Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


USA, Une fuite détectée dans un réservoir nucléaire de l'État de Washington

Publié par Dav sur 20 Février 2013, 07:00am

Catégories : #Environnement

 

Une fuite a été constatée dans un réservoir de liquides radioactifs de l'État de Washington, aux États-Unis, a annoncé le gouverneur vendredi, soulevant des inquiétudes sur l'état des installations d'entreposage au complexe nucléaire Hanford. Le département américain de l'Énergie a confirmé que le niveau de liquides radioactifs diminuait dans l'un des 177 réservoirs souterrains du complexe nucléaire, créé durant la Seconde Guerre mondiale dans le cadre d'un projet secret pour concevoir la bombe atomique.

Aucune hausse des niveaux de radioactivité n'a été constatée sur les lieux, mais le gouverneur de l'État, Jay Inslee, estime que la fuite pourrait représenter de 568 à 1135 litres sur un an, et que cela pourrait créer une menace à long terme pour les nappes phréatiques et les rivières.

«Je suis alarmé à plusieurs niveaux», a-t-il déclaré vendredi lors d'une conférence de presse. «Cela soulève des inquiétudes, non seulement quant à la fuite existante, (...) mais aussi quant à l'intégrité des autres réservoirs à revêtement unique qui datent de la même époque.»

Les réservoirs contiennent des millions de litres de boue radioactive provenant des décennies de production de plutonium destiné aux armes nucléaires.

M. Inslee a précisé que l'État avait reçu l'assurance, il y a plusieurs années, que les problèmes de fuite avaient été résolus. Il a prévenu que les coupes budgétaires au sein du gouvernement fédéral pourraient accroître les risques au complexe nucléaire Hanford. Le nettoyage des lieux doit être une priorité pour le gouvernement, a-t-il dit.
Le réservoir problématique contient environ 1 692 029 litres de solides et de liquides qui ont une consistance semblable à la boue. Le réservoir, construit dans les années 1940, a déjà subi des fuites dans le passé, mais il a été stabilisé en 1995. Tous les liquides qui pouvaient être pompés avaient alors été évacués des lieux.

Au plus fort de la Seconde Guerre mondiale, le gouvernement américain avait créé le complexe nucléaire Hanford, dans une région isolée de l'est de l'État de Washington, dans le cadre d'un projet secret pour concevoir la bombe atomique. C'est à cet endroit qu'a été produit le plutonium utilisée dans la première explosion atomique au monde et dans l'une des deux bombes atomiques lâchées sur le Japon.


La production de plutonium à Hanford s'est poursuivie durant la guerre froide. Aujourd'hui, le complexe nucléaire Hanford est considéré comme le plus contaminé des États-Unis. Le nettoyage coûtera des milliards de dollars et prendra des dizaines d'années.
 
Nature Alerte
NP le nouveau paradigme

Commenter cet article

gwendal 21/02/2013 00:55


Bien vu Ben.C, et j'ajoute que les héritiers d'einstein, les héritiers de la famille curie, et tous les radiologues peuvent y participer aussi

Ben.C 20/02/2013 10:11


Imaginez dans 50 ans le nombre de sites qu'il faudra nettoyer!


Pour ce faire, je propose que les actionnaires et pro-nucléaires fassent ce travail empoisonnant, ça leur permettra peut-être de se rendre compte de leur bêtise avant de mourrir d'un cancer
généralisé! 

Sioux Later 20/02/2013 08:12


Prenez 5 minutes de votre vie pour comprendre que le problème des dechets radioactifs est un problème très très grave.. Irrésolvable par notre civiisatinon
et ses technologies.!!!.

Nous sommes sociaux !

Articles récents