Un trou exceptionnellement vaste dans la couche d’ozone est en formation au-dessus du Pôle Nord, et les scientifiques préviennent que le phénomène pourrait toucher la Scandinavie et l’Europe de l’est les 30 et 31 mars.

 

 

 

 

Selon les dernières prévisions de « l’European Center for Medium Range Weather Forecasts », La perte d’ozone se poursuit à un rythme élevé et il ne prévoit aucune réduction du phénomène pendant au moins 10 à 15 jours.

Le niveau de perte d’ozone dans l’Arctique est nettement plus importante que l’hiver précédent.

les stations polaires ont enregistrés des pertes de plus de la moitié de la couche d’ozone dans certaines latitudes, et l’Arctique est sur la bonne voie pour une perte record de sa couche d’ozone, celle qui nous protège contre la lumière ultraviolette (UV). L’hiver rigoureux en est probablement la cause.

Il devient tout à fait possible que cette amaigrissement de la couche se transforme en « trou d’ozone » préviennent les spécialistes, mais rien ne l’indique pour le moment, sinon une mesure actuelle de 250 Dobson (unité standard de mesure de concentration dans la couche d’ozone) au dessus de la Sibérie , et pour qu’un trou se forme il faudrait que cette mesure chute sous les 200 .

«Les personnes des régions concernées doivent restées vigilantes, et se tenir informés dans les prochains jours sans trop s’inquiéter; il faut , pour se prémunir des UV, porter un chapeau et des lunettes de soleil, et surtout ne pas rester trop longtemps exposé au soleil »

 

Source : Euractiv 

 

Nature alerte depuis http://noxmail.us/Syl20Jonathan/?p=20084

 

Dav "2012 un nouveau paradigme"