Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Une activité solaire bien trop calme!

Publié par Dav sur 8 Décembre 2012, 06:55am

Catégories : #Soleil

 

Le Soleil est responsable des tempêtes électromagnétiques sur Terre et des conséquences sur les satellites et la haute technologie.

 

Les études scientifiques révèlent une certaine confusion sur cette activité de notre étoile

 

011106Soleil-sunspot.jpgUne signature visuelle de l’activité du Soleil est le nombre de taches à sa surface (image ci-contre; crédit:NASA). Plus ces taches noires sont nombreuses, plus l’activité magnétique est intense et concentrée apparemment dans ces zones sombres (car plus froides de 1500° que la surface à 5800°). Cela cause entre autre des vents solaires composés de particules "électriques" comme les électrons. Elles foncent sur notre planète protégée fort heureusement par son bouclier magnétique. Mais elles y pénètrent quand même par les Pôles provoquant les aurores boréales et australes.

 

Cette activité obéit à des cycles d’environ 11 ans, la durée moyenne entre un maximum et un minimum de taches solaires. Le dernier minimum a duré plus longtemps que prévu. Les taches solaires avaient alors pratiquement disparu. 

Le maximum sera atteind dans l'année 2013.

 

 Soleil le plus calme depuis un siècle

 

solarwind-large.jpgCalme d’apparence car la Terre a continué à être frappée par des électrons relativistes apportés par des vents solaires de très hautes vitesses.

 

Au lieu d’être déclenchée par les taches solaires, l’activité magnétique s’est renforcée sur l’équateur solaire.

 

L'activité magnétique du Soleil est complexe et ne se traduit pas immédiatement par de spectaculaires taches à la surface. Ces taches ne sont que des conséquences de mouvements internes du Soleil entretenus par la rotation, selon un effet dit « dynamo » qui est le responsable du cycle d'activité solaire. Ce cycle ne s'est donc pas interrompu contrairement à ce que pouvait laisser penser l'observation de la seule surface du Soleil.

 

Le soleil est étudié intensivement car une anomalie du cycle solaire pourrait avoir un impact indirect sur le climat terrestre

  
Nombre de jours sans taches solaires au cours des 100 dernières années. L'année 2008 est la deuxième année où le Soleil a été le plus calme avec le record de l'an 1913 (http://www.spaceweather.com/glossary/spotlessdays.htm?PHPSESSID=8m6mu8os3un80t5hbudeaabih6).

 

Les taches solaires sont-elles toujours une bonne jauge de l’activité solaire?

 

Rien n’est plus sûr, serait ce le calme avant la tempête...

 

A suivre

 

 

David Jarry©2012 NP le nouveau paradigme 

 

 

 

 

 

Références:

 

http://www.iac.es/index.php?lang=en

http://irfu.cea.fr/Sap/

http://irfu.cea.fr/

http://www.aanda.org/index.php?option=com_article&access=standard&Itemid=129&url=/articles/aa/abs/2009/34/aa12736-09/aa12736-09.html

 

 

Un filament de

magnétisme qui serpente à plus de 400 000km sur le flanc sud-ouest du soleil est devenu instable et a éclaté le 6 décembre. Solar Dynamics Observatory de la NASA a enregistré le filament jetant une partie

dans l'espace

 

 

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents