Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Un rapport nazi sur l'écrasement du ghetto juif

Publié par Dav sur 17 Avril 2013, 20:56pm

Catégories : #Société

 © afp.

L'Institut polonais de la mémoire nationale IPN a présenté mercredi l'un des deux exemplaires originaux du rapport du commandant allemand du ghetto juif de Varsovie, le général de la SS Jürgen Stroop, sur sa liquidation en avril-mai 1943.

© afp. © getty. © afp. © getty.

Cet exemplaire du rapport, intitulé par son auteur "Es gibt keinen jüdischen Wohnbezirk in Warschau mehr" (Il n'y a plus de quartier d'habitation juif à Varsovie), avait été adressé en mai 1943 au chef de la SS, Heinrich Himmler.

"Il s'agit de la documentation qui montre comment les Allemands ont détruit le ghetto en avril et mai 1943. Il s'agit d'un document unique", présenté à l'occasion du 70e anniversaire de l'Insurrection ghetto, a déclaré Rafal Leskiewicz, un responsable d'IPN.

"Il s'agit aussi d'un aperçu direct unique, qui montre la façon dont les Allemands ont commis des crimes de guerre en tuant des milliers de juifs. C'est un rapport unique, avec texte et photos qui documentent tout le processus d'extermination de la population juive dans le ghetto de Varsovie", a-t-il ajouté.

Le document contient 31 rapports journaliers, rédigés du 20 avril au 16 mai 1943, ainsi que 53 photographies illustrant l'action des forces allemandes.

Le rapport contient entre autres la célèbre photo d'un garçon avec les mains levées, devenue le symbole mondial de la souffrance des juifs au ghetto de Varsovie.

Un deuxième exemplaire du rapport, adressée à Adolf Hitler, se trouve dans les archives américains.

Retrouvé par les Américains après la Seconde guerre mondiale, le rapport a servi de preuve dans le procès de Nuremberg contre des principaux responsables du Troisième Reich en 1945.

 

belga.be

NP le nouveau paradigme

Commenter cet article

gwendal 20/04/2013 23:14


@perez yann, les espagnols ne sont pas les seuls a avoir subit cela des arabes (de l'époque). Les francais y ont eu droit aussi. D'ailleurs, le lieu où tous les esclaves hommes étaient émasculés (ce qui explique pourquoi il n'y a pas eu de descendants d'européens en afrique du nord, contrairement aux usa où les descendants d'esclaves noirs sont bien présents, puisqu'ils n'étaient pas émasculés eux!) était situé en Corse (territopire alors occupé par les arabes)! Il y a eu aussi des italiens, des grècques. Et c'est d'ailleurs à la demande de ses voisins que la france a reçu MANDAT pour aller
coloniser les territoires de méditerranée du sud ...pour stopper le massacre et permettre à toute cette région maritime de retrouver la sérénité favorable au commerce qui y était déjà fort
dévelloppé!


Combien de gens se sont retrouvés en esclavage (et systématiquement émasculés pour les hommes) pendant ces 700 ans de terreur qui concernaient
plusieurs pays européens... De mon avis, être esclave ou mort c'est pareil


La différence avec les juifs est que tous ces peuples-là ont pardonné pour avancer...


les USA devront quant à eux demander pardon à tous les peuples qu'ils ont fait souffrir depuis leur création ...qui s'est fait en génocidant les amérindiens. S'ils ne le font pas, ils disparaitront en tant que "puissance" de ce monde


C'est çà la nouvelle conscience: pardonner, demander pardon, ne plus jamais refaire les erreurs du passé

perez yann 19/04/2013 21:01


ne jamais oublier ces le messages ....................les espagnols on eu 6 millions de mort dans des chambre a gaz? COMPARE CES QUI EST
COMPARABLE

verdad 18/04/2013 11:56


pendant que certain se libèrent de leurs mémoires ...


d'autres les cultives .... tout cela n'a aucune importance !!!


 


laissons les morts enterrer les morts

gwendal 17/04/2013 23:18


Quand est-ce qu'ils arrêteront de nous bassiner avec le malheur des juifs.


Les espagnols ont subit l'invasion des arabes (et la traite des femmes espagnoles et des hommes espagnols qui étaient émasculés avant d'être vendus comme esclaves!) jusqu'à "la frontera"
pendant 700 ans et ils ne font pas chier le monde avec çà sans arrêt.


Les gens qui ont une culture de victimes ne peuvent pas évoluer...

Nous sommes sociaux !

Articles récents