Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Un réchauffement climatique apocalyptique

Publié par Dav sur 10 Novembre 2012, 16:15pm

Catégories : #Climat

       

 
 
 

réchauffement climatiqueLe cabinet PricewaterhouseCoopers estime que le seuil fatidique des +2°C est compromis... Deux degrés, quatre degrés, six degrés… Qui dit mieux? Les prévisions d’augmentation des températures sont encore une fois revues à la hausse par le cabinet PricewaterhouseCoopers (PwC). Dans son rapport annuel «Low Carbon Economy Index», les experts tablent sur un réchauffement global de +6°C d’ici à 2100. Sauf si des économies drastiques de CO2 sont réalisées dans les prochaines années.

 

Voilà un scénario apocalyptique des plus "grandes instances officielles scientifiques", et si cela devait arriver, voici ce qui nous attendrait. Dans un scénario qui a déjà été très fortement mis en doute dans des dizaines d'articles issus d'imminents autres scientifiques sur la Terre du Futur. C'est également un scénario dore et déjà annoncé dès 2001, et depuis, extrêmement controversé sur des points qui se sont avérés erronés, voire oubliés.

Voici ce que nous annonce en ce début novembre 2012, Le cabinet PricewaterhouseCoopers :

 

Réduire les émissions de 5% par an

 

Le seuil de +2°C par rapport à l’ère pré-industrielle, défini par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec) comme un cap à ne pas franchir, semble avoir fait long feu. Alors que les émissions mondiales de carbone ont augmenté de 3% en 2011 par rapport à l’année précédente, et que la tendance depuis 2000 est à une augmentation de 0,8% en moyenne chaque année, il faudrait maintenant réduire de 5% par an les émissions de CO2 jusqu’en 2050 pour espérer contenir le réchauffement à +2°C. «Ce taux de réduction n’a jamais été réalisé sur ces cinquante dernières années», précise le rapport de PwC.

 

«Même en doublant notre taux de "décarbonisation" actuel, nous irions quand même vers un réchauffement de +6°C à la fin du siècle», estime Leo Johnson, associé en charge du développement durable et du changement climatique chez PwC. «Pour avoir 50% de chances d’éviter de dépasser les +2°C, il faudrait multiplier par six notre taux de "décarbonisation"», estime-t-il. Des calculs qui, concrètement, se traduiraient par un changement majeur dans nos économies, et particulièrement dans notre usage des énergies fossiles.

 

réchauffement climatique


Les conséquences déjà annoncées seraient les suivantes :

Fonte de la banquise, disparition de certaines espèces, mais aussi épidémies ou récession économique... Les conséquences du réchauffement climatique pourraient être lourdes :

• augmentation de la fréquence des vagues de chaleur ;

• diminution de la surface et de l’épaisseur des glaciers (retrait) ;

• fonte de la banquise ;

• perte de la masse des calottes polaires de l’Antarctique et du Groenland ;

• élévation du niveau moyen des océans ;

• cycle de l’eau perturbé, pouvant entraîner des pluies très intenses (inondations) ou des sécheresses prolongées ;

• modifications de la végétation (dates de floraison, vendanges…) ;

• migrations d’espèces animales (insectes par exemple).

• Les vagues de chaleur ont des conséquences sur des populations particulièrement vulnérables (personnes âgées, nourrissons ou personnes souffrant de troubles respiratoires comme l’asthme, notamment).

• La qualité de l’air est modifiée, ce qui touche également les personnes fragiles et celles souffrant de problèmes cardio-respiratoires.

• Les changements de production de pollen sont une des causes du développement des allergies dans la plupart des pays.

• Les déplacements d’insectes vecteurs d’épidémie (malaria, dengue) peuvent généner l’extension des zones de ces épidémies.

Les changements climatiques impactent également la production agricole ou les ressources de la pêche, qui ont à leur tour des conséquences sur l’alimentation des populations. Enfin, des événements extrêmes (tsunamis, inondations) peuvent être accompagnés d’épidémies, tels que le choléra.

sources : http://www.20minutes.fr / http://www.planete-energies.com

Terre du Futur

NP le nouveau paradigme

Commenter cet article

gwendal 11/11/2012 00:07



Nous sommes sociaux !

Articles récents