Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Un rapport propose la semaine de 4 jours pour laisser du temps au jardinage

Publié par Dav sur 17 Octobre 2012, 17:05pm

Catégories : #Partage

Thorntons Budgens Les employés du dépanneur londonien Thorntons Budgens se réunissent sur leur toit vert.
 

Nous devrions jardiner le vendredi au lieu de travailler. C’est ce que conclut un groupe de réflexion britannique. Le rapport sur le «congé national de jardinage», qui a été demandé par la New Economics Fondation, demande que les employeurs instaurent une semaine de quatre jours et des zones de cultures pour les employés.

«La semaine de quatre jours donne de très bons résultats aux employeurs, rapporte Andrew Simms, l’auteur du rapport. Les études prouvent que les compagnies qui coupent une journée de travail économisent de l’argent. Aussi, le taux d’absentéisme a tendance à baisser et la motivation des employés augmente.» Lors d’un essai en Utah, aux États-Unis, les absences ont diminué de 14 %, ce qui a fait épargner des millions de dollars. Cette pratique est maintenant couramment utilisée en Allemagne et aux Pays-Bas.

Les avantages pour les travailleurs seraient incontestables : une diminution du stress et plus de temps libre. M. Simms confirme: «Pour les femmes, surtout celles qui ont des postes élevés dans leur compagnie, une semaine de travail plus courte est le seul moyen de conjuguer travail et famille.»

 

journalmetro.com

blue-sphere-001Le nouveau

Paradigme

Commenter cet article

lasorciererouge 04/05/2014 11:58


http://www.dailymotion.com/video/xd78tt_la-ziggourat-a-plantes-aromatiques_lifestyle

lasorciererouge 22/02/2014 13:31


http://www.pdfarchive.info/gu/


 


pdf:  Le guide du jardinier amateur

lasorciererouge 20/06/2013 07:49


http://lefirago.overblog.com/s%C3%A9lection-de-livres-sur-l-agro-biologie-les-ogm-les-semis-le-jardinage.-par-nature-to-share-pdf

lasorciererouge 10/06/2013 19:46


http://lefirago.overblog.com/astuces-de-jardinage-par-lydia-et-claude-bourguignon-du-lams-vidz

lasorciererouge 17/03/2013 18:34


http://terredopale.fr/fichiers/manuel_v3.pdf


 



lasorciererouge 24/02/2013 21:37


http://www.actionsvivres.eu/accueil/video/jardin-potager-vertical.html

lasorciererouge 07/02/2013 22:48


Il arrose son jardin une seule fois en 53 ans


by jack35





En 1960, par un beau dimanche de Pâque, David Latimer  a planté un jardin dans une bouteille. Une plante qu'il a arrosée pour la dernière fois en 1972 avant de
la sceller hermétiquement.


Au cours de ces 40 dernières années, le végétal (Tradescantia) a été complètement coupé du monde extérieur, sans aucune intervention humaine. Mr Latimer indique avoir
seulement tourné la bouteille de temps en temps pour changer l’exposition à la lumière afin qu'elle se développe uniformément.


« Sinon, c'est la définition d'un entretien minimal. Je ne l'ai jamais taillé, la plante semble avoir évolué avec pour seule limite, les parois de la bouteille. »
Précise David Latimer.


On peut se demander comment une plante peut réussir à survivre sans eau ni nutriments externes pendant près de 40 ans. Apparemment, la plante aurait créé son propre micro-écosystème. Malgré
le fait qu’elle soit coupée du monde extérieur, la plante a pu absorber la lumière du soleil pour ensuite la convertir en énergie, assez pour se développer convenablement. Le cycle bien connu de
la photosynthèse. Processus dont s'inspire la NASA pour son programme de plantation de jardins dans l'espace.





Comment une plante peut grandir dans une bouteille ?


Le concept du « Jardins dans une bouteille » fonctionne car l'espace étanche crée un écosystème totalement autonome dans laquelle les plantes peuvent survivre en utilisant la
photosynthèse pour recycler les éléments nutritifs.


La lumière du soleil est le seul élément externe nécessaire à survit de la plante, puisque celui-ci fournit l'énergie dont ont besoin les plantes pour créer leurs propres nourritures et ainsi
continuer à croître. La lumière brille sur les feuilles de la plante et est absorbée par des protéines contenant la chlorophylle.


Une partie de cette énergie lumineuse est stockée sous la forme d'adénosine triphosphate (ATP), une molécule qui stocke l'énergie. Le reste est utilisé pour arracher des électrons à partir
de l'eau, absorbée dans le sol par les racines de la plante.


Ces électrons deviennent alors «libre» - et sont utilisés dans les réactions chimiques qui transforment le gaz carbonique en hydrates de carbone, libérant de l'oxygène.


Ce processus de photosynthèse est le contraire de la respiration cellulaire qui se produit dans d'autres organismes, y compris les êtres humains, où les hydrates de carbone contenant de
l'énergie réagissent avec l'oxygène pour produire du dioxyde de carbone, l'eau et l'énergie.


Mais l'écosystème utilise également la respiration cellulaire pour biodégrader les matières en décomposition rejetées par la plante. Dans cette partie du processus, les bactéries à
l'intérieur du sol du jardin dans la bouteille absorbent l'oxygène des déchets et la libère du dioxyde de carbone que la plante peut réutiliser.


Et, bien sûr, la nuit, quand il n'y a pas de lumière pour déclencher la photosynthèse, la plante va également utiliser la respiration cellulaire pour se maintenir en vie en décomposant les
nutriments préalablement stockés.


Le jardin dans une bouteille fonctionne en environnement fermé, cela signifie que le cycle de l'eau est également un processus autonome.


L'eau dans la bouteille est absorbée par les racines des plantes, est libéré dans l'air lors de la transpiration et se condense vers le bas dans le mélange de rempotage, où le cycle recommence.


La photosynthèse crée de l'oxygène et rajoute de l'humidité dans l'air. L'humidité s'accumule à l'intérieur de la bouteille et les «pluies» la pousse vers le bas de la plante.


Les feuilles morte tombent et pourrissent au fond de la bouteille, ce qui crée également du dioxyde de carbone nécessaire à la photosynthèse donnant également des éléments nutritifs qui seront
absorbés par les racines.


L’aventure a commencé un dimanche de Pâques en 1960, lorsque M. Latimer a pensé qu'il serait amusant créer «par curiosité» un jardin dans une bouteille.





Comment faire votre propre Jardin dans une bouteille.


L'idée d'un jardin de bouteille est de créer un monde dans un microcosme. Il aura son propre habitat et devrait nécessiter peu d'entretien, écrit NIGEL Colborn.


Choisissez d'abord un récipient en verre. Il aura besoin d'un col large pour un accès facile. Un bocal est idéal, ou pour les enfants, un grand pot de confiture ferra parfaitement
l’affaire.


Vous aurez également besoin de terreau (de bonne qualité), de galets et bien sûr, de plantes.
Utilisez une grande cuillère pour insérer une

lasorciererouge 21/11/2012 18:29


Cultivez vos pommes de terre sur la pelouse




Excellent ! Pas compliqué, juste besoin d'un peu de compost...À voir pour l'année prochaine, si les jardins existent encore...:-)


Trouvé chez Marc Lafontan.





Et pendant qu'on en est à la rubrique jardinage, pensez aussi à ce système astucieux, trouvé aussi chez Marc, pour limiter les arrosages. Mais comme le dit quelqu'un en commentaire, il vaudrait
mieux du verre, d'accord, mais allez trouver l'équivalent de bouteilles de 5 litres en verre ?:









par Hélios   


source: bistrobarblog

lasorciererouge 17/10/2012 21:25


La sorcière elle aime...je vote POUR!!  

Dav 17/10/2012 21:54



On ira ensemble alors planter des salades!!!



Yuca965 17/10/2012 18:38


En voilà une bonne idée ! Sa fait plaisir.

Nous sommes sociaux !

Articles récents