Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Une nouvelle zone de subduction pourrait naître en Méditerranée

Publié par Dav2012 sur 11 Avril 2011, 18:29pm

Catégories : #Changements terrestres

 

 une-nouvelle-zone-de-subduction-pourrait-na-tre-en-mediterr.jpg

Selon les géologues, la plaque tectonique européenne a commencé à passer sous la plaque africaine. Un phénomène qui pourrait conduire à la naissance d'une nouvelle zone de subduction en Méditerranée.

 Depuis des millions d'années, le front nord de la plaque tectonique africaine descendait sous celle de l'Europe. Mais le phénomène pourrait bien être en train de s'inverser.

 C'est ce qu'ont annoncé la semaine dernière des géologues au meeting de l'European Geoscience Union (EGU).

Alors que les continents poursuivent leur convergence, il semblerait ainsi que ce soit cette fois-ci au tour de l'Europe de glisser sous la plaque africaine.

Un phénomène qui donnerait naissance à un évènement géologique rare, la naissance d'une nouvelle zone de subduction dans la région méditerranéenne.

 

 

 

Bien que l'histoire et la structure géologique de la mer Méditerranée restent complexes, les chercheurs de l'Université d'Utrecht aux Pays-Bas sont parvenus à expliquer leur analyse à la BBC. De quelques centimètres par an, la convergence étaient jusqu'ici partiellement obstruée par la collision des plaques au niveau de la Turquie et par la "légèreté" du continent africain qui l'empêche de descendre davantage.

Ainsi, certains morceaux subduits de la plaque africaine se sont séparés et ont continué leur descente vers le manteau terrestre. Pour combler les trous, des morceaux de la plaque européenne ont alors été tirés vers le sud à travers la Méditerranée. Selon les modélisations informatiques, l'issue de cette tectonique pourrait ainsi être l'initiation d'une subduction de direction opposée à celle d'avant. "Il est possible que sur une durée appropriée, on assiste au début d'une subduction de l'Europe sous l'Afrique", a expliqué le géologue Rinus Wortel qui a également indiqué qu'une partie des éléments qu'ils possédaient provenaient de l'observation des séismes.

Justement, si les zones de subduction sont souvent associées à des évènements du type séisme, la géologie méditerranéenne est très différente. Pourtant, les scientifiques ont tenu à souligner le peu de moyens qu'accordaient les pays européens au système d'alerte aux tsunamis. Selon Stefano Tinti de l'Université de Bologne en Italie, l'UE aurait ainsi collectivement consacré à peine 8 millions d'euros à la recherche sur les tsunamis durant les cinq dernières années.

Sur la même période, l'Allemagne aurait au contraire financé à hauteur de 55 millions d'euros le système d'alerte mis au point en coopération avec l'Indonésie. Bien que les séismes à tsunamis soient plus petits en Méditerranée que dans le Pacifique, de tels évènements ont déjà été enregistrés.


Si la subduction européenne se confirme, les scientifiques pourraient alors créer des modèles plus fidèles de la région et donc faire de meilleures évaluations des risques de séismes et de tsunamis. Mais la tâche ne sera pas si facile, les processus géologiques impliquant de très longues durées, bien plus longues que "celle de la vie d'un scientifique", a déclaré Rinus Worthel.

Source: Maxisciences

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents