégalement aux États-Unis ; l’obligation pour tout immigré de pouvoir présenter des papiers à tout moment ; l’interdiction de travailler ou de rechercher un emploi en l’absence de papiers ; et
l’arrestation sans mandat de tout individu suspecté d’être clandestin. L’Arizona estime, lui, que son texte est « parfaitement compatible avec la loi fédérale ». D’où le litige.


Comme un désaveu de la réforme de la santé, une décision favorable à l’Arizona en juin constituerait une aubaine pour le Parti républicain et son candidat à la présidentielle, Mitt Romney, prêts
à faire feu de tout bois populiste et sécuritaire.


Une loi de l’Arizona autorisant l’arrestation d’individus sur leur look devant la Cour suprême.


l’Humanité

lasorciererouge 28/02/2013


http://spread-the-truth777.blogspot.fr/2013/02/cest-confirme-le-projet-de-loi-sur-la.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed:+blogspot/vRGh+%28SPREAD+THE+TRUTH%29&utm_content=Yahoo!+Mail