Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Vivre notre unité en divine conscience!

Publié par Dav sur 2 Juin 2012, 20:29pm

Catégories : #Spiritualité

 

Réflexion

Nous sommes tous destinés à vivre une vie divine, dans une conscience divine, dans un cœur divin, dans le temple divin qu'est notre corps. « Nous sommes tous des êtres spirituels incarnés qui faisons une expérience humaine »

C'est possible. C'est accessible à chaque être humain.

Pour connecter avec la source divine, il faut d'abord savoir que nous avons la possibilité de le faire.
En fait, nous sommes ici, sur terre, pour apprendre à le faire.

Ensuite, pour rétablir le lien avec le divin il nous faut en faire le choix. Il faut le désirer. Le vouloir.

Les résultats en dépendent. Car le reste est une question de détermination, de persévérance et de foi.

Vient ensuite la question du comment.
Et là, le choix des options est vaste.
Chaque religion ou groupes spirituels présente sa méthode. Vous pouvez puiser dans l'héritage spirituel que vous avez reçu. L'important ici est de développer et entretenir une relation vivante avec la source divine.
Quels sont les moyens ?
La prière, la méditation, l'invocation sont des moyens. Les affirmations positives qu'on récite à chaque jour en sont aussi. Il y a aussi les rituels ou les initiations qui visent à développer ce lien avec la source divine. Mais tous ces moyens ont en commun ceci: Faire de la place au divin dans notre vie.
Cela veut dire: réserver un moment régulièrement (à chaque jour si possible) pour être en relation avec la source divine et l'inviter dans notre cœur, notre âme, notre corps, notre vie.

C'est bien de se réserver un petit endroit qui deviendra un espace sacré. On peut mettre une bougie, de l'encens, une image spirituelle, des cristaux.

L'important est de faire savoir à la source divine que nous sommes prêts à l'accueillir dans notre vie. De l'inviter dans notre vie.

"J'invite l'énergie, la conscience, l'amour, la sagesse, l'intelligence de Dieu dans ma vie"

Il y a deux moments importants à respecter : exprimer notre désir de connecter avec la source divine et attendre pour accueillir le retour du divin, dans un esprit d’accueil et d'écoute. Le mouvement de retour du divin peut prendre plusieurs formes.

Il faut persévérer. Les résultats dépendent de notre sérieux, de notre désir de vouloir vivre une vie divine. Une vie divine veut tout simplement dire une vie vécue dans la présence du divin. Dès que nous commençons ce travail, soyons conscient que le divin peut commencer à se manifester dans notre vie quotidienne. C'est comme une danse que nous allons débuter avec le divin. On lance notre invitation au divin, il faut ensuite attendre la réponse.

Petit à petit, nous apprenons à suivre le rythme divin de la danse.

Pour finir, nous pouvons sentir que nous devenons UN avec le divin.

L’unité en partage

Ce faisant, nous sentons que nous sommes UN avec tous nos proches. Car le divin que nous invitons dans notre vie est en nous et aussi dans notre prochain. Il est dans l'animal qui croise notre chemin, dans la personne assise à côté de nous dans l'autobus. Dans la personne hostile et arrogante qui nous sert dans un comptoir de service. Dans les plantes, le soleil, la pluie, la terre...

La connexion avec la source divine n'est donc pas un processus isolé qui se passe uniquement en nous. Lorsque nous nous engageons à nous connecter avec la source divine, nous nous engageons en fait à reconnaître le divin dans tout ce qui nous entoure. Ce n'est pas toujours facile. Mais nous nous engageons à faire un effort en ce sens.

Notre vie devient une danse divine qui se danse avec tous ceux que nous rencontrons dans notre vie.
Et nous devenons ainsi un passeur de lumière pour ceux qui n'ont pas une connexion vivante avec la source divine. Car en honorant le divin en chaque être, nous l'aidons à connecter avec lui. Nous sommes emplis de compassion pour tous ceux qui souffrent de ne pas pouvoir puiser à la source divine pour recevoir leur "énergie" (pain) quotidienne, la bénédiction et la grâce quotidienne que nous offre la source divine. Celle-ci nous apporte réconfort, paix, amour, joie et vitalité et guérison.
Honorer sa partie divine est pour ainsi dire guérisseur et aussi, à force de pratique, révélateur d’un potentiel inexploré ou oublié …

Nous prenons conscience alors que nous participons à la création divine.

Et ce qui nous habite de plus en plus est un profond sentiment de joie et de reconnaissance.
De gratitude pour tout ce qui est.

Eric Forgues et Sonia Ferrer Tonnard

publi 3-4"Vers un nouveau paradigme"

2012 et aprés

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents