Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Une nouvelle étude sur l'évolution défie la théorie de Darwin

Publié par David Jarry - Webmaster sur 27 Décembre 2013, 08:21am

Catégories : #Sciences

Une nouvelle étude sur l'évolution défie la théorie de Darwin

Posté : 24 décembre 2013 | 16:49 GMT Dernière mise à jour : 24 décembre 2013 | 16:49 GMT
 

Un groupe de chercheurs a conclu que les espèces vivant ensemble ne sont pas obligés d'évoluer de manière différente pour éviter la concurrence mutuellement, théorie difficile Darwin sur l'origine de l'espèce.

Des scientifiques de l'Université d'Oxford, au Royaume-Uni, a révélé que la concurrence semble être le principal facteur de différenciation entre les espèces, mais les détails semblent évoluer lorsque les animaux vivent seuls, selon la revue scientifique "Nature".

En se concentrant sur la Furnariidae (Furnarius), une des familles d'oiseaux plus diversifiées au monde, les chercheurs ont effectué l'analyse plus approfondie a réalisé au moment où les processus qui causent les différences dans l'évolution entre les espèces.

Ces experts a établi que les espèces de Parulines couronnées seule plus sont pairs plus proche des millions d'années quand ils séparés d'un ancêtre commun. Cela leur donne le temps suffisant pour développer des différences dans l'évolution séparément.
 
En effet, après une variation dans l'âge de l'espèce, a été enregistré, qui coexistent dans la réalité sont plus semblables que les espèces qui évoluent séparément, contre l'avis de Charles Darwin qui est toujours été vivement applaudi.


Texto completo en: http://131.253.14.66/proxy.ashx?h=cPxeDmsq-T81khJcbVxji5xyc_vOX7jK&a=http%3A%2F%2Factualidad.rt.com%2Fciencias%2Fview%2F115182-estudio-evolucion-desafia-darwin

 

Un groupe de chercheurs a conclu que les espèces vivant ensemble n'évoluent pas forcément de la même manière pour éviter la concurrence mutuelle, théorie différente de celle de Darwin sur l'origine des espèces.

Des scientifiques de l'Université d'Oxford, au Royaume-Uni, ont révélé que la concurrence semble être le principal facteur de différenciation entre les espèces, mais les détails semblent changer lorsque les animaux vivent seuls, selon la revue scientifique "Nature".

 

Nid de Furnarius

 

En se concentrant sur les Furnariidae (Furnarius), une famille d'oiseaux des plus diversifiée au monde, les chercheurs ont démontré par cette analyse plus approfondie les processus qui causent les différences dans l'évolution entre les espèces.

 

Ces experts ont établi que les espèces de Parulines couronnées sont plus proche de leur cousin d'il y a quelques millions d'années quand ils vivent en groupe que lorsqu'ils sont séparés d'un ancêtre commun. Cela leur donne le temps suffisant pour développer des différences dans l'évolution.

 

En effet,une variation au cours des âges de l'espèce, a été enregistrée: ceux qui coexistent sont plus semblables que les espèces qui évoluent séparément, contre l'avis de Charles Darwin qui a toujours été vivement applaudi.

 

David Jarry ©2013

D'après la revue scientifique "Nature"

NP-le-nouveau-paradigme-copie-1

Commenter cet article

gwendal 28/12/2013 02:54


Darwin était un escroc travaillant pour le NOM!


Waouw! Cette étude me plait beaucoup, car elle explique bien ce que je pense depuis longtemps!


Le coté systématiquement grégaire (couple ou groupe) des gens les empêche d'évoluer, puisque tous, au sein d'un groupe, pratiquent le mimétisme...


Seule l'individualité permet une évolution ...qui profite ensuite à l'ensemble d'une communauté, par apport des nouvelles connaissances et désirs (aquis
donc en solo) ...Et c'est seulement à ce moment que le mimétisme est constructif ...pas avant!

Jophiel 27/12/2013 09:47


Je n'ai jamais adhéré à la théorie de l'évolution de Ch.Darwin, car elle est trop restrictive et ne prends pas en compte des paramètres que lui même ne pouvait connaitre. Si en son temps Darwin a
été considéré comme un génie, ses études n'ont été faites que sur des observations et des conclusions personnelles. La nature est bien plus subtile et dans le registre de l'évolution elle est
capable de faire un pieds de nez à la théorie de Ch.Darwin.

Nous sommes sociaux !

Articles récents