Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Un vaccin aviaire a donné naissance à une souche virulente

Publié par Dav sur 16 Juillet 2012, 21:06pm

Catégories : #Société

  De multiples souches d'un herpèsvirus modifié utilisé pour des vaccins aviaires ont mélangé leur génome et produit une nouvelle souche virulente qui a tué un grand nombre de poulets en Australie rapportent des chercheurs dans un article.

Cette découverte est d'abord importante pour la médecine vétérinaire et le futur développement de vaccins pour les animaux. Des vaccins à herpèsvirus vivants "atténués" fabriqués à partir d'un herpèsvirus moins virulent mais encore capable de se répliquer sont largement utilisés en médecine chez l'homme et l'animal . Des chercheurs s'étaient déjà inquiétés qu'un vaccin vivant atténué puisse se recombiner avec d'autres souches pour produire une nouvelle souche virulente mais une épidémie due à un tel évènement n'avait jamais été rapportée jusqu'à présent indiquent Sang-Won Lee et ses collègues.

Deux virus génotypiquement distincts de laryngotrachéite ou ILTV sont récemment apparus dans les élevages de volaille australiens, avec un taux de mortalité pouvant s'élever à 17,6 pour cent. En Australie, trois différents ILTV atténués sont disponibles, l'un avec une souche européenne et les deux autres avec des souches australiennes. Lee et ses collègues ont séquencé le génome des nouveaux virus et les ont comparé à celui des trois souches vaccinales. Il en ressort la possibilité que la recombinaison des souches vaccinales ait pu donner naissance aux deux nouvelles souches virulentes.

Référence: "Attenuated Vaccines Can Recombine to Form Virulent Field Viruses" par S.-W. Lee, P.F. Markham, M.J.C. Coppo, A.R. Legione, J.F. Markham, G.F. Browning, N. Ficorilli, C.A. Hartley et J.M. Devlin de l'Université de Melbourne à Parkville, VIC, Australie ; A.H. Noormohammadi de l'Université de Melbourne à Werribee, VIC, Australie; Science du 13 juillet 2012, article n° 5.
 
Technosciences.net
publi 3-4Vers un nouveau paradigme
2012 et apres

Commenter cet article

lasorciererouge 17/07/2012 22:12


Des infections urinaires dues au poulet?



http://www.lessentiel.lu/fr/news/monde/story/Des-infections-urinaires-dues-au-poulet–12192130


Des scientifiques sont convaincus des effets nocifs pour l’homme des antibiotiques administrés aux volailles. Ils feraient naître une «superbactérie» semblable à E.Coli


 





Une superbactérie semblable à E. Coli présente dans la viande de poulet provoquerait des infections urinaires chez la femme. (photo: AFP)


 


 


Quel est le lien entre le poulet et l’infection urinaire? Réponse: une «superbactérie», résistante aux antibiotiques, transmissible à l’homme sous la forme d’une bactérie E.Coli. Aux
États-Unis, cette bactérie pourrait provoquer des infections urinaires chezhuit millions de femmes. D’après le site lexpress.fr, la maladie touche plus rarement les hommes.


Une enquête du Food&Environment Reporting Network et ABC
news a mis en avant les conclusions de plusieurs scientifiques. Amee Manges, épidémiologiste à l’Université McGill de Montréal, explique que les mêmes bactéries E.Coli ont été retrouvées
dans «les cas d’infection humaines et dans les viandes vendues au détail, en particulier le poulet».


Pendant longtemps, les scientifiques ont été à la recherche d’un lien entre les infections de la vessie et les viandes commercialisées. La «superbactérie» pourrait être la preuve. Aux
États-Unis, plus de 80% des antibiotiques vendus sont destinés à l’élevage. Ils sont injectés en grande quantité dans les poulets tout au long de leur élevage.

Nous sommes sociaux !

Articles récents