Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Trois tonnes de nourriture pillées dans des supermarchés Espagnols

Publié par Dav sur 11 Septembre 2012, 07:35am

Catégories : #Société

 

 

 

 

 

Alors que les systèmes économiques et financiers du monde s’approchent de l’effondrement, des exemples de ce dont nous pourrions bientôt faire l’expérience à grande échelle commencent à apparaître de part et d’autre de l’Europe.

 

 

En Espagne, pays qui il y a seulement quelques années était cité comme l’un des meilleurs exemples d’entreprenariat immobilier, de tourisme international, et d’élargissement de la classe moyenne, la situation est aujourd’hui si catastrophique que beaucoup n’ont plus les moyens de subvenir à leurs besoins les plus élémentaires.

 

Les filets de protection sociale commencent à lâcher de toutes parts, à tel point que les chômeurs Espagnols ont commencé à piller les supermarchés pour avoir de quoi manger. Pas plus tard que le mois dernier, les habitants de Séville et de Cadiz, souffrant d’un taux de chômage de 32%, se sont réunis pour piller les supermarchés locaux de plus de trois tonnes de nourriture – dont une partie a ensuite été distribuée à des banques alimentaires locales.

 

Vidéo en Espagnol avec sous-titres Anglais :

 


 

 

Fernando Ferfal Aguirre, auteur de Surviving the Economic Collapse, se trouvait en Argentine au début des années 2000 lorsque le pays subissait l’effondrement de sa devise. Selon lui, les actes désespérés des Espagnols sont identiques à ce dont il a pu être témoin dans son propre pays, et devraient se produire de plus en plus à mesure que la crise accélère.

 

Bien que les pilleurs ne pillent ni alcool ni télévisions écran plat, il n’en est pas moins qu’ils s’approprient quelque chose qui ne leur appartient pas. En feriez-vous différemment si vous ne pouviez plus mettre de nourriture dans votre assiette après de longs mois de chômage ?

 


Il y a seulement quelques années, les Espagnols riaient encore du fait que, grâce aux vagues d’immigration, ils pouvaient se permettre d’employer une Sudaca comme domestique. Sudaca est un terme péjoratif communément utilisé en Espagne pour décrire les Sud-Américains. C’est assez triste, dans la mesure où ces Sudacas sont les enfants et petits-enfants des Espagnols ayant quitté leur pays pour l’Amérique du Sud lors de la Guerre Civile. Aujourd’hui, il est évident que les Espagnols traversent des misères similaires à celles dont ont souffert leurs frères Sudacas par le passé.

 

En Espagne ainsi que dans d’autres pays d’Europe vers lesquels ils ont émigré, il n’est plus rare de voir des citoyens Espagnols, même les plus âgés, faire les poubelles pour trouver de quoi manger.

 

La vidéo suivante, disponible sur les sites internet The Modern Survivalist et Prepper Website, présente clairement ce qu’il advient des sociétés civilisées lorsque les étalages de leurs supermarchés ne contiennent plus de nourriture, ou que la nourriture disponible devient trop chère pour une majorité de la population :

 

 


 

 

Vidéo disponible en Espagnol uniquement :

 


 

Ce matin, nous avons pu entendre que 46,7 millions d’Américains – un nouveau record – bénéficient aujourd’hui de l’assistance alimentaire du gouvernement. Les problèmes auxquels font face l’Espagne, la Grèce et d’autres pays Européens ne se limitent donc pas à leur côté de l’océan. Les mêmes choses se produisent ici, aux Etats-Unis.

 

La seule raison pour laquelle les supermarchés des Etats-Unis n’ont pas encore été pillés de la même manière qu’en Espagne est que nos filets de protection sociale sont encore capables de supporter les besoins d’une grande partie de la population. Mais, alors que les prix continuent de grimper, le taux de chômage augmente, et de plus en plus de gens rejoignent les rangs des 100 millions de personnes recevant une forme ou une autre d'aide gouvernementale. Nous ne sommes pas loin du point de rupture.

 

En Espagne, il y a seulement quelques années, les  gens vivaient la belle vie. Grandes villas, voitures de luxe, vacances au soleil et sorties au restaurant, limites de crédit en constante hausse, et rien de quoi se soucier. Cela vous-paraît-il familier ?

 

Les personnes qui vous auraient ri au nez il y a quelques années si vous leurs aviez annoncé l’arrivée d’un effondrement économique et d’un défaut de dette tel qu’il laisserait une majorité de la population de leur pays dans la plus profonde pauvreté font aujourd’hui les poubelles dans l’espoir de trouver un restant de pain, de riz et de légumes à mettre sur le table pour le repas du soir.

 

C’est la réalité

  

Par Mac Slavo - Shtfplan

publi 3-4Vers un nouveau paradigme

2012 et apres

Commenter cet article

snicker 11/09/2012 10:04


bonjour, en fait c'est triste et réjouisant parcque les peuples vont enfin comprendre une réalité que certains ont toujours vécu,il vont bientot réalisez je l'éspère que nous n avancons pas dans
la bonne direction et que c'est pas la politique qui reglera nos problémes.


 


ils ont bien raison de piller, je me vois pas dire a mon gosse un jour qu'il ne mangera pas ce soir....


 


cette société sombre il est normal qu on reprenne un peu du gateau :)

Nous sommes sociaux !

Articles récents