Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Un rat à l'origine de la panne d'électricité de Fukushima?

Publié par Dav sur 21 Mars 2013, 20:55pm

Catégories : #Environnement

 

© afp.

Un rat pourrait avoir causé un court-circuit et entraîné la panne de distributeurs d'électricité qui a paralysé de lundi soir à mercredi matin une partie des systèmes de refroidissement de la centrale nucléaire de Fukushima.

© belga. © belga.

"Nous avons confirmé la présence d'un petit animal", a expliqué un porte-parole de la compagnie Tokyo Electric Power (Tepco) en présentant une photo prise du dessus sur laquelle le cadavre du "petit animal" en question ressemble clairement à un rat d'une quinzaine de centimètres.

Le rat, conducteur, aurait pu faire jonction entre deux connexions électriques et faire disjoncter les équipements. Lundi, vers 19H00 locales, le courant s'était brutalement interrompu dans une partie des installations de Fukushima Daiichi, stoppant les dispositifs de refroidissement des piscines de désactivation des réacteurs 1, 3 et 4, et d'un bassin commun, dans lesquels sont immergés des milliers d'assemblages de combustible usé.

Les équipements en question se trouvent dans un camion garé au pied des bâtiments. En sortent des câbles destinés à l'alimentation des systèmes de refroidissement, selon les photos publiées par Tepco. La compagnie avait précisé que la panne provenait de plusieurs tableaux de distribution électrique. Le rétablissement s'est fait progressivement, et a été achevé à la première heure du matin, mercredi.

Cette panne, sans doute la plus grave depuis que la centrale a été déclarée en état stable dit "d'arrêt à froid" mi-décembre 2011, a révélé la précarité des dispositifs actuellement en place dans ce complexe atomique mis en péril par le séisme et le tsunami du 11 mars 2011.

Bien qu'ayant une fois de plus fortement été critiquée pour avoir mis trois heures à faire état publiquement de cette panne, la compagnie Tepco s'est montrée très rassurante, assurant notamment qu'il aurait fallu plusieurs jours avant que la température de la piscine n'atteigne un niveau susceptible d'inquiéter.

 

 

Belga

NP le nouveau paradigme

Commenter cet article

Ben.c 23/03/2013 18:33


Quelqu'un peut me donner des moyens non violents, efficaces et rapides pour stopper mondialement le nucléaire?


Perso j'ai très envie de faire un attentat chez areva et cie mais ce ne serait pas montrer le bon exemple...

Ben.c 23/03/2013 18:28


Ce n'est pas de l'inconscience, c'est du crime délibéré contre l'humanité! N'y avait-il pas il y a quelques temps un buzz disant que nous sommes trop sur terre?


Personnelement je pense donc que si rien de concret n'est fait, c'est justement parceque c'est ce qu'ils veulent; une bombe déguisée en catastrophe.


Si on enfermait les boss de tepco et les pro-nucléaire dans un stock de déchets radioactifs, vous pensez qu'ils comprendraient enfin?

Sioux Later 23/03/2013 11:52


Salut Dav,
Ce n' est pas une désinformation mais un quiproquo dû au mot "incident" que j' ai usé à mauvais escient. J' étais parti pour dire : "Cette catastrophe date de plus de 2 ans"; mais par cynisme et
second degré, j' ai changé et opté pour le mot "incident"..  Je suis au courant que la panne électrique date de quelques jours , je n' essaie pas d' induire tes lecteurs en erreur mais de
cette panne là, je n' en parle pas dans mon post. Je mets l' accent sur le fait que le tremblement de terre et l' explosion du réacteur nucléaire ont eut lieu en 2011 et que depuis 2 ans rien de
concret n' a été effectué pour améliorer la sécurité de cette centrale, donc du monde..
Cependant, tu as raison ! Le début de mon post prête à confusion. C' est pourquoi je te le remets en corrigeant la première phrase.


 


Bien amicalement


 


Le tremblement de terre ainsi que le tsunami dévastateur qui ont endommagé la centrale de Fukushima ont eut lieu le 11 mars 2011. Cette "catastrophe" date de
plus de 2 ans et il aurait fallu dans ce laps de temps construire une digue protectrice. Les deux années écoulées aurait suffit et maintenant, en
2013, on aurait au moins assuré le strict minimum en matière de sécurité!!! Si un tremblement de terre venait à survenir, provoquant une nouvelle alerte tsunami, la seule solution pour
éviter le désastre, dans le laps de temps de quelques heures avant l' arrivée de la vague dévastatrice, serait de couler de gros navires en face de cette centrale afin de casser la vague à
cette endroit. Ça n' empêcherai pas la vague de passer mais au moins ça atténuerait sa force et éviterait peut-être aux infrastructures restantes d' être complètement dévastées.
C' est pour ça qu 'aux responsables de cette centrale (ou ce qui en reste) je leur dit :- Vous êtes des SALAUDS.!. Pire que des irresponsables, des Fous
dangereux.
Ou alors cela cache un plus grand danger et cette centrale servirait de bombe nucléaire à retardement. Les phénomènes qui se sont déroulés sur et autour du volcan, pourrait être ce danger.. Une
boite de pandore qui si elle s' ouvrait, pourrait être stoppée rien qu'en vidant la piscine du réacteur n°4, pratique de la terre brûlée...
Ceci pourrait expliquer cela, sinon c' est de l' inconscience que de n' avoir rien fait pour sécurisé cette centrale qui, si on ne fait rien, sera le déclencheur de notre fin, tel que l' armée
des 12 singes.

Sioux Later 22/03/2013 12:38


Cette "incident" date de plus de 2 ans et il aurait fallu dans ce laps de temps construire une digue protectrice.
Les deux années écoulées auraut suffit et maintenant, en 2013, on aurait au moins assuré le strict minimum en matière de sécurité!!! Si un tremblement de terre venait à survenir, provoquant une
nouvelle alerte tsunami, la seule solution pour éviter le désastre, dans le laps de temps de quelques heures avant l'arrivée de la vague dévastatrice, serait de couler de gros navires
en face de cette centrale afin de casser la vague à cette endroit. Ca n'empecherai pas la vague de passer mais au moins ça atténuerait sa force et éviterait peut-être aux infrastructures
restantes d' être complètement dévastées.
C'est pour ça qu'aux responsables de cette centrale (ou ce qui en reste) je leur dit :- Vous êtes des SALAUDS.!. Pire que des irresponsables, des Fous dangereux.
Ou alors cela cache un plus grand danger et cette centrale servirait de bombe nucléaire à retardement. Les phénomènes qui se sont déroulés sur et autour du volcan, pourait être ce danger.. Une
boite de pandore qui si elle s'ouvrait, pourrait être stoppée rien qu'en vidant la piscine du réacteur n°4, pratique de la terre brûlée...
Ceci pourrait expliquer cela, sinon c'est de l'inconscience que de n'avoir rien fait pour sécurisé cette centrale qui, si on ne fait rien, sera le déclencheur de notre fin, tel que l'armée des 12
singes.

Dav 22/03/2013 13:31



Désinformation Sioux je suis désolé mais cet incident est récent renseignez vous mieux amitiés



Radomir 22/03/2013 10:48


"gwendal aujourd'hui" ta remarque intéressante est d'une sagesse éternelle : 


      "la plus petite créature terrestre interagit avec tout ce qui existe"

gwendal 22/03/2013 00:18


Il y a souvent un chat (ou plusieurs) "de service" dans les batiments industriels. Il était où le minou de service? En RTT? Feinéant de greffier, va!


Je peux aussi dire çà (tentative de pédagogie pour enfants et quelques adultes encore ouverts d'esprit): 


2450 après JC... Siouplait Mr le professeur d'histoire, on sait que les dinosaures ont été anéantis par un astéroide [pas sur mais pour la suite je le laisse..], mais comment ont disparus les
humains d'avant nous? Ben, mon petit, ils croyaient dur comme fer que le nucléaire était sur, mais ils avaient oublié que la plus petite créature terrestre interagit avec tout ce qui existe ...et
ce fut donc un rat qui causa leur perte...!

cervesia 21/03/2013 22:57


un rat !!! c surment une photo prise ailleurs; les rats ont quitté le navire depuis longtemps ...ils se sont même réfugié au gouvernement....

Nous sommes sociaux !

Articles récents