Un soulèvement continental massif responsable des hécatombes de poissons?

Publié le 1 Mars 2012


 
Selon une nouvelle étude, un cycle mystérieux   d'expansion et de récession  de la biodiversité marine au cours des 500millions années passées pourrait être lié au "pouls de la Terre". Un soulèvement périodique des continents qui entraîne des mers peu profondes menaçant la survie des espèces.
Des chercheurs de l'Université du Kansas à la preuve que de ces soulèvements se trouvent dans les plus grandes quantités d'un élément présent dans la croûte continentale qu'ils ont ensuite été décelés dans des fossiles marins chaque fois que les extinctions de masse ont eu lieu.

Le fait que l'élément, le strontium-87, est apparu soudainement dans les océans signifie qu'il doit y avoir eu de soudain
énormes mouvements tectoniques qui auraient ravagés la vie marine, selon les chercheurs.

Adrian Melott, un professeur de physique et d'astronomie à l'Université du Kansas, a déclaré: «Le strontium-87 est produit par la désintégration radioactive d'un autre élément, le rubidium, qui est commun dans les roches ignées de la croûte continentale.

«Alors, quand un grand nombre de ce type de roche s'érode, beaucoup plus Sr-87 est déversé dans l'océan, et de sa fraction s'élève contre un autre isotope de strontium, Sr-86.

Une élévation des continents, Melott explique, c'est l'explication la plus probable pour ce type d'événement d'érosion massive.




«Le soulèvement continental augmente l'érosion de plusieurs manières, dit-il. «Tout d'abord, il pousse les roches du socle continental contenant du rubidium jusqu'à l'endroit où ils sont exposés aux forces érosives. Il crée aussi de hauts plateaux et de montagnes où les glaciers et les cycles gel-dégel et érodent la roche.

«Les pentes raides provoquer un écoulement plus rapide de l'eau dans les ruisseaux et feuille de lavage par les pluies, qui dénude le sol et expose le substratum rocheux. Le soulèvement élève aussi des roches plus profondes ignées où le Sr-87 est séquestré, lui permettant d'être exposés, s'érodés, et se deverser dans l'océan. "

Le soulèvement massif continental suggéré par les données de strontium permettrait également de réduire la profondeur de la mer le long du plateau continental où la plupart des animaux marins vivent


Cette perte d'habitat due à l'eau peu profonde, Melott et ses collaborateurs disent, pourrait être la raison pour laquelle les extinctions de masse périodiques et le déclin périodique dans la diversité se trouvent dans les archives fossiles marins.

«Ce que nous voyons pourrait être la preuve d'un
"phénomène" d'un" pouls de la terre , a déclaré Melott. «Il ya des travaux théoriques qui suggèrent que la convection de panaches mantelliques, un peu comme une lampe à lave, devrait être coordonné dans les vagues périodiques.

Le résultat de cette convection profonde à l'intérieur de la Terre pourrait être un battement rythmique - presque comme un pouce de bande dessinée claquer avec un marteau - qui pousse les continents de haut en bas.

Les données suggèrent que ces impulsions ont probablement affecté le continent nord-américain. Le même phénomène peut avoir influé sur d'autres continents aussi, mais plus de recherches seraient nécessaires pour le montrer, dit-il.

Résultats de l'étude seront publiés dans le numéro de Mars du Journal de la géologie.
 
 
Daily Mail .

Convergence celeste viale monde à l'envers

publi 3-4"Vers un nouveau paradigme"

2012 et aprés

Rédigé par Dav

Publié dans #Environnement

Commenter cet article

lasorciererouge 27/03/2012


http://ufoetnature.over-blog.com/article-d-enormes-fissures-s-ouvrent-dans-la-croute-terrestre-102389328.html

lasorciererouge 17/06/2012


Une deuxième hécatombe de plusieurs tonnes de sardines a été découverte hier au Japon





Une deuxième hécatombe de plusieurs tonnes de sardines a été découverte hier au
Japon.



C'est le journal local le "Fukushima Diary" qui l'a révélé au
public. Elle vient s'ajouter aux inquiétudes des japonais, 1 semaine seulement après la découverte de la première dans le port d'Ohara ( voir l'article précédent en cliquant sur ce lien
).

Avant hier soir environ 10 000 sardines ont été retrouvés mortes, échouées sur la plage de Minami Shitaura-machi, prés de la ville côtière de Miura , dans la préfecture de Kanagawa au
Japon.

L'hécatombe a été rapporté aux autorités communales par une fondation environnementale publique, d’après les premiers éléments de l'enquête il semble qu'elle est eu lieu quelques jours
auparavant.

Les tests de qualité des eaux de la région déjà effectués sur place par l'association, n'ont rien révélé d'anormal, mais la préfecture a ordonné des études complémentaires qui sont en
cours d'investigation.

La ville de Miura est située sur la côte à 61 kilomètres de Tokyo et à 80 kilomètres au sud de la ville d'Isumi. La centrale de Fukushima est à 260 kms plus au nord.

Source:
Naturealerte



Publié par Gehrig Fabian