Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Univers: le Big Bang n'est plus juste une théorie et c'est une découverte bouleversante

Publié par David Jarry - Webmaster sur 17 Mars 2014, 22:01pm

Catégories : #Espace

 

Un exemple d'ondes gravitationnelles // Vue d'artiste de la Nasa

 

Le Saint-Graal de l'étude du cosmos, rien de moins. De quoi révolutionner notre connaissance de la physique et de l'univers. C'est en ces termes que les physiciens définissent la découverte que vient de révéler le Centre d'Astrophysique du Harvard-Smithsonian.

Grâce à des observations réalisées sur un télescope du Pôle Sud, ces chercheurs viennent de détecter «la première preuve directe de l'inflation cosmique.»

Sans être hyper calé en science, le concept de Big Bang vous dit probablement quelque chose. L'idée qu'au commencement (ou du moins à un certain instant qu'on assimile à un «commencement»), il y a quelques 14 milliards d'années, une énorme explosion a créé l'univers. Et que «dans la première fraction de seconde, pour reprendre les termes du communiqué officiel, l'univers a vécu une expansion exponentielle, s'étendant bien au-delà de la vue de nos meilleurs télescopes.» Vous avez certainement, même vaguement, tout cela en tête. Très bien: c'est le concept de l'inflation cosmique. Sauf que tout cela «n'était qu'une théorie». Jusqu'à maintenant.

Concrètement, les scientifiques viennent en fait d'observer la trace du Big Bang. Le «marqueur résiduel de l'inflation», résume encore la BBC. Ça fait en effet un bail que les scientifiques, Albert Einstein en tête, soupçonnent que tout cela n'a pu se produire sans laisser des indices derrière lui. Et qu'il y aurait des espèces «d'“échos” de l'explosion», pour reprendre la métaphore de Terry Pratchett dans «La Science du Disque-Monde»:

«Comme si Dieu avait crié “Bonjour!” à la création et que nous entendions encore un léger “onjouronjouonjouonjour...” venant des montagnes lointaines.»

Ces traces, on les appelle «ondes gravitationnelles primordiales». Dans sa théorie de la relativité générale, Einstein avait ainsi déjà envisagé la propagation de ces ondes dans l'univers, «tout comme les ondes sismiques se propagent dans la croûte terrestre», écrit Nature dans un très bon résumé (en anglais) sur les apports de cette découverte. Sauf qu'il n'imaginait pas qu'on pourrait un jour les détecter.

C'est désormais chose faite, à en croire les chercheurs américains qui auraient observé «la forme d'une torsion distinctive dans la plus vieille lumière détectable [le rayonnement fossile, ndlr] avec les télescopes», raconte la BBC.

Il faudra néanmoins s'en assurer, car «une découverte aussi révolutionnaire demande confirmation par d'autres expériences pour qu'on y croit vraiment», précise le site Scientific Americain.

A ce titre, elle fait donc énormément penser à une autre révolution scientifique récente: l'identification du boson de Higgs, particule présumée, observée puis confirmée, qui a valu à ses premiers concepteurs le Prix Nobel en 2013. C'est peut-être d'ailleurs un autre point commun: puisque il est ici aussi (déjà!) question de Nobel.

Car l'observation de ces ondes primordiales ne permet pas seulement de confirmer la théorie du Big Bang et, par extension, d'éclairer nos origines, elle permet aussi de faire le lien entre deux grands ensembles théoriques que les chercheurs essaient en vain de relier depuis des années: la mécanique quantique et la théorie de la relativité générale. Ou, pour le dire plus simplement, les règles qui définissent le très petit à celles qui s'appliquent au gigantesque. 

Pourquoi? Parce que «l'inflation est un phénomène quantique» (échelle microscopique, atomique) quand «les ondes gravitationnelles font partie de la physique classique» (échelle macroscopique), explique encore Nature. Relier les deux permettrait donc de combler ce trou théorique qui turlupine les scientifiques.

Reste à savoir comment: certains avancent l'hypothèse de l'existence de particules particulières permettant d'expliquer tout ça, les «gravitons» ou «inflatons». Des idées qui restent aujourd'hui au stade d'hypothèse. Les chercheurs ont du boulot sur la planche mais savent au moins, comme un passionné de sciences nous le faisait remarquer sur Twitter, «enfin d'où partir!»

A.F.

Commenter cet article

daime 18/03/2014 18:22


unification des deux théorie démontré par une nouvel découverte suite .


cette nouvel est confirmé mais je meux pose une question qui donne un piment suplémentaire a cette découverte ?


l'onde a été créée comment est sur quel socle elle repose avant d'ètre créée? cette matrice émmet elle encore dans d'autre forme unnivers si cette onde est encore perçu ou peut etre utilisé comme
marqueurs existe t'il d'autre marqueur qui permet de créée une stabilité de cette ensemble hors champs du temps ?! cette création vient t'elle d'un ensemble de force forte ou de force faible
malgré les dire de la communauté scientifique qui avise que cette ensemble est contenu par une énergie faible non forte pourtant il devrait étre construit et cantonner dans une énergie forte donc
pour en finir on peut en déduire que toute énergie ou champs sont bi-polaire et les ondes on les mème principe , la matière subi les mème processus mais en plus elle change de fase a haute est
basse température et en plus elle possede une corespondance avec un doublon ou jumeaux qui communique entre eux "le chats" mort ou vivant est un exemple les ondes sont elle réglementé part un
éffect casimir"miroir de casimir" -


une réponse simple unique je demande mes pas une image holographique -


tout les états de l'infiniment petit et états de l'infiniment grand défini ou non défini sont t'il connecté ? *********** UN oui OU un NON SIMPLEMENT


mon expérience de lecture scientifique dans un domaine génnéral global/biologie/quantique/cosmologie/climathologie/physiques- pour moi je pense que tout est lié est les forme de pensée on les
meme signification architectural sauf a des échel défferente mais le ton est le meme et la réfflexion sont identique -bozon the hyggs je signe

daime 18/03/2014 16:52


bonjour,


je vais bien pour rassurer ce qui sont inquiet , mais lorsqu'on développe un sujet qui comporte des non réponse et en plus un développement en profondeur réel j'admet que la logique intuitive ne
suive pas une réalité décrit dans ces plus bref détails de perfection pour qui me comprendre donc je vous demande pas d'addérer a ce concepte de penssée mais le comprendre les formes non les
terme , les mots bien posé aux bon endroit pour décrire la mécannique quantique ou cosmique importe peux ! elle est importante lorsque on a besion de reproduire et fabriquer une idée nouvel **
Yann , ces fameux trous de vers ?Voir théorie des bulles ou pour d'autre le monde des bulles de savon .


il y a aussi ce que yann d'écrit un systéme holographique ou des système holographiques intriqué mais non acté par la science mais simplement d'expérience de Pensée .

Yann 18/03/2014 08:38


Tout va bien, Daime ???

ummite 18/03/2014 07:32


je sais pas pourquoi , mais j'ai toujours pensé que le big bang en réalité , était déclenché par les trous noirs ,
que les galaxies étaient aspirées d'un côté pour être expirée de l'autre d'où l'expansion de notre galaxie .


comme j'ai toujours pensé que ce que nous montrait les supers télescopes , n'était qu'une illusion visuelle , que les lumières émises , étaient tout simplement les étoiles et planètes en
mouvement entrant et sortant de ce trou noir . que les trous noirs , n'étaient en fait que des trous de vers , ces
fameux trous de vers qui permettraient de rejoindre une autre dimenssion .

daime 18/03/2014 00:29


bonsoir,


je pense que cette théorie est exacte !mais je vais allez un peut plus long dans cette démarche de vérité : nous vivont dans un ensemble est cette ensemble possede des sous ensembles 'plis' ou
états différent qui sont connecté a des champs bien particulier que nous connaissont pas *un exemple champs de hyggs*nous ne pouvant pas découvrir ces états qui sont invisible de porté visuel ou
autre il sont dissimuler par des systéme de vortex d'états de champs magnétique de forte ou faible de force quantique .parcourir ou entrevoir c'est porte pour accédé a des forme état non connu va
généré et fragilisé ces ensemble qui sont embriquer comme la matière qui a la meme configuration , notre systéme cérébral a les méme conception a l'états biologique , les organisme végétal on les
méme conception aussi tout ce rejoint ce disigner a construit de sorte q'un état ne doit pas ètre ou apparaitre a des forme ou un ensemble qui ne leur appartient pas toute forme scientiste ou de
science viole ce droit de cette création qui ne peuvre pas ce approprié le dit droit de voir lui et sa conception supréme ? Alors rester dans votre champs d'action vous allez détruire de vous
mème une pensée unique et souveraine .


je suis un mouton qui pense mal et qui comprend rien, je suis et observe cette curiosité de pensé cordialement bozon the hyggs .


 


 

Nous sommes sociaux !

Articles récents