Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Une autre faille de type San Andreas à l'est des États-Unis

Publié par Dav sur 26 Août 2011, 17:53pm

Catégories : #Changements terrestres

 
null

Discovery News 2010 : Une faille identique à celle de San Andreas découverte au Nord Est des USA

 
25 août 2011 – New-York - Depuis 30 ans les géologues sont déconcertés par une ligne magnétique remarquablement droite qui court entre New-York et l’Alabama le long des Appalaches. Une enquête aérienne magnétique plus récente sur l'extrémité de la ligne en Alabama suggère que c'est sans doute une faille de type San Andréas datant de 500 millions d'années, qui semble avoir glissé de 220 kilomètres vers la droite il y a fort longtemps.

 
Si c’est le cas, ce n'est pas une surprise si la partie la plus dangereuse de la zone sismique de l’est du Tennessee est juste à côté du tronçon de cette ligne magnétique et représente la deuxième plus grande fréquence de séisme de l’est des États-Unis. “C'est fort probablement une faille « décrochante »,” a dit Mark Steltenpohl de l'Université d'Alabama à Auburn. “Mais elle est enterrée.” La faille est invisible de la surface et il y a très peu d'informations sur elle parce que personne n'a vraiment foré en bas pour enquêter, déclare Steltenpohl dans Discovery News.

 
Ce serait, en fait, assez difficile de le faire, puisque la zone de faille est très étroite et il serait difficile de la trouver par forage en n'utilisant seulement que les cartes magnétiques pour l'installation du trépan.

 
“C'est presque une aiguille dans une botte de foin,” déclare Steltenpohl. Le linéament (synonyme : esquisse, contour, ligne) New-York-Alabama, comme l'appellent les géologues, a d'abord été révélé par une cartographie aérienne magnétique en 1978. Depuis on en a étudié de plus petites sections pour essayer de comprendre, avec peu de succès. Les enquêtes sismiques sur cette particularité ont indiqué qu’elle est très raide et s'enfonce très profondément. “Ça a été comme une sorte d’énigme,” a dit le géologue américain Horton d'Enquête Géologique, co-auteur avec Steltenpohl d’un article publié dans l'édition de juin du journal Géologie à propos de la faille. La clé qui nous a fait dire que c’est une faille « décrochante », c’est d’avoir découvert des côtés coupés par la faille et le déport. Ces sortes de déports ont été finalement trouvés sur les cartes d'une enquête aérienne magnétique datant de 2002 concernant la partie du Linéament en Alabama, indique Horton.

 
«Une fois que nous avons épinglé l'extrémité sud de celui-ci, tout le reste fut une évidence», a déclaré Horton. Le fait que la faille n'ait pas traversé les couches supérieures du sol et soit visible sur la surface actuelle de la Terre suggère qu'elle n'est pas active et que les gens peuvent probablement garder l'esprit tranquille. Toutefois, la faille et les fractures qui y sont reliées - comme sans doute les anciennes failles similaires de l'est du Tennessee - ne sont pas sans risque de tremblements de terre. En fait, ce sont des niches parfaites pour que les tensions de la croûte soient libérées aussi longtemps qu'elles sont affaiblies par l'eau, a expliqué John Costain géophysicien de Virginia Tech. «Si le linéament est là, alors vous êtes quasiment sûr d'obtenir plus de tremblements de terre ", a déclaré Costain.- Discovery News 28 mai 2010.
***************************
Bien que je ne rende pas responsable cette structure de faille du séisme d’amplitude 5.8 en Virginie, cela montre vraiment les dangers croissants de ce qui se cache sous la surface des États-Unis continentaux et du potentiel de réactivation géologique des croissantes tensions sismiques. Nous savons maintenant qu'il y a potentiellement des zones à risque de failles volcaniques et sismiques très destructives de part et d’autre des Etats-Unis. – The Extinction Protocole.

Traduit par Caralmera et revu par Hélios
Dav   "2012 un nouveau paradigme"

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents