Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Voir à travers des matériaux ? Des chercheurs créent une méthode laser innovante

Publié par Dav sur 8 Novembre 2012, 18:27pm

Catégories : #Sciences

Les scientifiques ont mis au point une technique qui permet de voir à travers des matériaux opaques

Mercredi, des scientifiques ont annoncé avoir mis au point une technique laser permettant de voir au travers de certains matériaux même opaques. Cette méthode aurait des applications aussi bien médicales que militaires.

Qui n'a jamais rêvé de réussir à voir à travers les murs ? Ce pouvoir en a fait fantasmer plus d'un, notamment parmi les fans de Superman, mais il pourrait aujourd'hui devenir réalité ! C'est du moins ce que suggère la revue britannique Nature qui a dévoilé mercredi une méthode permettant selon ses inventeurs, de "voir" un objet dissimulé derrière des matériaux opaques. Pour cela, le procédé utiliserait un laser et un puissant ordinateur qui permettrait alors "de voir ce qui se cache derrière une feuille de papier ou une mince couche de peinture, ou encore du verre pilé", assure à l'AFP Allard Mosk, de l'Institut de nanotechnologies de l'Université néerlandaise de Twente.

 

Si ces matériaux semblent totalement opaques, ils laissent en fait filtrer un peu de lumière. C'est ainsi de cette lumière que profite la méthode pour voir à travers les matériaux. Plus concrètement, la technique consiste à bombarder le matériau, en l'occurrence une vitre de verre pilé opaque spécialement conçue pour l'expérience et qui empêche la lumière de passer au travers en ligne droite en l'éparpillant dans toutes les directions. La lumière qui parvient à traverser la vitre rencontre alors l'objet caché derrière et revient sur la paroi interne de la vitre. Cette lumière est si faible et brouillée qu'elle ne peut plus être interprétée par l'œil humain, explique les chercheurs. "En revanche, elle peut être captée par un programme informatique qui la décode et reproduit une image de l'objet dissimulé", explique Allard Mosk.

 

"On ne voit pas l'objet lui-même, on ne voit même pas sa forme, mais grâce à notre méthode de détection, tout ce dont nous avons besoin c'est de connaître la quantité de lumière", précise-t-il. Décoder cette lumière, "c'est comme un puzzle énorme, et heureusement, c'est le genre de puzzles pour lesquels les ordinateurs sont très doués". Néanmoins, la méthide reste encore à perfectionner davantage. Après amélioration, "dans 20 ans je pense que nous disposerons d'un appareil de la taille d'un téléphone mobile que nous poserons sur un matériau, et en poussant un bouton, on pourra voir ce qu'il y a derrière", estime ainsi le physicien.

 

Selon M. Mosk, cette technologie pourrait être particulièrement utile dans l'imagerie médicale non invasive ainsi que dans le domaine des nanotechnologies, puisqu'elle permettrait d'aller voir à l'intérieur d'une puce informatique sans avoir besoin de la disséquer. "En théorie, on pourrait lire une lettre placée à l'intérieur d'une enveloppe, ce qui pourrait être pas mal si vous êtes un espion", relève-t-il. Cette technique laser resterait toutefois inopérante sur les matériaux noirs ou qui absorbent la lumière, reconnaît le scientifique.

 

 

Commenter cet article

Sylvie / Philia 09/11/2012 14:27


C'est un peu comme la cape de l'invisibilité qui revenait régulièrement sur le devant de la scène et qui a été créée il y a peu ( http://www.tomsguide.fr/actualite/Invisibilite-Gadget,5511.html )


ou alors la voiture invisible de chez Mercédès ( http://en-voiture.blog.leparisien.fr/archive/2012/03/06/mercedes-a-cree-la-voiture-pour-l-homme-invisible.html ).


Les réalisateurs de films n'ont qu'à bien se tenir, les effets spéciaux descendent dans la rue !


Bien évidemment, toute nouvelle invention, technologie intéresse l'armée qui souhaite se les approprier ; je me souviens avoir vu récemment un documentaire où les militaires ainsi que leurs
véhicules pourraient utiliser cette méthode afin d'approcher au plus près l'ennemi.


Derrière le côté ludique et sympa se trouve souvent des intentions moins lumineuses.


 

Nous sommes sociaux !

Articles récents