Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Vos enfants sont vos guides!

Publié par Dav2012 sur 1 Avril 2011, 17:18pm

Catégories : #Spiritualité

Pour plusieurs parents, cette affirmation est difficile à accepter... mais il en est tout de même ainsi. Cette dernière ne concerne pas seulement les parents, mais elle s’applique à tout le monde. Les enfants que vous côtoyez ou avec qui vous travaillez ont tous quelque chose à vous apprendre.

 

 

 

 

 

Les enfants de la nouvelle génération, de l'ère du Verseau, sont en général beaucoup plus évolués que leurs parents. Ils se sont incarnés à cette période pour faire avancer l’évolution humaine plus rapidement. Si on prend le temps d’écouter ce qu’ils ont à dire ainsi que d’écouter les questions qu’ils posent, on peut reconnaître leur sagesse acquise depuis plusieurs vies. Dès leur jeune âge, ils possèdent déjà un niveau de conscience que les gens de notre génération mettront bien des années à atteindre.

 

Vous percevez peut-être les enfants nouveaux étant souvent réactifs plutôt qu’évolués? Et bien, ce sont justement leurs réactions qui vous aident à devenir plus conscient. Les enfants des générations précédentes n’auraient jamais osé réagir et parler à leurs parents ou à leurs éducateurs de la même manière que les enfants d’aujourd’hui. Voilà pourquoi on peut dire qu’ils sont là pour nous faire avancer plus vite.

 

 

Alors, si vous voulez vraiment évoluer et apprendre à vous connaître davantage (généralement l'unique but d'avoir un enfant) observez bien ce que vous disent vos enfants et surtout ce qui vous dérange le plus en eux. Par exemple, quand un enfant vous manque de respect, il est en train de vous dire que vous lui faites la même chose en plus de vous manquer de respect à vous-même. Le plus important, c’est de reconnaître que ce qui vous dérange chez l’enfant représente les attitudes ou comportements que vous n'acceptez pas en vous.

 

                                          

 

Autre exemple, si votre enfant persiste à dire qu'il peut faire une certaine chose et que vous l'en empêchez, vous retardez son évolution et en même temps cela indique que vous vous empêchez aussi de faire cette chose. De quoi avez-vous pour lui? Cela vous indique que vous avez la même peur pour vous-même. Vous pouvez découvrir une autre peur, en vous demandant de quoi vous avez peur pour vous si ce que vous craignez pour votre enfant arrivait. Nous n’avons jamais peur pour les autres, nous avons toujours peur pour soi. Les autres sont là pour nous aider à découvrir nos peurs.

 

Vous arrive-t-il qu’un enfant vous dise de vous mêler de vos affaires? Il ne fait que vous demander ainsi l'espace vital nécessaire à son évolution. Il veut attirer votre attention sur le fait que vous n’avez pas eu un enfant pour le contrôler, mais plutôt pour apprendre à travers lui. Au lieu de vouloir qu’il adhère à vos croyances, sachez que vous êtes là pour le guider du mieux que vous le pouvez, tout en vous souvenant que cet enfant est libre de décider de ce qu'il veut, mais qu’il doit en assumer les conséquences. Êtes-vous en train de dire que je dois laisser mon enfant faire ce qu’il veut? me direz-vous. S’il veut faire quelque chose qui empiète sur votre espace et que vous lui partagez que c’est au-delà de vos limites, il se fera un plaisir de vous respecter. Je ne dis pas de laisser FAIRE les enfants ce qu’ils veulent, mais bien les laisser ÊTRE ce qu’ils veulent. Les moyens qu’ils utilisent pour ÊTRE ce qu’ils veulent ne sont pas toujours acceptables, mais je sais, par expérience, que lorsque vous respectez votre enfant, il se fera un plaisir de respecter vos limites.

 

                                           

 

Prenons l’exemple d’un ado qui laisse tout à la traîne à la maison. Vérifiez avec lui ce que ça lui apporte de vivre ainsi. Ça l’aide à ÊTRE quoi? Est-ce qu’il se sent bien quand il arrive dans sa chambre avec un tel désordre? S’il persiste que oui, que ça l’aide à savoir qu’il est libre de faire ce qu’il veut, vérifiez avec lui s’il ressent qu’il manque de liberté dans la famille. Ainsi, vous pouvez arriver à un compromis. Vous pouvez en plus lui expliquer que vous ne vous sentez pas libre dans votre propre maison quand vous arrivez et qu’il a tout laissé à la traîne derrière son passage. Dans sa chambre, ça n’empiète pas dans votre espace, mais dans les autres pièces de la maison, oui. Donc, vous pouvez arriver à l’entente qu’il est libre de faire ce qu’il veut dans sa chambre, mais qu’il en est entièrement responsable de la nettoyer quand bon lui semblera. Pour le reste de la maison, il doit aider à ranger comme le reste de la famille. Il aura ainsi la complète liberté qu’il veut. Par la suite, vous devez garder votre engagement, c’est-à-dire ne pas aller dans sa chambre pour la nettoyer ou la ranger. Vous verrez que les choses commenceront à changer graduellement.

 

La relation entre un enfant et un adulte évolue quand l’adulte accepte l’idée qu’il veut apprendre sur lui-même et surtout découvrir les aspects de lui qu’il n’accepte pas. N’hésitez surtout pas à partager ces réflexions à l’enfant. Même très jeune, l’enfant comprend ce langage de l’ère du Verseau. Il sait intuitivement qu’il est ici pour apprendre à s’aimer, c’est-à-dire accepter qu’il peut être ce qu’il veut et qu’il est responsable de sa vie et des conséquences de ses décisions. Quand ses parents lui rappellent cela, il le sait que c’est vrai.

 

Souvenez-vous que ce qui vous dérange de lui est la même chose que ce qui le dérange de vous. Donc, dès que l’un de vous est en réaction à l’autre, aussitôt que vous pouvez en parler, le mieux ce sera pour devenir conscient d’un autre aspect sur lequel vous avez tous les deux à travailler. Ce n’est qu’ainsi que votre vie deviendra de plus en plus formidable ainsi que vos relations avec les autres et avec vous-même.

Avec amour,

 

Lettre:

Lise Bourbeau / Dav   "2012 un nouveau paradigme"

Commenter cet article

lasorciererouge 22/02/2013 22:01


http://ma-planete.com/videos/id_197605/title_Les-enfants-de-la-Terre-On-ne-veut-pas/

Nous sommes sociaux !

Articles récents