Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Un fumeur coûte à son employeur 4.600 euros de plus qu'un non-fumeur

Publié par Dav sur 4 Juin 2013, 06:11am

Catégories : #Société

NP le nouveau paradigmeBelga

Illustration © afp.

Un fumeur coûte en moyenne près de 6.000 dollars (4.600 euros) de plus par an à son employeur qu'un non fumeur, selon une étude américaine rendue publique mardi.

Les coûts varient entre 2.885 dollars (2.200 euros) et plus de 10.125 dollars (7.730 euros) en fonction du secteur d'activité et de l'emploi occupé, selon l'étude réalisée par une équipe de chercheurs de l'Université d'Etat de l'Ohio auprès d'employés du secteur privé travaillant dans différents branches.

En tête des coûts arrivent les pauses cigarettes, qui représentent un manque à gagner moyen de 3.077 dollars (2.350 euros) par employé fumeur et par an, tandis que l'absentéisme est évalué à 517 dollars (395 euros) et le présentéisme (l'employé est présent mais sa productivité est plus faible en raison de son addiction à la nicotine) à 462 dollars (353 euros).

Le surcoût en terme de dépenses de santé - pour les employeurs qui s'assurent eux-mêmes - atteint pour sa part 2.056 dollars (1.570 euros).

Et même si l'employeur est gagnant avec les fumeurs au niveau des pensions de retraite (en mourant plus jeunes, ils coûtent 296 dollars de moins par an qu'un fumeur), l'ardoise s'élève au final à 5.816 dollars (4.445 euros) par an pour chaque accroc à la nicotine.

"Les employés qui fument imposent des surcoûts significatifs aux employeurs privés", relèvent les chercheurs qui précisent que leur étude est destinée à les aider "à prendre des décisions en ce qui concerne leur politique face au tabac".

Certaines entreprises américaines ont déjà pris des mesures comme celle consistant à imposer aux fumeurs un supplément de cotisation pour leur assurance santé. D'autres refusent tout simplement de les engager ou licencient les employés qui n'ont pas arrêté de fumer après une période donnée.

L'étude a été publiée par la revue Tobacco Control qui fait partie du groupe du British medical journal (BMJ).

Les fumeurs constituent actuellement près d'un d'un cinquième de la population adulte américaine tandis que le tabac serait responsable de 443.000 décès chaque année aux Etats-Unis.

belga

 

 

Commenter cet article

Sabrina 13/06/2013 17:28


Je savais que je pouvais revendiquer une augmentation quand j'ai abandonné la cigarette ! Si seulement j'avais su que je coûtais tant à mon patron. Mais je n'imagine pas qu'il l'aurait entendu de
la même façon. De toutes façons, j'y ai trouvé mon compte parce que j'ai su il y a peu que le tarif du tabac avait triplé en 20 ans. Voyez ce graphique:   


    http://www.breizh-e-cig.fr/article-17--l-evolution-du-prix-des-cigarettes.html


Quand je l'ai lu je pensais à une plaisanterie mais ça n'était pas le cas, le prix des cigarettes à bien triplé. Le pire c'est que cette courbe ne semble pas vouloir arrêter son ascension.

kelleur 05/06/2013 14:17


Le tabac coute cher à la Sécu .Alors soi on l'interdit soit on ne couvre pas les fumeurs .J'en suis un !Le plus mauvais pour tous c'est faire semblant ,non?


Témoignage :J'ai travaillé 30 ans dans la restauration et j'ai pu constater que les plus vifs ètaient des fumeurs  (à l'esprit sportif  .Ils ne se demandaient pas si c'ètait à eux de le
faire ,c'était fait .

gwendal 04/06/2013 23:25


Salut dub,


je vois que rien n'a changé depuis 40 ans dans les TP... Un de mes oncles s'y est essayé il y a 40 ans. Dès son 1er jour de boulot, ses "collègues" lui on vidé sa bouteille de lait et lui ont
généreusement offert (ils avaient des réserves) 1 litre de pinard rouge. C'était à la pause de midi. Ils lui ont dit
que s'il voulait boire c'était çà ou rien! Il n'est jamais retourné le lendemain... Depuis, il est devenu orthésiste-protèsiste (conception et fabrication de corsets, bras et jambes artificiels,
... pour un grand CHU) ...et en 40 ans d'activité il en a vu un paquet des gars du batiment esquintés
suite à un accident de travail alcoolisé...


Ces études sont du foutage de gueule, vu que j'en ai vu d'autres passer qui disaient le contraire: les fumeurs seraient plus vifs (d'esprit et dans l'action) et prêts a faire des
quantité d'heures sup


L'important, en réalité, est de faire de son mieux, car on n'est pas tous pareil ...et donc la compétition n'a aucun sens!

m5000 04/06/2013 21:09


Tout est relatif je connais des fumleurs tres bons dans leur job et des fumeurs qui ne sont pas des foudres de guerre.


Pour ma part je prends ma pause en meme temps que des collegues fumeurs et du coup on perd pratiquement le meme temps, donc cette etude est bidon a mon sens.

brig 04/06/2013 17:51


bienvenu dans l'esclavage industriel....pourquoi ils ne fond pas les statistiques des personnes qui fond des histoires dans leur travaille, combien coutent les fouteurs de trouble qui ne fume pas
dans les entreprise,quand ils racontent des mensonges ou autres fais sur le dos de leurs collègues qui tombe forcément dans une depression??

daime 04/06/2013 14:18


la santé appartient a celui qui consomme les interdit donc faite le savoir aux con qui ne le font pas , il sont bète et dissipliné bien dresser comme des toutou , il appartient a chaque individu
de faire sa vie comme il le souhaite !

dub 04/06/2013 12:53


et ca coute combien  le mec alcoolique qui arrive à la bourre ,la gueule encore enfarinée de la veille sans compter le risque d'accident? parceque le gars qui fume un paquet de clope au
boulot risque moins de tuer quelqun qu'un gars qui picole sa bouteille de rouge en plus de son apero ( je travaille dans le tp je sais ce que c'est) faut arreter d'emmerder les fumeurs un petit
peu, et je ne suis pas fumeur non plus :)

gevaudan 04/06/2013 09:26


pas tout va fait vrai et surtout dirigé comme etude


de plus le tabac n'est pas plus cancerigene que les chemtrails,les nanos particules introduits dans nos assiettes,l'huile de palme,et toutes les autres cochonerie que l'on nous fait avaler ou
respirer ,ce qui est mauvais dans le tabac ce sont les cochoneries que l'on y rajoute


et je ne suis pas fumeur

ben.c 04/06/2013 07:25


Quand j'fume ma clope en bossant, j'vais plus vite...

Nous sommes sociaux !

Articles récents