Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


UN CREUSET D’EXPERIENCES ET D’IDEES POUR FAIRE EVOLUER LA SOCIETE

Publié par Dav sur 22 Mai 2012, 20:41pm

Catégories : #Société

 

 

Un creuset d’expériences et d’idées pour faire évoluer la société

Serge Latouche

 

« 57 000 personnes meurent de faim chaque jour dans le monde », a rappelé jeudi Jean Ziegler, sociologue genevois, vice-président du comité consultatif du Conseil des droits de l’homme de l’ONU. Drôle d’endroit que la foire éco-bio de Colmar, qui regorge de bonne nourriture, pour parler de la faim ? Pas vraiment. Cette foire se revendique de l’écologie sociale et veut impulser la réflexion sur la marche du monde, sur les pistes pour sortir de la crise, tout à la fois écologique, énergétique, économique et financière.

Alors, Jean Ziegler, avec sa conférence « Destruction massive, géopolitique de la faim», ne peut que trouver là une place de choix. Il a fait salle comble jeudi, expliquant les causes de ce massacre massif : dumping social par les subsides européens à l’exportation sur les marchés d’Afrique de produits européens, « vol des terres par les fonds de pension et de grandes sociétés transcontinentales comme Bolloré », dette des pays pauvres, spéculation boursière sur les céréales, cultures végétales pour produire des agrocarburants…

Constat accablant, déprimant. « Il y a de l’espoir, clame-t-il cependant. Il n’y a pas d’impuissance en démocratie. Les peuples peuvent exiger l’annulation des dettes, l’arrêt du dumping, la révocation des directives européennes imposant 10 % de végétal dans les carburants… Il dépend de nous tous de changer cet ordre cannibale du monde. C’est l’agriculture familiale qui peut nourrir le monde, pas les agrocarburants et les cultures intensives. »

 

 

 

Dans la salle voisine, c’est Coline Serreau qui fait le plein, avec La belle verte, puis avec Solutions locales pour un désordre global. Son approche, à la fois constructive et poétique, enthousiasme le public.

 

Sensible à l’écologie depuis des décennies, la réalisatrice avait vu des films catastrophes : « J’ai pensé qu’il fallait passer à autre chose. Montrer des gens qui pensent, agissent. Transmettre les embryons d’une nouvelle société. Il y a des solutions, et il faudra en inventer d’autres. Car il n’y a pas trente planètes pour vivre. Il faudra partager, passer à des énergies décentralisées, distribuées intelligemment comme le propose Rifkin, établir des ceintures de souveraineté alimentaire… »

 

La croissance économique comme solution au désordre global, elle n’y croit pas. Pas plus que Serge Latouche, économiste et anthropologue, penseur de la décroissance. « La décroissance ? Le terme rebute », fait remarquer quelqu’un dans la salle.

« C’est un slogan provocateur, explique Latouche. Pour faire comprendre qu’il faut sortir de la religion de la croissance. Aujourd’hui, nous vivons dans une société de croissance sans croissance : il n’y a rien de pire. C’est la récession, la misère. La décroissance, c’est la prospérité sans croissance, la sobriété heureuse, l’abondance frugale. »

 

Il invite à changer de logiciel pour construire une société où les valeurs ne sont plus celles de l’argent et de la domination de la nature, où chacun réduit son empreinte écologique, où la relocalisation est économique, politique et culturelle : « Il s’agit de retrouver son autonomie, de se donner ses propres lois et de ne se les laisser dicter par les marchés. »

 

Il imagine la ville sans pétrole, sans voiture, où l’eau et l’énergie sont gérées en régie, où jardins et ateliers sont partagés pour autoproduire le nécessaire à la vie, où les gens retrouvent le plaisir de se parler et d’agir ensemble…

Un changement qui viendra des gouvernants ? « Non, d’abord des citoyens, des associations, des réseaux de villes post carbone ou en transition. »

 

 

Un article de Elisabeth Schulthess, publié par lepays.fr
"publi 3-4Vers un nouveau paradigme"
2012 et aprés

Commenter cet article

lasorciererouge 17/10/2012 23:46


http://www.inexplique-endebat.com/article-koyaanisqatsi-111380732.html

Nous sommes sociaux !

Articles récents