Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Vénus envahit les Pléiades

Publié par Dav sur 2 Avril 2012, 20:48pm

Catégories : #Espace

Vénus envahit les Pléiades

 

 

Prenez garde, Sept Soeurs, Vénus arrive ! Cette semaine, la deuxième planète du système solaire passera au beau milieu de l'amas des  Pléiades.

 

C'est une rare conjonction de début de nuit facile à observer à l'oeil nu, mais encore mieux aux jumelles ou dans un petit télescope.

L'action commence dès ce soir 2 avril, avec Vénus qui pénètrera dans le périmètre de ce petit chariot d'étoiles qui n'est pas sans rappeler la Grande Ourse.

 

Regardez vers l'ouest peu après le coucher du Soleil et cherchez Vénus. Puis passez la zone au scanner avec vos jumelles. Vous verrez tout de suite de quoi il s'agit. Le meilleur moment pour observer cette conjonction sera demain soir mardi 3 avril, lorsque la brillante planète glissera juste au sud des Pléiades. Vénus sortira par le timon mercredi 4. Un tel passage de Vénus au coeur des Pléiades ne se produit que tous les 8 ans.

 

Dire que c'est le mariage de la carpe et du lapin serait un euphémisme. Les Pléiades sont très peu lumineuses, et on ne les remarque souvent qu'à la périphérie du champ de vision. Vénus, c'est tout le contraire. Suffisamment brillante pour projeter des ombres, elle rayonne dans le ciel et attire immanquablement l'attention.

 

Les Pléiades, également appelées les « Sept Soeurs », sont un amas de jeunes étoiles. Elles se sont formées il y a tout juste quelque 100 millions d'années, alors que les dinosaures régnaient sur la Terre. Les membres les plus brillants sont d'une belle couleur bleutée, et présentent un diamètre environ 5 fois plus grand que celui de notre Soleil.

 

Du fait de leur distance, environ 400 années-lumière, les Pléiades sont à la limite de la visibilité à l'oeil nu. Lorsque Vénus les rejoint, c'est comme si une des Pléiades avait explosé en supernova. Les épais nuages de Vénus réfléchissent tant de lumière que la planète est sans rivale dans le ciel de nuit, à l'exception de la Lune bien sûr. En comparaison, les Pléiades pourraient paraître chétives, mais en réalité, elles sont d'une délicate beauté. Mais le mieux, c'est encore de voir par vous-même.

 

traduction réalisée par Didier Jamet CDH

Vénus jouxte les Pléiades

publi 3-4"Vers un nouveau paradigme"

2012 et aprés

Commenter cet article

juju 03/04/2012 14:05


merci pour ce partage !!!


je suis chez ma soeur ce soir, en hauteur, du coup je vais prendre le telescope pour observer ça ;-) 

vanes 02/04/2012 22:29


merci!


mais je me demande si le clair de lune ne va pas masquer la lumière des étoiles?


on verra bien!

Nous sommes sociaux !

Articles récents