Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Une nouvelle pandémie de grippe à l'ordre du jour ? Le Pentagone prépare des millions de vaccins contre une pandémie mondiale future

Publié par Dav sur 2 Août 2012, 10:21am

Catégories : #Société

journaux

 

Dans un communiqué de presse diffusé par le bureau de l'agence cette semaine, les scientifiques DARPA disent qu'ils ont franchi une importante étape afin de combattre une épidémie de grippe qui pourrait un jour décimer la population terrestre. En travaillant avec la société de vaccins Medicago Inc, le laboratoire de recherche en pointe du Pentagone dit qu'ils ont utilisé une récolte importante de plants de tabac pour aider à produire une pléthore de vaccins anti-grippe.

''Les tests ont confirmé qu'une seule dose de vaccin H1N1 induisait des niveaux de protection des anticorps hémagglutinine chez un modèle animal quand il est combiné avec un adjuvant standard comme l'aluminium,'' écrit l'agence, tout en notant, malgré tout, que ''La dose équivalente nécessaire à la protection humaine contre une catastrophe naturelle ne peut être déterminée que par des essais cliniques futurs.''

Les chercheurs se sont auparavant servis d'oeufs de poule pour récupérer des composants utilisables dans des vaccins anti-grippe. Si une future épidémie demandant aux scientifiques d'intensifier malgré tout une solution aussi rapide que possible, ils se sont orientés vers des plants de tabac pour une aide dans la production de vaccins.

''Vacciner des populations vulnérables pendant le stade initial d'une pandémie est décisif pour l'endiguer,'' dit le Dr Alan Magill, responsable du programme de la DARPA. ''Nous regardons vers des solutions basées sur les plantes pour produire des vaccins comme une alternative plus rapide et efficace aux technologies habituelles basées sur l'oeuf, et la recherche est très prometteuse.''

L'Organisation Mondiale pour la Santé (OMS) s'en est mêlée pour dire que la moitié des gens de la planète pourrait être touchée par une pandémie dans un futur proche et il faudrait au moins neuf mois pour qu'une souche de virus de pandémie devienne disponible. Avec la vie de milliards de personnes en jeu autour du monde, la DARPA a essayé de déterminer de nouveaux moyens de produire des antidotes en aussi peu de temps que possible. Aujourd'hui ses chercheurs disent qu'en un mois seulement, les scientifiques ont ''produit plus de 10 millions de doses (comme défini dans le modèle animal) d'un possible vaccin antigrippe basé sur des pseudo-particules de type viral.''

En lien avec le programme Blue Angel (Ange bleu) établi antérieurement par la DARPA, les chercheurs ont passé plusieurs années à trouver de nouveaux moyens de produire des quantités massives d'une protéine destinée aux vaccins qui pourrait être utilisée pour combattre ce qu'ils disent être des menaces biologiques très réelles et émergentes.

Andy Sheldon, responsable en chef de Medicago, dit dans un communiqué de presse de sa propre société que ''La réalisation de tests en rafale marque une réussite substantielle de démonstration de notre technologie et le potentiel pour Medicago d'être le premier intervenant dans l'éventualité d'une pandémie de grippe.''

La recherche de Medicago s'est effectuée sur un site de 9000 m² en Caroline du nord, financé par un accord d'investissement technologique à hauteur de 21 millions de $ avec la DARPA.


Le laboratoire de la DARPA du Pentagone a annoncé un événement majeur, mais qui ne parle pas de drones ou de missiles. Les scientifiques de la DARPA ( Defense Advanced Research Projects Agency) disent qu'ils ont produit 10 millions de doses d'un vaccin anti-grippe en seulement un mois.

Traduit par Hélios
RT via Sott.net
publi 3-4Vers un nouveau paradigme
2012 et apres

Commenter cet article

lasorciererouge 15/01/2013 10:24


Grippe aux USA: les dessous d'un "état d'urgence"


destiné à aider Big Pharma






Initiative citoyenne




Dimanche 13 Janvier 2013



lasorciererouge 25/08/2012 09:02


La santé confisquée : L'affaire Mirko
Beljanski.


 






Mirko BELJANSKI (27.03.1923- 28.10.1998) ; le chercheur passionné :

Un jeune Yougoslave qui choisit la France, "Patrie des Droits de l'Homme". Il est Docteur ès Sciences d'État de l'Université de Paris. ,
Au C.N.R.S (Centre National de la Recherche Scientifique), il est successivement Attaché, Maître de Recherche, Directeur de Recherche en Biologie Moléculaire jusqu'à sa retraite en 1988- 133
publications internationales.

De 1948 à 1978, il a son laboratoire à l'INSTITUT PASTEUR de Paris. Il contredit -à juste titre, la suite l'a prouvé -le dogme central de son Directeur, le Prix Nobel 1965 Jacques Monod. Dès
lors, ses ennuis commencent... et ne cesseront jamais. A l'Université de New York de 1956 à 1958,11 est chercheur associé d'Ochoa qui, peu après, reçoit le Prix Nobel.

Il termine sa carrière officielle à la Faculté de Pharmacie de Chatenay-Malabry. En retraite, il poursuit ses travaux utiles pour l'humanité, avec une petite équipe (laboratoire privé créé en
Isère, à St Prim, grâce aux malades reconnaissants).

Ses découvertes sont nombreuses et d'envergure.

En particulier :
LA TRANSCRIPTASE INVERSE BACTERIENNE (1972) : cette enzyme fait remonter l'information génétique de l'ARN vers l' ADN, n'en déplaise à Monod ! L' Américain Temin obtint le Prix Nobel 1975 pour
cette même découverte chez les virus. 17 ans plus tard, il reconnaissait - enfin! -la priorité de Beljanski. (NB: Le 13/08/2002, la presse annonce "une révolution génétique de l' ARN", oubliant
les travaux de Beljanski).
Une différence, qu'il découvre, entre ADN de tissus sains et cancéreux, lui fait inventer, en 1976, l'ONCOTEST. Ce test lui permet la mise au point de plusieurs produits capables de FAIRE
RECULER, OU GUÉRIR, CANCER ET SIDA. Ils agissent soit seuls, soit le plus souvent associés à la chimiothérapie ou la radiothérapie, supprimant de plus les effets secondaires bien connus de ces
traitements très toxiques.
Entre autres, un certain principe, naturel et non toxique, extrait du Pao Pereira, franchit même la barrière méningée pour atteindre les tumeurs du cerveau; il entrave aussi la multiplication des
virus à ARN (Sida, hépatite C, grippe, rougeole...).
Couronnement de ses recherches: la 132e de ses publications scientifiques sur la synthèse de l'ADN "de novo", qu'il réalise, ouvre une voie très importante dans les conceptions de l'ORIGINE DE LA
VIE


 



La santé confisquée : L'affaire Mirko Beljanski... par Wakeup-
La santé confisquée : L'affaire Mirko Beljanski... par Wakeup-

philippe 02/08/2012 19:00


ils ont cas se les coller dans le cul ces connard de ricains.

bleu 02/08/2012 11:43


Ah non, ils ne vont pas recommencer, le vaccin pipo H1N1ça suffit ...j'en ai marre que des scientifiques soi disant bien intentionnés, décident de ma vie, car il est bien question de vie quand on
vous innocule des poisons

Nous sommes sociaux !

Articles récents