Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Ukraine : deux aéroports sous le contrôle Russe en Crimée

Publié par David Jarry - Webmaster sur 28 Février 2014, 15:25pm

Catégories : #Société


Une "invasion", pour l'Ukraine

 

Le ministre ukrainien de l'Intérieur, Arsen Avakov, accuse les forces russes "d'invasion". Selon lui, la tension s'accentue en Crimée. "Je considère que ce qui s'est passé est une invasion armée et une occupation en violation des accords et des règlements internationaux", a également commenté Avakov sur sa page Facebook, qualifiant ces opérations de "provocation" et appelant au dialogue.

Ukraine : Ianoukovitch jure qu'il n'a "pas été renversé"

© Reuters / Des hommes armés bloquent l'accès à l'aéroport de Sébastopol

Le président ukrainien par intérim a convoqué une réunion d'urgence des responsables des services de sécurité. Olexandre Tourtchinov estime que l'armée russe est impliquée dans "l'escalade" des événements. La flotte russe rejette ces accusations. "Aucune unité de la flotte de la mer Noire ne s'est avancée vers l'aéroport, sans parler d'en organiser le blocage", a dit un porte-parole de la flotte.


Le Parlement d'Ukraine a également voté une résolution qui appelle les Etats-Unis et la grande-Bretagne à l'aide. Les deux pays se sont portés garants de l'indépendance de l'Ukraine, dans un traité signé en 1994.

>> Quel scénario pour la Crimée ? Les réponses de la chercheuse Alexandra Goujon

Matinée agitée dans les aéroports de Crimée. Dans la nuit de jeudi à vendredi, l'aéroport de Simféropol, la capitale de cette région pro-russe d'Ukraine, a été pris d'assaut par un groupe d'hommes armés, dont l'origine est incertaine. Au total, une cinquantaine d'hommes armés, vêtus d'uniformes kakis sans aucun insigne, sont descendus de trois camions avant de se diriger vers l'intérieur de l'aéroport, le seul qui relie la région au reste du pays, par les airs. Un peu plus tard, quelques hommes armés se sont mis à patrouiller aux abords de l'aéroport, mais pour l'instant, tous les vols sont assurés.

Près de l'aéroport militaire de Sébastopol, une ville indépendante de la République de Crimée, des soldats russes ont pris position, pour prévenir des attaques et empêcher des "combattants rebelles" d'y atterrir. Un blindé est arrivé sur place, tout le périmètre est bouclé, selon la correspondante d'Europe 1 à Moscou. Les deux infrastructures, civile et militaire, de la péninsule sont donc occupées.

Une partie de la flotte russe de la mer Noire est basée à Sébastopol, à environ 60 kilomètres de là, dans le sud-ouest de la péninsule de Crimée.

Par Pauline Hofmann avec agences et correspondance à Moscou

http://www.europe1.fr/

 

Commenter cet article

asi 01/03/2014 09:24


de toute façon en Crimée ils ont toujours été Russe ils ne reprennent rien du tout

gwendal 01/03/2014 00:04


La Crimée est Russe!


Ce n'est pas un invasion, mais un simple retour dans la Russie!


Comme le disent facilement les habitants des Usa: la messe est dite!

ummite 28/02/2014 18:28


j'en connais un qui doit se retrouner dans sa tombe ! en 1954 il inclue la crimée dans l'ukraine , sans doute un cadeau de bienvenue ?


maintenant que poutine veule reprendre la crimée , montre bien l'erreur de son ancien chef khrouchtchev lui même ukrainien .


alors ma foi réparer une ancienne erreur pourquoi pas .

Nous sommes sociaux !

Articles récents