Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Une large portion des sous-sols de Mars pourrait être propice à la vie.

Publié par Dav sur 15 Décembre 2011, 07:57am

Catégories : #Sciences

mars_terreDes scientifiques australiens, qui ont modélisé les conditions sur Mars afin d’examiner comment une grande partie de la planète rouge était habitable, ont déclaré lundi que "les grandes régions" pourrait soutenir la vie terrestre.

L’équipe de Charley Lineweaver, de l’université Nationale d’Australie, a comparé les modèles des conditions de température et de pression sur Terre avec ceux sur Mars afin d’estimer quelle proportion de la lointaine planète pouvait soutenir la vie pour des organismes similaires à la Terre.

 

Alors que seulement 1 % du volume de la Terre, du noyau à l’atmosphère, a été occupé par la vie, Linewaver a déclaré que leur toute première modélisation a montré que 3 % de la planète Mars était habitable, mais que la plupart de celle-ci étaient souterraines.

"Ce que nous avons tout simplement essayé de faire, étaient de prendre presque toutes les informations que nous pouvions, pour les regrouper afin de dire si cette grande représentation était compatible avec l’existence d’une vie sur Mars ?".

"Et la réponse simple est oui … Il y a de vastes régions de Mars qui sont compatibles avec la vie terrestre."

Lorsque les études précédentes avaient eu une approche au “coup par coup" en examinant des sites particuliers pour des signes de vie sur Mars, Lineweaver a déclaré que son étude était un “recueil exhaustif" de toute la planète en utilisant des décennies de données.

De l’eau gelée a été trouvée au niveau des pôles de Mars et l’étude de l’ANU (Australian National University) a examiné comment une grande partie de la planète pouvait contenir de l’eau “qui pourrait loger des microbes aux normes terrestres".

Ci-dessous : Ceci est une mosaïque de 102 images du  Valles Marineris sur Mars, par la sonde  Viking.

mars-viking 

L’environnement à basse pression de Mars signifie que l’eau ne peut exister sous forme de liquide et se vaporise à la surface, mais Lineweaver a déclaré que les conditions sont réunies sous terre, où le poids de la terre donne la pression supplémentaire requise.

Elle serait également assez chaude, à certaines profondeurs, pour que des bactéries et autres micro-organismes se développent grâce à la chaleur du noyau de la planète.

La température moyenne à la surface de Mars est de – 63 degrés Celsius.

Lineweaver a déclaré que son étude était "la meilleure estimation jamais publiée de la façon dont Mars pourrait être habité par des microbes terrestres" et un nombre important de détails pour expliquer comment l’humanité a évolué à partir de la vie microbienne.

"Si vous êtes intéressé par les origines de la vie et comment la vie est susceptible de commencer sur d’autres planètes, c’est ce qui s’applique ici."

L’étude de Lineweaver a été publiée lundi dans le journal scientifique : Astrobiology.

 

AFP : Life possible on ‘large parts’ of Mars: study.

B-calendrier-maya-completDav   "2012 un nouveau paradigme"

Commenter cet article

lasorciererouge 16/12/2011 16:58


http://ufoetscience.wordpress.com/2011/12/15/conference-de-michio-kaku-apprendre-de-lespace/


 


 


Je vous envoie cette vidéo sur un homme que je trouve EXTRAORDINNAIRE !!


 


...A part Carl SAGAN ( qui pourtant était bridé...non pas les yeux, ses propos !!), j'ai pas trouvé MIEUX ( à ce degré de conscience !!)..mais il y en a beaucoups d'autres qui sont aussi
trés intéressants...ça n'a pas l'air clair ce que je dis ?!


 


Je suis sure que certains comprendrons ...! 


 

Dav 16/12/2011 22:07



Merci à toi pour ta participation, chacun pourra se rendre sur le lien...Amitiés



Nous sommes sociaux !

Articles récents